Récit de la course : Le Cul d'Enfer - 21 km 2008, par chris78

L'auteur : chris78

La course : Le Cul d'Enfer - 21 km

Date : 31/8/2008

Lieu : Mondeville (Essonne)

Affichage : 1518 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

LE CUL D'ENFER - 21 Km

Le cul d’enfer… mais pourquoi donc ça s’appelle comme ça ???  J’ai posé la question autour de moi. Pas eu vraiment de réponse… on m’a parlé d’une histoire de photo… bizarre…

je suis curieuse donc j’ai décidé d’y aller !  

 

Aie !! Mais c’est sans compter sur cette put…  de tendinite qui m’a pris par un beau matin début Aout. J’ai  hurlé de douleur sur le coup, j’ai soigné, chui même passée à Lourdes pendant mes vacances pour mettre un cierge…  rien n’y faisait, elle était toujours là !

Moral en berne, j’ai retiré la course de mon kivaou. Envoyé des mp de désespoir à Wendy78 et Francois91410…. Et miracle !   1 semaine avant la course, j’ai senti un peu de mieux, recouru… Le cierge a fait son effet !!!  j’ai remis la course dans mon kivaou !

 

Dimanche matin réveil à 6h30. Gatosport, glaçage de la cheville… et me voila partie pour Mondeville. 60km, le bout du monde pour moi !

J’arrive au parking improvisé dans le champ, aperçois Le Bagnard qui sort son boulet du coffre. François et Wendy sont déjà là. On va ensemble aux dossards.

Avec Wendy, on part visiter Mondeville en petites foulées…. On papote, on visite et…. Misère, ils vont partir sans nous…. On sprint pour rejoindre la ligne de départ !

Le cul d’enfer…. Quelle course et quelle souffrance. 4 côtes super raide… 4 ??? Enfin je sais plus, j’ai eu des moments l’esprit totalement à l’Ouest !

Des ravitos partout, c’était super.  Des bénévoles supers sympa. Une organisation tip top.

Coté météo, il faisait lourd, mais heureusement il n’y a pas eu les orages annoncés.

Coté forme, c’était pas top. Estomac en vrac…. j’ai mangé trop de gatosport… j’ai cru vomir. Jambes en vrac. Pas assez d’entrainement. Ma coupure de 3 semaines  se fait ressentir. Peut-être aussi mangé trop de glaces  durant l’été, j’ai l’impression de trainer un boulet ! Bref, jamais pu rattraper Wendy  partie loin devant. Le pire du pire ça a été François, il est arrivé en trombe, échange de 3 mots  par politesse et reparti comme une fusée !!

Le sauvage !!  

C’est vers le 17ième kilomètre que j’ai eu comme une illumination….    Encore un coup du cierge. Me suis sentie bien, remis ma foulée en un peu plus dynamique, doublé sans peine quelques personnes (j’ai pas eu de mal, ils marchaient !).  De retour dans le village, j’ai accéléré encore plus, la fin bientôt proche me donnait des ailes…. Mais horreur, on tourne à droite, on tourne à gauche, puis à droite à nouveau, ligne droite, encore à gauche, on bifurque dans un champ…. Mais c’est quoi ce délire ?? on fait le tour du village en zig_zag ????? Je retourne à gauche… oh François est là !! Il m’attend, cours avec moi sur les 300 derniers mètres… je recommence mon sprint (enfin, ce que je crois être un sprint) …. Et enfin la ligne d’arrivée !!!  2h15… ca va….........  Bof bof !!

 

 

8 commentaires

Commentaire de shunga posté le 01-09-2008 à 20:08:00

je suis pas le seul à avoir halluciné sur le dernier km. J'ai cru que j'allais vomir tellement ça tournait. J'ai cru que j'allais tuer le premier que je voyais quand y a eu le morceau de champ, j'ai cru que j'allais piétiner les gars en jaune qui me disaient d'un ton nonchalant en mode humour "magne-toi un peu ! " mais on est finalement arrivé :)

Commentaire de grandware posté le 01-09-2008 à 20:53:00

Elle a été prise avant le 17eme kilomètre la photo... ou tu en veux à mort au photographe ?

Commentaire de Mustang posté le 01-09-2008 à 20:56:00

mais qu'est-ce qu'ils fument dans l'Essonne??????

Commentaire de francois 91410 posté le 01-09-2008 à 21:54:00

Tu as donc remarqué que j'étais quand même poli ! c'est vrai que si je ralentissais en te rattrappant, je risquais de ne pas repartir ... voire de caler ...
C'est vrai que les relances à la fin étaient pô évidentes à gérer
Au plaisir de te revoir en Essonne Verte !!

Commentaire de gdraid posté le 02-09-2008 à 00:05:00

C'est vrai que tu n'as pas le sourire, Christine ...
Mais qu'as tu fait du cierge ?
Merci pour ton CR, j'ai bien aimé ton Cul d'Enfer .
JC

Commentaire de laurent05 posté le 02-09-2008 à 08:34:00

bravo pour ta course
pas évident la reprise après 3 semaines d'arrêt
mais que ne serait t'on pas prêt à faire pour un cul d'enfer
à bientôt
laurent

Commentaire de wendy78 posté le 02-09-2008 à 12:18:00


Merci Christine pour ton récit ... alors je n'étais pas seule en trouvant la dernière km interminable. Et merci également pour une matinée très sympa, à refaire bientot,
Bisous,
Wendy

Commentaire de mickaelcool posté le 02-09-2008 à 13:05:00

Je te félicite également pour ta course car une telle distance avec les "maux" que tu as subie ce n'est pas évidant et il faut que la tête soit forte.
En espérant que la tendinite ne se soit pas réveillée.
Il faut dire qu'on est maso, souffrir autant et revenir à chaque fois.
Bravo à toi.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran