Récit de la course : Trail du Grand Lubéron 2008, par BOB MORANE

L'auteur : BOB MORANE

La course : Trail du Grand Lubéron

Date : 17/5/2008

Lieu : Cabrieres D'Aigues (Vaucluse)

Affichage : 2418 vues

Distance : 24km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

TODAY IT'S RAINING IN LUBERON AND THE SAMOURAÏ OF THE SUN IS IN THE PLACE !

 

                    

 C'est un BOB MORANE gonflé a bloc qui se présente au départ du TGL 2008 prés a faire voler en éclat son temps de 2007 de 3 heures 18 mn 29 s et par la même occasion consolider sa 35° place au challenge des trails de provence.

 

tgl_2008_bp-19.jpg

  Nous ne sommes que 4 représentants du MARSEILLE TRAIL CLUB: Alexandra BLANC, Marie-Joêlle GONTHIER, Olivier JANIN et bibi. Les petits joueurs du club, ce sont eux engagés sur le 100 kilomètres Dentelles / Ventoux.

Enfermé dans ma bulle, je vais louper la photo d'avant course des KIKOUS organisé sur le forum par DJ GOMBERT devant la fontaine virtuelle de Cabrières d'Aigues... Mais en me rendant sur la ligne de départ après mon échauffement... la rencontre a lieu, au même moment un éclair apparaît dans le ciel, le voilà devant moi coiffé de sa casquette blanche KIKOUROU, le fameux DJ GOMBERT  accompagné de MOKUJIN 13 et d'ALEX 67. Il me donne son chrono prévisionnel de façon a se que l'on puissent se retrouver après « la bagarre » pour un apéro bien mérité non pas sous les platanes comme prévu mais sous les tentes car la pluie menace de s'abattre sur le Vaucluse . 

Une des particularités de ce trail est le départ: départ lancé dans les ruelles du village derrière les cavaleuses du club organisateur le CAVAL PERTUIS,  mais aussi derrière toutes les féminines, une sorte de tour de chauffe pour Formules 1... 

 

tgl_202008_20pb-57.jpg 

tgl_202008_20pb-58.jpg

A la sortie du village, les cavaleuses s'écartent, ma tactique de début de course est d'essayer de suivre M-J GONTHIER qui joue la gagne sur le challenge le plus longtemps possible sans me cramer. Mais Marie part plus vite que moi et j'ai du mal a parvenir à la suivre (elle est au marquage de ses 2 principales concurrentes) tant pis pour la tactique, je laisse tomber, car il ne faut  pas épuiser toute son énergie des le début surtout que nous évoluons maintenant sur un chemin boueux en faux plat montant qui peu laisser des traces plus tard.    

 

tgl_2008_pb-86.jpg

Après 3 kilomètres dans la gadoue nous entamons l'ascension du MOURRE NEGRE (1,7kils pour D+400m) et a ma grande surprise je rejoint Marie qui n'a pas l'air très bien et me dit ne pas avoir de sensations, je lui donne un comprimé de sportéine tout en écoutant PLACEBO (effet PLACEBO Peut-être pour Marie…) 

tgl_202008_20bp-93.jpg

Nous arrivons ensemble au sommet (altitude 1100 m) dans une brume épaisse rappelant les highlands écossais ! A tel point que nous apercevons à peine les coureurs qui nous précédent « qui nous précédent !!!! » je n'y crois pas !  Nous passons alors la vitesse supérieure sur cette portion de piste roulante de 2 a 3 kilomètres avant d'entamer la descente assez technique sur le village d’AURIBEAU constituée de petits sentiers qui croisent la piste principale, Marie me distance dés la première pente, je la rattraperai un peu plus loin avant d'arriver sur le bitume de la banlieu d'AURIBEAU ou nous allons croiser les coureurs qui sont déjà passés par le village soit environ 3 mn avant nous. Tout à coup Marie victime d'un électro-choc  accélère, je ne la reverrai qu'après l'arrivée, elle viens en effet de voir passer les 2 concurrentes (MAURIZOT / HAEGEL) qui la devance. 

tgl_202008_20eric-29.jpg

 

Je passe au 2° ravito situé au coeur du village au kilomètre 11 en 1 heure 15 mn soit une moyenne de 8,8 km/h (avec l'ascension du Mourre Negre).A la sortie du village je croise mon compère Bernard Allé de l'Elan LAMBESCAIN qui se trouve donc environ à 3 mn derrière moi. 

 

tgl_202008_20bp-460.jpg

 

Nous attaquons maintenant la 2° ascension sous une petite bruine « today it's raining » (in LUBERON) me lance dans mes oreilles Manu CHAO, and the samouraî of the sun is in the place ! Puis nous retrouvons le brouillard peu avant la crête que j'atteind en 2 heures pile. Re-Welcome in Scotland...Nous enchainons ensuite par 15 mn de plat sur une piste recouverte de grosses flaques d'eau ou j'enclenche un bon rythme me permettant de rattraper quelques concurrents tout en zyg- zagant entre les flaques

   2499069011_bd27d5816a.jpg  

 

Une portion de descente assez technique s'en suit, il doit maintenant rester environ 5 kilomètres à parcourir, mais il ne me reste plus beaucoup de jus. 

 

Enfin le final, mais quel final ! Au niveau de la bergerie, a 400 m de la place du village ou se situe l'arrivée, Adriano BASTO de LANCON est sur mes talons, puis me double ! Coup de boost, je le reprends aussitôt, les derniers mètres se feront quasiment au sprint dans les petites ruelles sinueuses parsemées de marches d’escaliers de CABRIERES D'AIGUES, je franchis la ligne en le laissant à une dizaine de mètres derrière.

 

tgl_202008_20bp-774.jpg

 

 Merci Adriano pour cette belle bagarre finale bien sympathique et pour m'avoir poussé dans mes derniers retranchement alors que j'avais un petit peu « lever le pied » a l'approche de l'arrivée. 

 

tgl_202008_20eric-74.jpg

 

84 ° en 2 heures 56 mn 46 s a 8,15 km/h de moyenne soit 21 mn 45 s de mieux que l'année dernière ! Je signerais bien volontiers pour la même progression en 2009 ! 

Coté résultats MTC, Alexandra BLANC termine 146° en 3h15'57 (5° sénior féminine) Marie-Joêlle GONTHIER 49° (3° féminine) en 2h46'20 et the maestro Olivier JANIN 10° en 2h26'44

Bernard ALLE dossard 101 termine.....101° juste devant MOKUJIN13, cela me fait penser qu'au mois de janvier à FLASSAN j'avais le dossard 13, mais bon je ne vous direz pas la suite...DJ GOMBERT du KIKOUROU CRAC TEAM fait 230° en 3h46'15. 

Après l'apéro ou DJG a bu du.....JUS DE FRUIT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nous allons partager tous ensemble une méga paêlla offerte par le toujours très accueillant club organisateur du CAVAL PERTUIS. Avant de quitter les lieux, petite photo de KIKOUS et de la cruche de DJG, puis petit coup de fil à RIRI51 pour l'encourager en direct live de son défi du 100 kms Dentelle/Ventoux. 

 2499071781_c99708e898.jpg 

 

  A bientôt pour de nouvelles aventures...  

 

 BOB MORANE

4 commentaires

Commentaire de mokujin13 posté le 17-08-2008 à 20:42:00

super récit,félicitation pour ta course,il vrai que cette année nous ne fumes pas gater par le temps ,à la prochaine sur une course du challenge

Commentaire de agnès78 posté le 18-08-2008 à 19:36:00

un superbe récit et des photos non moins magnifiques! Merci et bravo pour la course
bises
agnès

Commentaire de riri51 posté le 29-08-2008 à 09:24:00

super récit jean marc en plus "magnifique progression"...et encore merci pour ton coup de téléphone...c'est promis l'année prochaine je serai sur la ligne de départ en ta compagnie.

Commentaire de DJ Gombert posté le 07-09-2008 à 16:58:00

Y'a pas à dire tu es un performeur ! tu es arrivé avant moi (facile), mais surtout tu a fait ton CR aussi avant : félicitations.

Petite précision la cruche (la poterie) appartient à Troll qui fini 2ième V2.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran