Récit de la course : L'Almette 2008, par bede

L'auteur : bede

La course : L'Almette

Date : 10/8/2008

Lieu : Le Reposoir (Haute-Savoie)

Affichage : 1125 vues

Distance : 15.5km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

L'Almette

L’Almette

( http://www.asj74.org/img/actu/Almette_2008.pdf)

Départ du Reposoir (Petit et superbe village au dessus de Cluses 74) à 9h pour 15.5km et 752m de D1 annoncé (mon garmin m’en donne 830 mais on ne va pas chipoter pour du plaisir en plus !)

Temps ideal, soleil pas trop chaud ,chemins secs pour une fois.

Départ sur route goudronnée en pente raide sur 1km et déjà je trouve mais jambes biens lourdes aujourd’hui, mais bon c’est le début et je sais que le vieux diesel met du temps à trouver le rythme.

Puis viens le gros morceau, un chemin bien raide sur des cailloux ou je mets le mode marche rapide (enfin rapide pour moi), je double alors des marcheurs qui sont parti ¼ d’heure avant nous et qui nous encouragent (parce que des coureurs j’en double pas beaucoup), et j’arrive enfin au 1er ravito qui précède un chemin roulant ou je me refais une petite santé.

Grosse cote pour arrivée parmi les chèvres à « la Cha « .Un verre d’eau et j’attaque une bonne descente roulante, (mais tranquille, je tiens a mes chevilles)

Et la surprise j’entends un tintamarre de clochettes qui descendent vers moi a travers champs, c’est le troupeau qui me rejoint sur le chemin et qui va me suivre un bon moment avant que le berger coupant a travers champs et muni d’un bâton ne puisse les arrêter, sans quoi je pense que j’aurais ramené toutes ces biquettes avec moi à l’arrivée.

Le chemin rejoint un bout de route puis repart par une belle descente bien roulante pour de nouveau reprendre un morceau de route en descente sympa, ou on retrouve les marcheurs.

La route se redresse alors et de nouveau mode marche jusqu’au dernier ravito, puis dans les bois avant une portion en descente roulante qui nous emmène au cloitre du Reposoir (cadre de toute beauté) ou la on emprunte un chemin (avec un bon coup de cul) qui après une bonne descente final nous fait rejoindre l’arrivée.

Les autres années on terminait sur une portion de route moins sympa.

Belle course physique que je termine en 2h2, paysage superbes.

Si vous venez en vacs en Hte Savoie, faites vous plaisir, ca en vaut la peine.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran