Récit de la course : La Foulée Verte 2008, par Rag'

L'auteur : Rag'

La course : La Foulée Verte

Date : 27/7/2008

Lieu : St Agnan En Vercors (Drôme)

Affichage : 793 vues

Distance : 15km

Objectif : Se dépenser

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Ayant projeté de passer mes vacances dans le Vercors, j'avais laissé "traîner" un post sur le forum à la recherche de conseils et d'informations. Quelques personnes eurent l'amabilité de répondre et m'orientèrent sur une course qui se déroulait le dimanche suivant mon arrivée en terre drômoise. Je décidai donc de participer à cette Foulée Verte, non sans appréhension car, rejeton du Plat Pays devant l'éternel, le dénivelé n'est pas mon ami. En effet, tout est plat par chez moi hormis quelques boursouflures granitiques culminant à 150 mètres maximum!

Donc c'est sans prétention et avec le doute qui m'assaille (comme les guerriers....) que je me présente ce dimanche matin à St Agnan-en-Vercors. Une course à la bonne franquette comme je les apprécie, pas trop de monde, un petit village bien sympa et un temps propice à la glandouille. Une fois mon dossard retiré, mon T-shirt de la course déposé dans la voiture, j'erre dans les ruelles en attendant le départ. Je fais la connaissance de PhilKiKou, LeChe07 à qui je demande quelques infos sur la course elle-même. Je suis complètement dans l'inconnu car le profil (15 kms et 500 D+) ne me permet pas d'estimer la durée de l'épreuve pour ma modeste personne: 1h30, 2h00, plus, moins? J'ai tout de même pris la poche à eau car le Ragondin au-dessus de 10° sue comme un cochon!

Le départ est donné et je choisis (comme si j'avais le choix....) de ne pas m'emballer comme un petit cheval fougueux.... Grand seigneur, je laisse beaucoup de monde me doubler. Nous remontons un petit cours d'eau (à sec à cette période de l'année). PhilKikou m'avait pourtant dit que c'était plat..... ça monte et ça descend sans arrêt, pas beaucoup certes mais trop pour moi, je n'ai pas l'habitude, j'vous dis! A priori, la définition du mot "plat" est très subjective. Personnellement quand j'entends "plat", je pense à l'électroencéphalogramme de Steevie Boulet, à la poitrine de Jane Birkin. Pas vous?

Des petites bosses, des petites côtes et j'ai du mal à trouver mon rythme. Je suis une demoiselle et choisis de me caler dans.... sur son rythme. J'observe un bon moment ses f....foulées avant de trouver un coureur local avec qui j'échangerai quelques paroles lorsque la pente me le permettra. Bien sympathique ce monsieur!

Nous traversons la rivière Vernaison et me voilà embarqué dans la plus longue montée que j'ai jamais gravie en courant (un bien grand mot...). 450D+ en une montée, 45 000 cm enfilés en une fois! Même Brigitte Lahaye n'a pas fait mieux.

Le paysage est très agréable, des sous-bois, des traversées de hameaux, c'est très varié et dès le départ, je savais que cette course allait être exceptionnelle! 

La montée se fait sans trop de difficultés, quelques passages me voient opter pour la marche rapide car je stagne franchement et m'épuise inutilement en courant.

[A ce sujet, je dois parler d'un sujet qui me tient à coeur: les magazines de Trail. De qui se moquent-ils?...... De moi? Peut-être....Je cite: "Au-dessus d'une pente à 20%, optez pour une marche rapide si votre course n'est plus assez efficace....". 20%? Mais cela fait bien longtemps que je marche, pas la peine d'attendre 20%! A 5%, je sue sang et eau, à 10, je marche et vitupère, à 15, je rampe et suis sous respirateur artificiel et à 20 mon rythme cardiaque n'a rien à envier à la batterie d'un groupe de Metal-Punk-Hardcore dans le plus pur style Bourrin de la période Barbare! Non, mais des fois, y'a des claques qui se perdent! J't'en foutrai des 20%!]

 Les trois-quarts de la montée se font sur une petite route bitumée qui monte jusqu'au Fouletier, lieu où je résiderai pour la durée de mon séjour. Je ne dois donc pas trop réfléchir à mes appuis. Une bonne chose. La fin de la grimpette se déroule dans les bois par des chemins humides mais bien agréables étant donné qu'en plein soleil, ça tape dur à mon goût.  Je double PhilKikou qui n'a pas l'air au mieux de sa forme. Quelques mots d'encouragements et je passe devant le gîte du Fouletier où ma petite famille m'encourage. Ca fait plaisir d'autant plus que c'est le début d'une descente de 4-5 kms et 400D-! Après le baptême de la montée, voilà l'occasion de me taper une descente mémorable. J'enclenche la "seconde" et tente de doubler quelques concurrents. Ce n'est pas évident car évidemment, n'étant pas un habitué des montées, je ne peux l'être en descente.... Je réussis néanmoins à décrocher une demoiselle qui m'avait emboîté le pas dès le début de la descente. Ces 15 minutes de descente non-stop furent un vrai régal car, au plaisir de la vitesse, s'est ajoutée la joie de profiter du paysage (pas trop car je devais rester vigilant).

L'arrivée sur Saint Agnan fut l'occasion de passer un plus grand nombre de coureurs car le parcours était redevenu "plat", et çà, je savais faire.

Bon, même si le classement est plus que moyen (50 sur 90 en 1h21'46''), le plaisir que j'ai pris à courir est  immense. Une des trois plus belles courses que j'ai courues depuis mes débuts.

Merci à PhilKikou, à LeChe07 et à Phildeval d'être venus me saluer. Heureux d'avoir fait leur connaissance.

Merci aux organisateurs. Quel buffet! Miam!

Merci à la fontaine de m'avoir laissé tremper les guitares dans l'onde fraîche.

Merci à Laurent Fermond (si quelqu'un le connait, qu'il lui fasse le bonjour) pour cette discussion très agréable autour du buffet.

Merci à vous de m'avoir lu .

PS à PhilKiKou: j'ai beau venir du Nord, je ne suis pas Ch'ti. Flamand plutôt.

 

 

6 commentaires

Commentaire de phildeval posté le 18-08-2008 à 17:23:00

J'espère que tu as ramené chez toi un peu du Vercors ,il te soutiendra dans tes entraînements hivernaux.
Bravo pour ta course, 1h 21'pour un gars du plat pays c'est plus qu'honorable .

Commentaire de la panthère posté le 18-08-2008 à 22:54:00

y'a bien les terrils, cette belle chaîne de montagnes......au fait, tu y seras, fin septembre???

Commentaire de Mustang posté le 19-08-2008 à 00:01:00

bravo pour cette belle grimpette!!!

Commentaire de PhilKiKou posté le 19-08-2008 à 21:57:00

Bravo pour ta course : je peux attester que tu cours, même à plus de 5% . Désolé pour le "plat" du départ qui était un "faux-plat" (surpris moi-même, je croyais qu'on suivais la rivière) et pour le Ch'ti...je me demande ce qui a pu m'induire en erreur...
Continue bien ta saison de courses

Commentaire de le Che 07 posté le 23-08-2008 à 17:33:00

Bonjour,
Oui en effet, une belle course de village dans un cadre fort agréable.
Merci pour ton C.R. et heureux d'avoir pu discuter avec un kikou du haut de notre hexagone !!!
Bonne continuation dans ton sport et dans ta région.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 26-08-2008 à 09:35:00

Je constate à la taille de ta police que tu penses aux presbytes et je t'en remercie. Sinon, tu aurais pu te grouiller ! Il va falloir que je vienne t'apprendre à mourir en trail que tu voies ce qu'est un crash. A bientôt à Raismes.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran