Récit de la course : Le Tour de la Grande Casse 2008, par dahu dextrogyre

L'auteur : dahu dextrogyre

La course : Le Tour de la Grande Casse

Date : 24/8/2008

Lieu : Pralognan La Vanoise (Savoie)

Affichage : 5777 vues

Distance : 62km

Objectif : Terminer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ma première fois.

Je sais que de nombreux ados se posent des quantités de questions avant d'être "initiés", que leur "première fois" les fascine, les attire et les inquiète.
Loin de moi la prétention de leur donner des conseils, je propose simplement de partager ma première expérience.
Dans mon cas, j'ai attendu l'âge de bientôt 40 ans (presque Vétéran !) pour faire le pas ; ne vous moquez pas, ce serait cruel… Ma grande timidité et mon physique (une jambe nettement plus courte que l'autre) expliquent sans doute cette expérience tardive.
A ce sujet, je peux révéler dès à présent à ceux qui voient passer les années avec angoisse que ce n'est pas grave d'attendre : la Révélation est probablement encore meilleure quand elle arrive tard.
De toute façon, il vaut mieux attendre une bonne occasion que de forcer le destin.

Dans mon cas, la bonne occasion, ça a été La Pralo.
C'est un ami qui me l'a présentée. Il m'en a parlé en décrivant avec force détails son profil un peu rude et accidenté, son contact parfois glaciaire, mais son physique somptueux, ses formes sublimes, son caractère bien trempé de vielle Savoyarde, et enfin sa descente légendaire : "Tu verras, dès que tu lui as lâché la leisse, la descente de Pralo, c'est vraiment quelque chose !" m'avait-il annoncé. C'était quoi cette histoire de laisse ? C'est à cause de sa descente légendaire, pour l'empêcher de boire ? Je n'ai compris que plus tard.
Comme si ce n'était pas assez mystérieux, il en a rajouté en jouant les vieux initiés :
"Au début, tu l'attaques très cool, pas de précipitation, faut vraiment grimper doucement : si tu commences trop vite, tu arriveras jamais au bout. Dès que tu passes le premier point haut, tu relâches tout, tu respires, tu t'étires, tu laisses aller : tranquille Émile, ou plutôt : plan Fournier. Là, tu ravitailles. Après, tout doux, tout doux, sinon elle te lâchera en route : le plus dur c'est de lui monter sur le Palet, et surtout n'essaie pas de courir, sinon tu vas te gâcher le plaisir. Une fois que tu as gravi le Palet, un petit détour par le val claret (ne t'attardes pas trop, ce n'est pas le plus beau) et le tour est joué, ou presque : il faut encore un petit moment pour lâcher la leisse sans se presser. Le petit coup de reins pour Félix Faure (qu'est-ce qu'il a à voir là-dedans ce vieux grivois de président Faure ? C'est pourtant pas avec La Pralo qu'il est mort ?) et enfin la récompense ultime, l'apothéose, le feu d'artifice, le bonheur absolu, une expérience unique qui réclame de bons cuissots : la descente de Pralo. Là, il faut tout donner."

Je dois dire que l'expérience a été à la hauteur de la promesse (et de ces années d'attente dans l'ignorance). J'avais peur de souffrir la première fois, de manquer d'air, ou que mes pattes me jouent des tours (heureusement, je suis un dahu dextrogyre, j'ai tourné dans le bon sens). Mais tout a été parfait : le cadre, l'ambiance, la lumière du matin, le plaisir de l'effort, la forme jusqu'au bout, la camaraderie spontanée des quelques débutants et des vieux briscards, l'organisation parfaite… et même des applaudissements à la fin.
Bref, ça donne envie de recommencer. (Un certain Bulot m'a parlé des "Aiguilles Rouges" qui logent pas loin de chez moi, elle ont l'air assez aguicheuses…)


A P.O., à qui je dois cette grande révélation.

Le Dahu dextrogyre.


4 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 29-08-2008 à 08:32:00

bienvenue!!! touché par le virus!! c'est un bon début!!

Commentaire de GrandSteaKikour posté le 29-08-2008 à 08:41:00

Il ne reste plus beaucoup de places pour les Aiguilles Rouges !!! Tu ne regretteras sûrement pas ! Au plaisir de t'y retrouver, le Dahu !!!!

Commentaire de Le Bulot posté le 29-08-2008 à 16:40:00

AAAHHHH ! la 1er fois .....
Et bien salut à toi "dahu dextrogyre" et heureux de te voir kikoureur Ton récit est superbement bien écrit avec le zeste humour qu'il faut et félicitation pour ta course, ta performance pour un soit disant 1ére fois est de tres bon niveau et augure des perfs dans peut de temps .
Pour les aiguilles rouges il reste 100 places .

A bientôt , et trés heureux d'avoir partagé la table du soir avec toi.

Commentaire de philkikou posté le 31-08-2008 à 21:40:00

Bienvenu ...et bravo pour ce compte-rendu très imagé, même sans photos

Bravo aussi pour cette première bien maitrisée...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran