Récit de la course : La Ronde des Grangeons 2008, par Mamanpat

L'auteur : Mamanpat

La course : La Ronde des Grangeons

Date : 6/9/2008

Lieu : Amberieu En Bugey (Ain)

Affichage : 1201 vues

Distance : 15.7km

Objectif : Se défoncer

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La tête dans les nuages, les pieds dans la boue : la 10ème Ronde des Grangeons !

C'était inscrit au programme.
C'est donc bien pour ça qu'il fallait y aller à cette Ronde des Grangeons, parce que avec le temps de ce samedi 6 septembre, l'idéal était plutôt de s'installer sous le plaid dans le canapé !!!
Des seaux d'eau le matin à ne pas voir la maison du voisin et une ambiance à rendre jaloux un mois de novembre !

Mais j'avoue ne pas m'être poser trop de questions et chéri non plus d'ailleurs qui était de la partie, histoire de se mettre en jambes pour la Roc et Gravillons du 21 septembre.

A 16h30, nous "récupérons" in extremis le papy sitter injoignable depuis le matin. Préparatifs au catch de boue qui nous attend et hop direction Ambérieu, terrain de moto-cross sur la route qui mène aux Chateaux des Allymes.

Au Moto-Cross en voiture
Sur place on retrouve rapidement Caro et JC, l'autre couple de rameurs de cette course,  (bon pas le même niveau, ni avec des pelles ni avec des trails !), qui découvrent également les "joies" du sport à deux ("mais ils sont où avec les clefs de la voiture ???!!!")...
Enfin je vais prendre le départ d'une course aux côtés de Caro ! (juste au départ d'ailleurs...)
Un petit groupe aviron se forme donc puisque nous retrouvons également Franck Bussière sur place. Ca va chauffer en tête de course ! JC (Bette) étant attendu (et invité !) par Ambérieu Marathon , c'est chéri avec son k-way de l'Aviron Union Nautique de Lyon qui aurait pu se faire passer pour champion olympique !

Je croise évidemment quasi tous les kikous venus en force sauf Domid qui nous a posé un lapin (comme mon lièvre d'ailleurs, le comble !). Vial, Looping, Franciss, Nico, Joshua (je fais enfin sa connaissance !), koolbibis (juste vu quand il m'a doublé avec le meneur d'allure !), Lucougar (aperçu au départ mais pas salué !)... Aurais-je oublié quelqu'un ?

On s'échauffe entre couple et le départ ne va pas tardé à être donné.
Je cherche en vain mon lièvre (Gérard P.), il n'a sûrement pas eu envie de défier les astres aujourd'hui !
Sur la ligne de départ, on se retrouve aux avant-postes avec les dossards préférentiels ! Mince j'ai oublié mes cordes...


3... 2... 1... Go !
Allez, c'est parti ! Une bande de fauves déchainés vient d'être lachée, je suis maculée de boue juste par leurs foulées pressées ! Côté aviron, 50 mètres plus loin j'ai déjà perdu tout le monde de vue... Prévisible !
Gibus le meneur d'allure (1h30) part derrière, ce sera mon objectif qu'il le reste !!!
A un petit kilomètre Looping me rejoint et part devant tranquilou... Puis c'est Franciss qui me rejoint et nous jouerons au yoyo sur tout le parcours !

Sur la première moitié du parcours on ne fait quasi que descendre. Dur dur de trouver mon rythme, du moins de me sentir bien en partant "aussi" vite ! Il me faudra presque 5 kilomètres pour être en jambes (ne plus les sentir molles tout du moins !)
Mes temps de passage jusqu'au 10ème kilo sont pour moi excellents (53 mn au 10ème) et me permettent de penser que j'ai pris une bonne avance pour enquiller la fin de parcours où on aura à faire la quasi totalité du dénivelé positif.
Je m'adapte plutôt bien au terrain disons boueux et humide, je trace direct dedans (de toute façon on n'a pas vraiment le choix par endroit !). Suffit juste de s'habituer aux "floc floc" qui accompagnent les foulées par la suite !


Meneur d'allure... dans l'allure !
Je rigole moins quand les premières grimpettes arrivent par la suite. Que j'ai les jambes lourdes ! Pas vraiment en pleine possession de mes moyens musculaires, je garde néanmoins mon petit rythme et mes petits pas pour passer les difficultés toujours en courant.

C'est à la fin de cette longue montée avant de rejoindre le Lac Bleu que je vois pointer Gibus et ses ballons. Zut ! J'ai perdu ma belle avance !
Il me rattrape et je lui demande s'il est sûr de son rythme ! "Je suis un peu en retard..."
Bon je me fais une raison, moins de 1h30 ça ne sera pas pour aujourd'hui ! Mais une portion descendante arrive et j'essaie de rester au contact de Gibus, difficilement. On commence à avoir du mal à voir où on pose les pieds, le chemin est technique et ça glisse pas mal ! (et en plus j'ai le bide défoncé et ça tape en descente et... y'a du monde derrière moi !... Désolée pour cet interlude intestinal...).

Toute la fin du parcours se fera en grimpette et en sous bois ! Vu que je suis bien relachée j'en profite pour travailler mes sensations en me disant que ça me prépare pour la SaintéLyon !
A quelques centaines de mètres de l'arrivée, c'est sprint dans la boue, pour le coup on ne voit plus rien !
J'ai rejoins et dépassé Franciss et je l'entends qui me suit droit dans la boue ! Pas comme le jeune homme qui essayait de rester devant depuis 2-3 km ! Nananère euh ! Fallait pas avoir peur de s'enfoncer dans la boue !


Bip !
Je franchis la ligne d'arrivée en 1h32 après un dernier sprint avec un monsieur à qui on a rapproché de ne pas me laisser passer !!! Il m'encourage mais passera devant moi quand même. Quel rustre !!!
Je suis obligée de réclamer ma rose - qu'on a oublié de me donner - voyant que toutes les femmes déjà arrivées en ont une !

Chéri m'attend, il s'est fait plaisir et a fait un bon parcours. Le voilà rassuré pour la Roc et gravillons du 21 !
J'enfile du sec et du chaud (c'est qu'il fait nuit noire maintenant !) et hop à la buvette !
Une p'tite mousse entre rameurs et je trinque enfin avec Caro à notre première course commune de traileuses ! (même si elle a osé battre chéri d'une petite minute...)
Quand aux kikou, à part Vial, tout le monde a disparu ! Dans les cartons de vin du Bugey déjà ?????


Côté chiffres
Donc 1h32 pour 15,7 km soit du 10,2 km/h de moyenne. Plutôt contente Pat ! J'ai 478 m de D+ sur mon garmin (???).
220ème au scratch et tout de même 4ème femme senior. Bon à 6mn de la 3ème et à peine moins de 16 mn de la première qui n'est autre que Caro (1h16)...
Pour chéri, 1h17 et une 102ème place au scratch. Il s'en sort bien le bougre ! Non entrainé en trail, avec ses chaussures de route et sans se mettre dans le rouge !
JC peut lui envisager sans mal une reconversion en trail en réalisant tranquille un chrono de 1h03 qui le classe 8ème à moins de 2 mn d'un Franck déjà aguerri et au meilleur niveau trailistique !


Et alors ?
Une bonne séance, une bonne ambiance (malgré le temps !), un super parcours (je m'attendais à des portions goudron mais que neni !) et même un coucher de soleil rosé du côté de Lyon à l'approche de l'arrivée (ben vi, j'ai vu ça grâce à mon chrono !!!).
Très contente d'avoir pris le départ avec chéri à mes cotés et de plus en plus de monde connu !
Et oui, bientôt un an de trail !... Mais ça en on reparlera...


Rendez-vous le 21 septembre, à la Roc et Gravillons à Ceyzériat comme prévu !



Et j'espère quelques photos à venir (que je rajouterai ici même) !

9 commentaires

Commentaire de vial posté le 07-09-2008 à 17:33:00

y'vait de la boue ? j'ai même pas vu tellement on en avait plein les yeux
Bon consolons nous la boue c'est bon pour les gambettes et une séance talassho aux grangeons c'est bien moins cher que sur la côte
Bravo pour être restée debout dans la boue
michel

Commentaire de franciss posté le 07-09-2008 à 21:07:00

Encore bravo à toi... une gestion impecable des montées et tu as de la marge pour les descentes : tu pourrais gagner pas mal sur ce point...
A+ et bone récup.

Commentaire de gdraid posté le 07-09-2008 à 21:09:00

Embourbée, mais heureuse !
Merci Mamanpat pour ce récit "éclaboussant".
Bravo pour ta perf, dans ce terrain difficile.
JC

Commentaire de lulu posté le 07-09-2008 à 22:05:00

Félicitations et bravo d'être resté de boue !!! ( hi, hi )

J'espère que ça ne sera pas la même galère le week end prochain à belley !!

a +

Commentaire de frankek posté le 08-09-2008 à 11:41:00

bravo pour ta course ! nous étions dans le coin ! mais trop mauvais pour s'arrèter ! le canapé c'est pas mal quelques fois !
récupère bien...

Commentaire de Gibus posté le 08-09-2008 à 12:37:00

Dommage que tu n'ai pas pu t'accrocher à moi dans la montée.
Pourtant j'avais de la place dans mon sac à dos :-)

La descente vers le lac bleu (foncé) était vraiment dure avec la pénombre, la boue et les racines.
J'avais ma frontale mais c'était limite quand même.

C'est bête pour l'après course car on a fait une bonne tablée de kikous pour le repas.

a bientôt. (à Ceyzériat)

Commentaire de Eric Kb posté le 09-09-2008 à 23:29:00

Merci, merci et encore merci, grâce à ton CR, j'ai appris qu'il y avait un Lac Bleu sur le parcours.
A la prochaine,
Eric

Commentaire de Eric Kb posté le 09-09-2008 à 23:30:00

Et même des Grangeons ;-)

Commentaire de eric74 posté le 17-09-2008 à 15:21:00

bravo pat pour ta course ...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran