Récit de la course : A Marcrisa 2008, par CROCS-MAN

L'auteur : CROCS-MAN

La course : A Marcrisa

Date : 6/7/2008

Lieu : Marignana (Corse-du-Sud)

Affichage : 2341 vues

Distance : 19km

Objectif : Balade

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

A MARCRISA

Bonjour les amis,

En cette matinée ensoleillée du 6 Juillet, grâce à mon ami ZIOGIO le kikou d’Ajaccio, j’allais me rendre à Marignana (2a) village de montagne à 70 km d’Ajaccio, moi qui suis de Marignane (13) ; un beau clin d’œil non ? J’avais mis pour l’occasion mon tee-shirt de la MARIGNANAISE, course que j’avais couru fin Aout 2007.

1h20 de route et donc un réveil très matinal à 6h00 ; P’tit déj rapide pour ne pas réveiller la maison et en route pour  l’aventure.

Le trajet est superbe et je m’arr ête régulièrement pour prendre des photos en pensant déjà à mon récit.

 

Au programme, une course organisée par l’association SCOPRE « A MARCRISA » de 19 km plutôt  vallonnés sur route en une boucle traversant les villages de Cristinacce et Evisa. (Chaque année, le départ change de village).

J’arrive enfin à destination et récupère un peu plus tard mon dossard ; l’ambiance est bonne enfant, rien à voir avec les courses que j’ai couru jusqu’à présent, nous ne serons qu’une trentaine au départ.

trajet_1.jpg  trajet_2.jpg trajet_3.jpg trajet_4.jpg trajet_5.jpg trajet_7.jpg trajet_8.jpg

trajet_9.jpg trajet_10.jpg trajet_11.jpg trajet_12.jpg trajet_13.jpg trajet_14.jpg trajet_15.jpg

trajet_16.jpg vue_village.jpg marignana.jpg annonce_course.jpg  marignana_village.jpg retrait_dossard.jpg  

Un coureur rappelle les temps d’il y a 3 ans avec une bonne dizaine de chronos autour de 1h11 pour 19 km, peu de monde donc mais de très bon niveau. J’ai prévu pour ma part 1h30.

9h45, il y a du retard et la chaleur commence à se faire sentir sérieusement, il fait déjà 29°. Nous nous dirigeons vers la ligne de départ et l’organisation prend le temps de faire l’appel pour s’assurer que tout le monde est prêt. (C’est pas beau ça ?).

le_depart.jpg

Et c’est parti, on attaque directement par une longue cote de plus de 2 km, je suis dans le groupe de tête de 5 personnes, ça grimpe dur et la chaleur fait mal, mon cardio est monté très rapidement et navigue entre 163 et 171  et je n’ai pas de très bonnes sensations, ça va être dur. Je passe les 3 premiers kilos en 15’02.

Les 3 kilos suivants sont un peu plus cléments et j’en profite pour me détendre et récupérer même si mon cardio dit le contraire (entre 167 et 172) et je les passe en 13’33 alors que 2 coureurs me passent.

Le paysage est sublime mais le parcours très rude, ça grimpe de nouveau et très longtemps ; j’ai l’impression de ne plus avancer et hélas ce n’est pas qu’une impression, je souffre de la chaleur et le dénivelé n’aide pas. Nous avons passé le village de CRISTINACCE au 7ème km et sommes bien encouragés par les habitants dès qu’ils nous voient passer, ça fait du bien. 17’47 au 9ème km et mon cardio en souffrance entre 170 et 176 (Si j’avais su j’aurais pas venu).

Au 12ème km, nous traversons Evisa et les spectateurs toujours aussi sympa ; heureusement car pour le reste c’est la misère, il fait plus de 32° et pas d’ombre, les cotes sont interminables. Je n’hésite pas à marcher car je n’en peux plus et la route est encore longue. 15’38 et le cardio autour de 166.

Nous continuons notre route et nous dirigeons à présent vers Marignana, hors de question d’abandonner mais c’est très dur, les 2  premières féminines me doublent ainsi qu’un autre coureur et je me remotive pour finir cette sacrée course ; je fais un petit bout de route avec une 3ème fille qui commence à avoir une crampe et je partage avec elle mon dernier comprimé de sporténine,  elle me dira plus tard avec son compagnon qu’elle est d’Avignon.

A présent, même les descentes sont interminables ; ça manque de ravitos mais les bénévoles font se qu’ils peuvent en sautant d’un point à l’autre une fois le dernier coureur passé.

Je parcoure le 12 à 15 en 13’18 mais ça remonte une nouvelle fois et il me faudra 16’04 pour boucler la course, épuisé mais heureux avec mon objectif temps atteint. De la bonne pastèque bien fraiche, de l’eau, et j’encourage les coureurs suivants. Le vainqueur est le même qu’en 2006 : Jean Noel SETA.

Nous nous rendons finalement à la salle des fêtes, à l’ombre, pour la remise des récompenses.

Pict Pict Pict Pict Pict Pict Pict Pict Pict Pict Pict Pict Pict Pict  
Place
TempsDosNom,PrénomCtgPl.CtgClubPl.SexeVitesse
101:09:2965SETA Jean NoelV1M1A SANTAMARIACCIA116,45
201:11:2162GARZON BONOLA SILVERIOSEM1CA AJACCIO216,01
301:11:5173DREZET THIERRYV1M2SAGONE315,94
401:13:1498CRISTOFARI JEAN PAULV2M1CO LECCI415,59
501:14:14212FORNI JEAN LAURENTSEM2A SANTAMARIACCIA515,38
601:16:0667CECCARELLI LOUISV2M2RC FURIANI614,99
701:20:54214ARRIGHI JEAN PIERREV3M1ASPTT AJACCIO714,15
801:21:35220SCIARETTI JEAN MARIESEM3CS MEZZAVIA814,01
901:22:1495MAQUART JEAN LUCV2M3TOMBLAINE913,88
1001:24:2483BEDIN ARMELLESEF1ASPTT AJACCIO113,53
1101:24:3528GOLBRY BRUNOV1M3CA AJACCIO1013,52
1201:26:49219PIRA JACKYV2M4RC FURIANI1113,18
1301:26:5114POGGI ODILEV1F1CA AJACCIO213,18
1401:29:0722LAMOURET CATHERINEV1F2AVIGNON312,80
1501:29:43221VINCENTI DOMINIQUEV2M5A SANTAMARIACCIA1212,75
1601:30:5117VALDERRAMA JEAN-LOUISSEM4MARIGNANE1312,60
1701:31:5172MURRONI JEAN BAPTISTEV1M4CA AJACCIO1412,46
1801:34:49216MAESTRACCI TONYSEM5RC FURIANI1512,06
1901:34:50217GALLO ALBERTV3M2RC FURIANI1612,06
2001:34:5191CECCARELLI FREDDYV2M6RC FURIANI1712,06
2101:34:5199ALESSANDRI PATRICEV2M7RC FURIANI1812,06
2201:38:18211DAVID RENESEM6RC FURIANI1911,61
2301:38:1833DEDIENNE BERNARDV1M5CA AJACCIO2011,61
2401:38:4085CECCARELLI GERARDV1M6RC FURIANI2111,59
2501:40:1697LEMARCHAND MICHELV1M7TOULOUSE2211,38
2601:42:35215CORBALAN THIERRYV1M8ASPTT AJACCIO2311,14
2701:47:4153ANDREANI SERGEV2M5ASPTT AJACCIO2410,61
2801:48:04 ZIOLI EMMANUELLESEF2AJACCIO410,55
2901:48:04223WINTREBERT CYRILSEM5A SANTAMARIACCIA2510,55
3001:48:5924GEHIN FREDERICSEM6CA AJACCIO2610,50
3101:50:0970TESSIER HELENEV1F3CA AJACCIO510,36
3201:56:0675GAY FREDERIQUESEF3AJACCIO69,82
         
33 222PIERLUISI JACQUES ANDREC ASPTT AJACCIO  
 

Je finis finalement 16ème sur 33 et 4ème de ma catégorie. Nous avons tous eu droit à un excellent saucisson corse. L’atmosphère est très chaleureuse et je me fais un plaisir d’offrir au président de l’association mon tee-shirt de Marignane qui lui fait très plaisir et il me remet en échange un maillot de son association.

 

Je vous conseille si vous passez dans le coin l’année prochaine de participer à cette fort sympathique course  qui va modestement à l’essentiel : Parcours superbe, Amour du sport et Amitié entre sportif.

Le chemin du retour fut bien sur aussi magnifique.

 

A bientôt les amis.

4 commentaires

Commentaire de titifb posté le 14-07-2008 à 07:29:00

Bravo Jean-Louis...Les photos sont superbes, ça donne envie...d'aller se baigner pas de courir un trail par plus de 30° !!!!!!!!!!!
Enfin, tu l'as fait. T'es pas parti un peu vite, non ?
Bonne continuation.

Commentaire de RogerRunner13 posté le 14-07-2008 à 17:50:00

Sacré Jean Louis! de magnifiques images, et comme l'écrit Titifb, une température idéale pour aller se baigner, mais bravo jolie perf.

Commentaire de Aiaccinu posté le 15-07-2008 à 15:13:00

C'est vrai que les courses Corses ont la particularité d'être à la fois pauvre en nombre de partants et riche en qualité de ces mêmes partants.
Demain , je prends le bâteau pour Ajaccio et je ferai au moins deux courses ( l'Oriente et Zevaco).

Le Solitaire en Corse aurait pu signer U Cignale ( le sanglier )

Commentaire de joy posté le 12-08-2008 à 13:58:00

B R A V O poto, au plaisir de faire peter le chrono en ta compagnie...
A bientôt!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran