Récit de la course : Championnat du Canigou 2008, par Bouh

L'auteur : Bouh

La course : Championnat du Canigou

Date : 3/8/2008

Lieu : Vernet Les Bains (Pyrénées-Orientales)

Affichage : 2941 vues

Distance : 33km

Objectif : Terminer

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon premier CR

Mon premier CR …

 

Etant catalan de cœur ayant habité 7 ans sur Perpignan la course du Canigou était pour moi un véritable monument et m’étais promis de la faire un jour… A cet époque je courrais il est vrai mais moi ma spécialité c’était plutôt le tour de piste… alors vous dire le Canigou c’était un peu pour moi l’UTMB aujourd’hui…

Bref ; une semaine avant de me lancer dans l’aventure j’avais donc décidé de faire le week-end d’avant un petit trail de 22 kms en en altitude près de chez moi. Le trail des Mélezes !

Ce fut pour moi une vrai erreur qui faillit compromettre ma participation au Canigou . En effet dans la descente finale je m’étais arraché la peau des deux pieds sous les talons. L’horreur absolue !!! 

Donc après moult réflexion je me décide à prendre la route et me lancer le samedi jour noir de Bizon futé sur l’autoroute le samedi juste après le taf… 6h de route … au lieu des 4 heures habituels.

Arrivant chez la belle mère le samedi après midi me voila arrivé sur Perpignan. Petit apéro ; plat de patte et hop au lit… levé 4h30…

Donc après une petite heure de route le lendemain matin me voila à Vernet les Bains ; je vais donc chercher mon dossard et à ce moment la je savais que rien ne pouvais m’arriver malgré une douleur aux pieds… l’organisatrice me donne mon dossard et me félicite… j’avais tiré le dossard 66 !!! Incroyable le dossard 66 en terre catalane tout un symbole !

Au départ pas trop d’angoisse car j’avais largement revue mes ambitions à la baisse avec mes pieds et décidait de ne pas forcer en descente ni en monté lol

Le départ est donné ; tout vas bien je suis au trop je suis le monde sur une petite portion de route qui nous fait quitter Vernet.

Puis toujours en file indienne voila que ça se corse des portions dans le sable et gravier non stable avec de bonnes petites pentes et cela je pense bien pendant 7 kilos. C’est le col du jou ! Chemin qui nous amène jusqu'à Marialles. J’arrive toujours tranquillement sans forcer en 1h20 à Marialles !

 

 1.jpg

 Marialles

 

Puis nous voila repartie sur une portion assez roulante mais en fait on se croirait dans 2 premièrers heures des Templiers tellement il y a affluence.

Je ne cherche pas à doubler car c’est du mono chemin et mes talons me font mal sur ces pierres… pas gloups pour la descente…

  2.jpg

 

 

 

Ops ça continue nous voila à Arrago toujours tranquillement ; le ravito est bondé ; au loin on aperçoit les cimes mais pas encore la cheminée…

Et la en passant le petit plateau un groupe d’orga nous fait une haie d’honneur ! Sympa ! faut penser à eux qui sont monter avec des dizaine de litres d’eau sur le dos … Merci encore ça me redonne des ailles … mais je décide toujours de suivre l’allure de mon petit peloton. Quand le mec devant marche on marche et quand il court on court !

 

 

Et puis nous voici tranquillement dans les éboulis qui serpentent la montagne ; pour moi il n’est plus question de courir et marche toujours dans un rythme qui me permet d’être relaxe et très serein.

 

 

Mon objectif d’arriver en 3 h en haut du pic est définitivement impossible à réaliser ; je ne me met donc pas la pression et puis nous voila aux pieds de la cheminée.

 

 

A ce moment là j’aperçois un grand bonhomme qui crie mon pseudo : BOUH !!!

C’est mon pote Laurent qui a pris toute ses photos ! Il est monté la veille et à campée pour me voir 10 minutes en haut du pic ! Merci encore à lui !

 

 

 

 Le vainqueur :  HERNANDEZ GISPERT JESSED

 

Me voila en haut après des dizaines de minutes passées dans la cheminée car ça bouchonne sec !!!

Et Laurent me tend le Muscat et hop une bonne gorgée pour fêté ça !

Je reste 12 minutes avec Laurent en haut du pic pour faire des photos et profiter de la vue et on refait un petit apéro ! Je repars au chrono ça me fait arrivé au pic en 3h25 et je repars ça fait 3h37

 

 DAWA...

 

 

 

 

 

 Un KIKOU :  clovis 34

 

Le bon muscat !

 

 

Ce n’est pas tout ça mais il faut repartir ; je suis vraiment frais mais j’appréhende la descente pour mes pieds.

La descente s’annonce technique mais je reste sur la réserve … ça me fou les boules car la descente c’est mon domaine…

Mais bon je descends les 5 premiers kils vraimment tranquillement ; je me fais doubler par des avions !

J’ai envie de faire pareil mais la raison me freine.

Puis on arrive sur une portion un peu moins caillouteuse ; je décide d’accélérer un poil car mes pieds ne font pas si mal que ça.

Je prends donc un bon rythme et commence à doubler des coureurs usés ; il y en a qui marchent…

Ca vas de mieux en mieux dans la descente et m’aperçoit que les pieds frotte (deux compils) mais je ne souffre pas vraimment. Je décide d’accélérer car j’ai vraimment du jus !

Et là , des parties roulantes arrivent je voie que je double de plus en plus et je suis frais…

Finalement j’arrive sur Vernet et double un paquet de monde…

J’arrive finalement en 5 h 20 et finalement vraimment heureux d’avoir fini et dans un très bon état de fraicheur.  L’année prochaine j’y serai s et ça en moins de 5 h c’est sur !

 

 

Merci à Laurent pour toutes les photos ; je l’ai attendu finalement 3 h et on a fait l’apéro comme il se devait !

Et merci au dossard 66 qui à sauvé mes pieds !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8 commentaires

Commentaire de agnès78 posté le 08-08-2008 à 06:20:00

Quelle course malgré les pieds... et le muscat! merci pour ce récit plein d'humour et pour les photos splendides.
Bonne récup
biz
agnès

Commentaire de Yvan11 posté le 08-08-2008 à 07:25:00

Bravo à toi pour la course et le récit .

C'est vraiment dommage pour le muscat parce qu'en plus on était en meme temps au sommet !!! Je suis meme sur une de tes photos dans la cheminée ( en débardeur blanc derriere un concurrent tee shirt jaune-casquette blanche ).

a+

yvan

Commentaire de francois 91410 posté le 08-08-2008 à 14:46:00

Merci pour ce très beau récit, les photos montrent bien la beauté de la course, la peine et la joie des concurrents ... même si ça a failli pas être le pied pour toi (Hum...) !!
Félicitations, RDV l'année prochaine si j'ai bien compris.

Commentaire de tinoy posté le 08-08-2008 à 15:57:00

je vais faire le parcours la semaine prochaine.Ca me donne une petite idée de la difficulté.Bonne récup.@+tinoy

Commentaire de breizhania posté le 08-08-2008 à 21:02:00

superbe récit et aventure! et bravo aussi au photographe ça a dû être une super aventure vu les photos du coucher de soleil, splendide!

Commentaire de nico26 posté le 10-08-2008 à 17:04:00

merci pour le récit et les photos, ça rappelle de bons moments!

Commentaire de bronto posté le 12-08-2008 à 09:19:00

Salut à tous , c'esl Bronto alias Laurent le reporter de l'extreme (comme Tintin mais sans le chien).
Super récit mon Bouh ; je crois qu'on fait une super bonne équipe : tu cours , je prend les photos ; tu raconte ( je sais , j'ai le boulot le moins fatiguant).

En tous cas si tu reviens l'année prochaine je serais encore au pic avec le muscat.
Parcontre vu l'enthousiasme de certains Kikoureurs , c'est pas la bouteille de 50cc que je devrais monter au sommet mais plutôt la cubi de 5l...lol

Bye Bye....

Commentaire de breizhman14 posté le 25-08-2008 à 23:11:00

bravo pour tout, la course, les photos, le CR, le muscat... ça fait plaisir de revoir cet endroit magique!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran