Récit de la course : Championnat du Canigou 2008, par Obéron

L'auteur : Obéron

La course : Championnat du Canigou

Date : 3/8/2008

Lieu : Vernet Les Bains (Pyrénées-Orientales)

Affichage : 1045 vues

Distance : 33km

Matos : Salomon Xt wings

Objectif : Se défoncer

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Championnat du Canigou

Distance: 33km

Lieu: Vernet-les-bains

Objectifs: moins de 5h

 

Levé 5h30 en ce dimanche matin, le soleil n'a pas encore pointé le bout de son nez. Le départ est prévu à 7h sur la place du village. Je m'enfile 3 cookies et 2 chocos, je n'ai pas très faim, sûrement le stress... Dans le camping l'ambiance est spéciale, les trailers se croisent avec leur frontale dans le silence pour ne pas réveiller les "vacanciers dormeurs". J'enfile ma tenue de scène (short, débardeur finisher de Guerlédan). J'ai également prévu le camelbag orné du drapeau breton de YaNoo.net. Je réveille Mélanie (ma femme) et Aïdy (mon chien) pour que nous rejoignons le départ. ça grouille de partout, la fourmilière est en effervescence. Petit échauffement de 10min puis c'est l'attente dans le sas de départ. Il y a des clients, je reconnais Dawa Sherpa, c'est un honneur pour moi de courir avec lui (même si je ne le verrai pas de la course).

 

 

Le départ est donné, 30sec de piétinement et c'est parti. On attaque directement par de la montée sur une route bitumée. Je salue des bretons spectateurs sur le bord de la route puis nous entrons sur des sentiers abrupts, les pentes sont raides. Je double des concurrents depuis le départ, je suis parti de derrière en optant pour un départ prudent. Ma course est réglée par rapport à mon cardio, pas au-dessus de 170bpm. Quand mon coeur s'emballe je n'hésite pas à marcher. Je double 2 autres bretons (onnes) et les encourage comme il se doit. J'ai repéré 3 ou 4 personnes à suivre (1 vétéran du coin qui à l'air de connaître son affaire, une féminine espagnole et un tatoué).

 

L'arrivée au refuge de Mariailles (8,7km) se fait en fanfare (bandas), j'ai mis moins d'1h15 à y arriver, bien je suis largement dans les temps mais il ne faut pas s'emballer, l'altimètre de mon polar annonce 1800m. Il reste donc plus de 1000m de D+. Je laisse filer le vétéran et la féminine (3ème à ce moment) et reste avec un petit groupe d'une dizaine de coureur. Je sais ce qu'il me reste à parcourir pour avoir reconnu la montée lundi. Un léger replat au refuge d'Arago puis nous attaquons les lacets pour le finale de l'ascension. ça y est nous sommes au pied de la fameuse cheminée. Certains trailers basculent déjà en haut du pic. La distance ne me parait pas énorme, il me faudra cependant près de 15min pour parcourir le dernier km. La montée finale restera un moment inoubliable, l'effort est à son paroxisme, le souffle est court mais l'instant est magique. Je bascule au sommet en 2h52.

 

 

A peine le temps de profiter du paysage (30sec, 1min) et c'est le début de la descente. Je me mets à espérer passer sous les 4h30. Je fais une descente très rapide sur les 3 premiers km, à la limite de la chute. Je rattrappe une dizaine de trailers, je me sens un peu euphorique. Je commence à lever le pied, je n'ai pas l'habitude des longues descentes et je paie mes efforts du début. J'aurai du prendre plus mon temps en haut du pic pour mieux digérer mon ascension plutôt que d'enchaîner la descente à tombeau ouvert. J'ai un point de coté tenace, je n'arrive pas à réguler ma respiration par rapport à ma foulée, les appuis sont tellement imprévisibles!!

 

Je n'aurai jamais cru autant souffrir dans la descente, moi qui redoutait principalement la montée... Je reperds quelques places (une vingtaine). Sur la fin je me refais un peu et allonge la foulée sur la partie asphaltée. Il commence à y avoir de plus en plus de monde. C'est foutu pour les 4h30... pas grave ça me fera un objectif pour l'année prochaine!! Je franchis la ligne après un sprint rageur avec un camarade ensanglanté qui a du chuter dans la descente. 4h37m37sec, je suis très satisfait de mon temps. Je retrouve ma femme et mon chien, petites photos et vidéo souvenir. Je suis vraiment heureux d'être arrivée au bout de ce défi.

 

 

Après une bonne douche et une razzia sur les pastèques nous allons profiter du repas dans le parc du casino. Je passerai par la case "massage électrique" au stand compex. ça fait un bien fou, miraculeuse cette machine!! De retour au camping il est déjà temps de penser à la remontée vers la Bretagne prévue le lendemain matin. C'est la fin de l'aventure du Canigou, mais quand on y a gouté...

 

@+ Obéron 

6 commentaires

Commentaire de agnès78 posté le 07-08-2008 à 20:20:00

allez allez ... les 4h30 pour 2009 ça va le faire! merci pour ce beau récit et ces photos magnifiques!
au plaisir de te lire à nouveau
biz
agnès

Commentaire de Bouh posté le 07-08-2008 à 22:45:00

Bravo !
Jolie chrono en tout cas ! t'aurais pu faire moins de 4h30 avec du bon muscat lol

Commentaire de francois 91410 posté le 08-08-2008 à 14:55:00

Merci pour ce récit bien efficace ; les -4h30 seront pour l'an prochain !! j'ai bien aimé le coup du trio infernal (1 vétéran du coin qui à l'air de connaître son affaire, une féminine espagnole et un tatoué).
Pas mal enfin de sprinter avec un coureur ensanglanté ... t'as pas honte ?!! Il aurait pu tomber ...

Commentaire de la panthère posté le 08-08-2008 à 20:22:00

bravo!!!!
ça m'a l'air tout à fait sympathique cette course!!!!

Commentaire de nico26 posté le 10-08-2008 à 17:12:00

merci pour le récit!
en plus je reconnais vraiment plein de trucs parce qu'on a dû faire la course plus ou moins ensemble (le tatoué et le gars du coin ;),la 3ème féminine à Marialles, le sommet en un peu moins de 2h55, l'arrivée en 4h30), mais moi et mes dons de physionomiste ;) (je te vois à l'arrivée, mais en course... je devais plus regarder les paysages ou mes pieds, suivant les moments!)
c'est ça les kikourous sans casquette kikourou (moi le premier!)

à une autre fois peut-être!
nico

Commentaire de breizhman14 posté le 25-08-2008 à 22:53:00

bravo! pour une première c'est une belle réussite! je n'ai pas pu participer étant arrivé le jour même dans le région, du coup je me suis rattrapé en montant 3 fois dans les jours suivants... sacré parcours!! sûr que tu tiens ton objectif en 2009!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran