Récit de la course : La Castilingo 2008, par lolo'

L'auteur : lolo'

La course : La Castilingo

Date : 31/8/2008

Lieu : Minot (Côte-d'Or)

Affichage : 1311 vues

Distance : 57km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Bon, une semaine après avoir rattrapé le temps et vous avoir livré le CR de la 6000D  de Juillet...Voilà celui de la Castilingo , faut garder le rythme !

La Castilingo, 57 Kms et 1300 m de dénivelé en Côte d'Or ; voilà les données techniques. Un trail, un ultra quand même et un peu de dénivelé, l'idéal dans la prépa pour la Réunion d'Octobre prochain.

Après un début de saison chaotique (2 blessures, 1 forfait, 2 abandons et 2 fois moins de kil que l'année dernière) je décide de faire la course "en-dedans" et prendre du plaisir...évidement.

Nous rejoignons la salle polyvalente de Minot avec la petite famille à 6H45  pour le petit déjeuner et récupérer  mon dossard. Peu de coureurs présents et ma curiosité me mène jusqu'au tableau des inscrits où je consulte la liste.... 49 participants !

Un petit jogging entre passionnés en somme ! Ça me plait de plus en plus.

Le temps ce matin laisse présager d'une bonne journée ensoleillée et le choix du débardeur (de la 6000 D ;-)) et du short s'avère judicieux.

J'arbore fièrement mon buff kikourou pour l'occasion.

Petit briefing de l'organisateur, notamment sur les multiples fléchages sur la course. Pas moins de 6 épreuves aujourd'hui : le trail 57, le 28, 2 parcours de  VTT et 2 randos 57 et 28.

Autant dire que nous n'allons pas rester seuls en foret !

8h00 le départ est donné et le petit groupe de traileurs s'élance sur les chemins. Le rythme est relativement soutenu pour cette distance, certains jouent la gagne !

Devant moi un coureur se tord la cheville et continue de marcher en boitant de manière inquiétante. Un pépin comme ça à froid c'est vraiment pas de chance. J'apprendrai plus tard qu'il a arrêté quelques kms plus loin.

Le terrain est assez roulant et constitué principalement de faux plats ; ça laisse le temps de penser ! Au fait, nous sommes dimanche matin....je crois qu'il y a une course dans les Alpes.

Je sors mon portable et je laisse 2 messages, un pour Alain (Khanardo) et un autre à Ludo, une connaissance de mon premier MDS.

La course reprend ses droits, je continue mon petit bonhomme de chemin. Je me suis calé sur une moyenne de 8 km/h que je tiens grâce au GPS, ça évite de s'emballer. Mon objectif du jour c'est 1 : plaisir  2 : finir  3 : plaisir. Avant d'arriver au premier ravito (km 19) petite pause technique et pause photo des vaches en face......

Un morceau de banane, du pain d'épice, de l'eau, un merci aux bénévoles et un bonjour au VTTistes et c'est reparti.

La forme est au rendez-vous, il fait un temps superbe, le cœur bat la chamade, que demande le peuple pour être heureux ???

Les kms défilent et le tracé alterne entre champs et mono trace en forêt sans jamais lasser le regard. Je suis frappé par le coté "vierge" des chemins empruntés. Il y a comme un coté "je trace ma route dans la poudreuse" dans les sous-bois que nous empruntons et c’est le pied total. C'est la première fois que ça m'arrive, on dirait un off en solo direct dans la forêt.

Le paysage est très vert, alternance de sous-bois où nous foulons des ronces et des orties (c'est bon pour les mollets) et de forêts plus ou moins denses (sur une ancienne voie ferrée !) et nous longeons parfois un petit ruisseau.

Les odeurs me rappellent mon adolescence en Corse quand nous allions à la rivière nous baigner. Le Trail est finalement la plus savoureuse des madeleines.

La musique me fait un peu défaut (un oubli) pour relancer quand la pente s'accentue, je décide donc de ralentir le rythme et de cyranoter un peu (alternance marche-course).

Le ravito du 39ème vient à point nommé pour recharger les batteries. Je profite d'un siège à l'ombre ( il fait très chaud) pour boire, déguster ma crème de marron et rassurer la famille.

Ce qui n'est pas le cas de mon voisin qui va se faire rapatrier à l'arrivée.

Après un départ prudent, je rejoins un concurrent qui semble souffrir de crampes. Je propose mes services pour lui tendre la jambe ou une sporténine, il refuse, m'indiquant qu'il se connait et qu'il va gérer tout seul... 5 kms plus loin dans un petit raidillon je le vois boiter. Je lui propose à  nouveau une sporténine qu'il accepte cette fois-ci. Il nous reste 15 kms et en dans son état ça peut très vite tourner au chemin de croix.

Je fais le point de mon coté et je décide de sortir les bâtons de mon sac pour faire ces 15 kms en marche rapide. La Réunion qui m'attend ne me laissera que peu d'opportunités de courir donc c'est de bon ton.

Le temps commence à se faire un peu long et ma Caro me prévient qu'elle va rejoindre bientôt l'arrivée. Je relance la machine pour le finish des 4 derniers kilomètres.

Le public se fait plus dense dans les derniers hectomètres et nous pénétrons dans le village de Minot ou l'organisateur égraine les arrivées en interviewant les concurrents qui viennent de franchir la ligne.

Caro et la petite Francesca sont là, je prends le temps de leur faire un petit coucou et je félicite les organisateurs pour cette course avant de terminer.

Conclusion :

Un trail quasi confidentiel qui mérite votre participation ; peu de participants, un parcours accessible 100 % nature, des bénévoles sympathiques et une région à explorer. Ne serait-ce que pour ses vins .....

A bientôt sur les chemins du Trail du Bugey le 14 septembre.

Pace e salute

Lolo

PS : ne me cherchez pas dans le classement ils m’ont oublié dans les résultats !! je suis quand même arrivé en 8h17mn pour tirer au sort un T.shirt New Balance !

 

Les photos ici http://picasaweb.google.com/utmb2007/CASTILINGO#

3 commentaires

Commentaire de patcap21 posté le 08-09-2008 à 10:06:00

Salut lolo'

Merci pour le CR, les photos et bravo pour ta course, tu confirmes encore que c'est vraiment une belle épreuve.

Au plaisir
Pat

Commentaire de lulu posté le 11-09-2008 à 11:49:00

On se verra donc peut être à Belley...........
A +

Commentaire de chtigrincheux posté le 14-09-2008 à 18:42:00

Le jour où tu te décideras à lister les courses les plus sympa je serai le premier à la consulter.
Tu es une référence solide ………
Au plaisir de te serrer la louche et d’entrechoquer nos chopines de bières

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran