Récit de la course : La Christolaise 2008, par nico2938

L'auteur : nico2938

La course : La Christolaise

Date : 3/8/2008

Lieu : St Christophe En Oisans (Isère)

Affichage : 1369 vues

Distance : 20km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La Christolaise 2008

En ce dimanche 3 août 2008, le réveil est matinal (5h00).

J'arrive a Plan du lac vers 7h30 et je vais retirer mon dossard puis je retourne dans la voiture car la température au bord du Vénéon est bien fraiche. Je me prépare tranquillement et je pars pour une demi heure d'échauffement. Il faudra être bien chaud pour aborder la première montée. Les autres concurrents semblent être bien affutés et je pense que le départ va être musclé. A 8h30, le départ est donné et à ma grande surprise, je me retrouve en tête avec un autre concurrent. Nous abordons la première montée ensemble mais je me détache rapidement. Après quelques lacets, je me retourne et je vois que presque tout le monde marche. Je poursuis ma montée jusqu'au village du Puy où se trouve le premier ravitaillement. Ayant ma gourde, je ne m'arrête pas et continue à monter vers le miroir des Fétoules. Les jambes commencent à fatiguer et je sens le léger manque de dénivelé dans ma préparation. Je suis obligé d'alterner marche et course.Le panorama sur les Ecrins est absolument splendide. Juste avant le sommet, je jette un coup d'oeil et comme je ne vois personne, je me décide à faire une descente prudente. Le terrain est technique et je m'amuse comme un petit fou mais la prudence est de mise à cause de la rosée. Le passage à Saint Christophe et au ravitaillement de Bertrandière permet de récupérer.

Ensuite, la parcours emprunte l'ancienne route et c'est le passage le moins fun de cette superbe course. Toutefois, j'aperçois une belle chevrette qui traverse tranquillement la route. Elle me voit au dernier moment et s'enfuit à toute vitesse dans le bois. Au bout de la route, on retrouve un petit sentier qui monte au milieu des cascades. Je gère tranquillement ma montée. Le parcours retrouve une petite portion de route et puis un retour superbe vers le hameau de la Bertrandière. Une jolie descente technique amène les coureurs vers le Vénéon et je descends avec prudence car ce n'est pas la peine de risquer la chute. Malgré tout dans un dévers mon pied d'appui se dérobe mais par miracle, je ne tombe pas. Je passe le Vénéon et je m'attends à un retour tranquille dans la vallée. En fait tranquille n'est pas le mot adapté, ce serait plutôt casse patte mais c'est absolument somptueux avec toutes ces petites relances. Enfin, la vallée s'élargit et je traverse de nouveau le Vénéon pour passer la ligne d'arrivée. Mon temps de 1h36'26'' est plutôt bon mais je suis à plus de 3'30"" du record. Il n'est pas facile de se donner à fond quand on se retrouve seul devant.

L'ambiance à l'arrivée est très conviviale et vu la qualité du parcours, cette course mériterait un nombre de participants plus grand.

Je remercie les bénévoles sans qui aucune course ne serait possible et je tiens à souligner la qualité de l'organisation qui récompense tous les concurrents.

Je reviendrai l'année prochaine avec dans un coin de ma tête un certain Phil Davies et son temps de 1h32'49''. Ce n'est pas un écossais qui va faire la loi dans notre beau département de l'Isère !!!

 

5 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 09-08-2008 à 11:35:00

pas trop content de ton temps!!! c'est pourtant une bien belle perf!!! bravo!

Commentaire de jepipote posté le 09-08-2008 à 13:59:00

moi je ne serais jamais ce que c'est de se retrouver seul devant....
tu dois surement avoir le record dans les jambes!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-08-2008 à 17:56:00

Wouah, effectivement, tu es dans un autre monde !

Je veux bien faire ton lièvre, mais uniquement sur les premiers 500m !

Chapeau pour la performance quand même !

Commentaire de francois 91410 posté le 09-08-2008 à 22:35:00

Le seul moment où je me retrouve seul devant, c'est penadant mes séances d'entrainement ... on fait avec...
Merci pour ce CR et cette belle course.

Commentaire de agnès78 posté le 19-08-2008 à 07:34:00

effectivement pas évident de faire la course seul devant mais c'est une belle perf quand même! Et puis à travers ces lignes transparait le bonheur de courir... au plaisir de te lire... notamment pour l'édition 2009 et le record de l'épreuve!
biz
agnès

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran