Récit de la course : Triathlon des Collines 2008, par kikidrome

L'auteur : kikidrome

La course : Triathlon des Collines

Date : 30/8/2008

Lieu : St Barthelemy De Vals (Drôme)

Affichage : 752 vues

Distance : 28km

Objectif : Terminer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Je ne suis pas bien motivée en partant ce samedi matin pour faire le Triathlon des Collines à St Barthélémy de Vals. Je n’ai pas pu courir depuis fin juillet (contracture au mollet) et j’ai peur que çà ne tienne pas. Côté vélo, pas contre, çà va, je suis confiante, les cols de Pyrénées m’ont musclé les mollets. Côté natation, je ne me fais pas d’illusion, ce sera encore la course avec les « Kayaks balais » ! Pendant que je vais au marché à Montélimar, Patrice me prépare mon vélo (nettoyage, vérification des pneus, …). Quand j’arrive du marché, je n’ai plus qu’à mettre tout le matos dans un sac (faut que je me fasse une check liste… Pour le triathlon, il faut penser aux 3 disciplines, pas évident) et en route pour le rendez-vous avec Karen et Vince qui sont inscrits eux aussi sur le Sprint.  Karen stresse un max, ce n’est pas dans ses habitudes et elle me transmet une bonne dose d’angoisse. Mais on va le faire ce sprint, pour notre amie Claire qui se bat contre une méchante maladie en ce moment. On va penser à elle pendant la course.

On arrive juste pour voir le départ de l’épreuve « Découverte » et là, Vince nous met la pression « ah, combi interdite ! ». Non, pas çà… Au secours ! A partir de 24°C, les combis sont interdites… et pour moi, c’est primordiale d’en avoir une, çà augmente la flottaison ! Je regarde bien et je vois quelques bras noirs émerger… Sacré Vince, il se marre…

On récupère les dossards, on va au panneau d’info : l’eau est à 23°C. oops, peut-elle prendre 1°C avant le départ du Sprint ?

On retrouve Kiki le coach ainsi que les copains et copines du Club qui vont faire le tri (Jérôme, Thierry, Marianne) ou nous encourager (Christophe, Christelle, David et les mamans de Karen et Marianne).

Petit casse croûte sur le capos des voitures vers 11h30… Drôle d’ambiance, çà change vraiment de la course à pied. Moi qui ai juste avalé une biscotte ce matin… Ca va être difficile de tenir plus d’une heure et demi… J’arrive à avaler un peu de salade de riz et de Sportdej et quelques grains de raisin.

On se met en tenue, on prépare les vélos, la pression monte d’un cran. 

12h40, on peut rentrer dans le Parc à vélos. Vérification du matériel, on doit mettre le dossard (pas besoin dans l’eau, mais en vélo il doit être dans le dos et en course à pied il doit être devant : ceinture porte dossard conseillée.. j’ai vu un mec changer son tee-shirt de sens lors d’une transition), casque sur la tête, autocollant sur le vélo et on nous tatoue avec un marqueur au bras et au mollet.

Interview de Marianne et de Karen, je me planque…

Dans le parc, j’aperçois un kikoureur : c’est Bigpeuf : on se reconnaît au premier coup d’œil sans jamais s’être rencontrés : c’est la magie de kikourou… quelques mots d’encouragements, on continue de mettre en place nos affaires : tout doit être bien disposé afin de ne pas perdre de temps : casque, dossard, chaussures de vélo, chaussures pour courir, lunettes…

Je mets ma belle combi toute neuve :

 

 

On sort du parc pour mettre les combis (leau est à 23,5°C  : combis autorisées, ouf ! )et nager un peu : la pression monte d’un cran supplémentaire. Photo souvenir avec Bigpeuf :

 

On se met en place sur la ligne, tous devant et moi derrière…

Pouet comme dit Bigpeuf, et c’est parti pour 750m de natation, un petit tour de lac.

J’essaie de me concentrer sur le mouvement de crawl mais je nage de travers et à chaque fois que je lève les yeux, je vois que je dérive… je ne suis pas dernière, les kayaks balais sont quelques mètres derrière moi… Ouf…

Passage de la première bouée sans problème, on se touche un peu avec les quelques nageurs qui sont autour de moi. J’imagine à peine ce que çà donne quand le gros du peloton passe par là.

L’épreuve de natation est agrémentée d’une petite surprise : une sortie à l’australienne ! On sort de l’eau, on court sur un ponton et on replonge pour faire les 100 derniers mètres… Je n’ose pas faire une bombe alors j’essaie de plonger et je fais un joli « plat » !

Sortie de l’eau, enfin… je me débarrasse du bonnet et je cours au parc à vélo pour la première transition.

Je prends le temps de mettre des chaussettes et j’entends Kiki le coach qui rigole.

Je cours avec mon vélo jusqu’à la ligne où on peut enfin monter sur la bécane…

C’est parti pour 20 km avec un peu de bosse d’après les infos données au départ.

Ca monte assez vite et c’est là que je rattrape Bigpeuf. Mais il est coriace et me reprend sur le plat et me largue dans les descentes… Je passe d’autres cyclistes dont un qui fait du stop au bord de la route : il a crevé. Je n’ai pas de matos pour réparer, je passe mon chemin. Et puis, je pense à une chose : celui qui s’arrête pour aider quelqu’un a sa course terminée aussi. Je me dis que je m’arrête sans réfléchir pour quelqu’un qui se blesse mais pas pour une crevaison. Joli paysages, petites routes, pas de voiture, les bénévoles nous encouragent à chaque intersection. Je me régale. Peu avant l’arrivée, je vois Marianne devant moi, je la dépasse et l‘encourage à me suivre. Elle a fait le Ventoux samedi dernier, je pense que ses mollets s’en souviennent encore alors elle me laisse filer. Je pense à Claire.

Arrivée au parc à vélo, le compteur affiche plus de 22 km…

Deuxième transition, c’est parti pour 4,8 à pieds. Je passe Bigpeuf et lui dit de me suivre, il dit que non… rendez-vous à l’arrivée alors. Le parcours est sympa comme tout, ombragé, petits changements de rythme, mono trace sableuse au bord d’un large ruisseau. Des ados signaleurs nous encouragent tout le long du parcours. Là encore, je pense à Claire. Elle était à Valence pour mon premier Tri de la saison. On avait bien discuté de sport.

Après un court passage sur bitume, je vois Karen devant moi, je mets le turbo pour la  rattraper et je lui dis de s’accrocher. Elle souffle et semble bien au taquet mais elle est volontaire et s’accroche bien. J’aimerais qu’on termine ensemble. Mais je vois pointer une fille qui nous rattrape : mon esprit de compétition est plus fort que moi, j’abandonne lâchement Karen et je file. Du coup je rattrape encore 2 coureurs. Juste avant l’arrivée, on traverse à gué le ruisseau, super rafraîchissement…

Voilà la ligne d’arrivée, les supporters et les garçons qui sont arrivés depuis un bon moment m’applaudissent : c’est fait, le deuxième sprint est réussi en 1 heure et 45 mn.

Karen arrive juste derrière moi

puis Marianne arrive à son tour triomphalement

et puis Bigpeuf passe à son tout la ligne.

Les garçons ont fait une belle course et Thierry termine 10ème au scrath et premier vétéran.

Photo de groupe pour le blog du coach et le journal…

Petit moment de détente sur la plage et retour à la maison en hypoglycémie…

 

C’était mon dernier triathlon pour cette année. Place maintenant à l’objectif de l’automne : le marathon du beaujolais fin novembre avec quelques courses de préparation en septembre et octobre.

 

Un grand merci à Kiki le coach, aux supporters et aux organisateurs. Malgré mon niveau minable en natation (j'ai toujours en tête le message de mon prof de maths qui est préseident d'un club de natation : quand on apprend à nager le crawl à ton âge, on fait des bulles, on n'avance pas !"), je me suis régalée !

 Album photo : http://picasaweb.google.fr/kikidrome/TriathlonDesCollines

4 commentaires

Commentaire de bigpeuf posté le 03-09-2008 à 10:20:00

ce fut un regal de te lire, j'ai fait 2 tri à la maison de suite pour me remonter le moral en CàP, je vais regler ça pour les compettes de l'année prochaine.
Vu comment tu roules , va falloir que je nage plus vite ! hihi
bisous
A+

le BIG

Commentaire de Mustang posté le 03-09-2008 à 11:20:00

Ton récit donne vraiment envie d'en faire!!!! bravo pour ta perf!!! et pour le soleil que tu nous offres, nous les gens du Noooooooooooooord!

Commentaire de hagendaz posté le 03-09-2008 à 22:27:00

belle fin de saison tri , j'ai hate de lire ton marathon

Commentaire de Lolarun posté le 04-09-2008 à 11:47:00

Un récit où se mêlent comme toujours de très belles photos comme beaucoup d'humour et de cran ! tu sembles tout de même bcp plus à l'aise dans l'eau qu'à tes débuts et la combi est superbe ! bravo à toi
gros bisous
lola

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran