Récit de la course : Le Tour des Glaciers de la Vanoise - parcours de repli 2008, par béné38

L'auteur : béné38

La course : Le Tour des Glaciers de la Vanoise - parcours de repli

Date : 6/7/2008

Lieu : Pralognan La Vanoise (Savoie)

Affichage : 1822 vues

Distance : 46km

Objectif : Pas d'objectif

47 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon premier TGV

Oui je dis premier parce que j’espère bien renouveler l’expérience sur le grand parcours.

Tout a commencé en décembre 2007, lorsqu’à l’AAB de la Saintélyon en discutant avec Coli et Ema je leur dis que l’aventure du TGV me tente mais je n’ose pas me lancer dans ce tour. Ils m’encouragent à suivre mes envies, en m’entraînant bien sûr.

Puis à l’arrivée à Lyon après avoir eu Serge (Raideur69) au téléphone plusieurs fois, l’idée de lui demander de me coacher commence à germer dans ma tête. Une semaine après, je cours aux côtés de Lolo le cross des enfants malades et je suis assez satisfaite de ma course, malgré une grosse douleur au genou. Verdict : TFL.

Janvier 2008 : Serge m’a élaborée un plan d’entraînement, objectif Tour des Glaciers de la Vanoise, terminer, simplement terminer.

Lolo qui vient de finir sa Saintélyon est partante également, nous irons donc ensemble. Chiche ? Chiche !

Je commence alors à faire des sorties pour améliorer ma vma, pour l’instant on ne parle pas de dénivelé. Des séances de 30*30 et des sorties de ski de fond pour travailler le foncier et l’endurance. De 2 à 3 sorties hebdomadaires, le coach me programme 4 à 5 sorties par semaine, incluant les sorties de ski. En mauvaise élève que je suis, je zappe 1 sortie sur 2, n’ayant en tête que la Traversée du Vercors que je vais faire en équipe avec le Kéké.

 

Février 2008 j’ai en théorie 3 sorties par semaine à faire, en réalité j’arrive à en faire 1 ou 2.

6 mars 2008 : je viens de confirmer mon inscription au TGV et l’annonce à Lolo à la cantine au boulot, elle me promet de faire pareil dès la semaine suivante, n’ayant fait que sa pré-inscription. " Nous le ferons ensemble Béné, peut-être pas au même rythme, mais nous y serons ensemble "… Je lui dis alors qu’Agnès m’a proposée de m’accompagner sur mon 1er ultra, et que j’ai accepté. Mais le TGV est encore loin dans ma tête, je me prépare pour la Traversée du Vercors en ski de fond, 2 jours plus tard. Je terminerai lamentablement aux côtés du Kéké qui aura fait preuve d’une patience légendaire. J’ai été le vrai boulet !

Et puis le lendemain de la GTV (Grande Traversée du Vercors), ma vie bascule totalement. Le drame que vous savez tous viendra stopper toute envie de continuer, tout désir de courir. Toute envie de partage et de joie de courir est anéantie. Comment pourrais-je imaginer faire cet ultra sans toi ma Lolo, sans pouvoir partager nos entraînements, notre stress d’avant course, nos astuces pour nos petits tracas ? Comment pourrais-je imaginer ne pas partager l’après-course et refaire la course avec toi ? En reparler encore et encore à la pause café, à la cantoche, et se refaire des plans d’enfer comme on savait si bien s’organiser ?

Un mois, je perds d’abord du poids, puis en reprends plus qu’il ne faut… je me traîne… vous avez tous été si gentils, si patients, si prévenants envers moi. Il faut recourir. Certains d’entres vous ont partagé ma peine et l’ont mélangée à la leur, semblable. Agnès ne me lâche pas, accroches-toi qu’elle me dit.

 

J’ai les jambes lourdes. Serge me refait un plan. Et si nous allions au Sacré trail des collines comme l’année dernière ? Je fais une petite sortie chez moi, 30’, trois fois rien… je rentre en larmes, les mollets bétons. J’ai tout perdu, tout est à recommencer. Recommencer pour qui ? Pour quoi ? Chaque lundi me ramène à ce maudit lundi. Je m’inscris sur le 15 km, en mémoire de Lolo qui l’avait dans son Kivaoù. Avec Denise et Bertrand un ami commun, je rechausse les trails.

Serge est là, P’tijean aussi, Kéké aussi, beaucoup de kikous sont là. J’accroche la photo de Lolo à mon dos, et c’est parti ! C’est reparti… le début est difficile, comme tout début de tout. Comme chaque première fois, il faut affronter la difficulté, l’apprivoiser, la digérer, et la passer. Petit à petit l’envie de courir revient. Le plaisir n’est pas tout à fait là, mais c’est un début. Denise à mes côtés, je retrouve mes marques petit à petit.

Mai 2008 : je cours les 10 km de Fontaine où je fais la connaissance de Titane38, une amie de Lolo qui cours aussi et vient de s’inscrire sur le site. Serge m’a dit de faire un peu de vitesse, pour voir. Je pars sur le marathon de la Drôme, rencontrer des kikous, seule avec ma tente, comme une grande. Pour la première fois je pars seule, affronter l’espace vide de cette deuxième place libre à mes côtés… Fabuleuse rencontre avec Domi et Taz, les normands, les toulousins, les ardéchois, les drômois… Serge m’a mis un peu la pression sur le semi sur lequel je me suis inscrite. " Donner, donner à fond tout ce que tu peux ". Cela me permettra de faire le point. Belle coursette avec Domi, sur la descente de retour je retrouve définitivement mes marques et l’envie d’y aller. C’est sûr, cette fois, j’irai au TGV.

Juin 2008 : le Pic St Michel est un moment très fort où je peux encore plus mesurer ce que les mots solidarité, amitié, rencontre, et humanité signifient. Encore merci à vous tous pour votre soutien et votre présence. Difficiles moments, joie intense de vous revoir, vide immense après votre départ…encore un lundi cafard… mais je veux le faire ce TGV, je rappelle Agnès, lui pose plein de questions, lis tous les récits.

5 sorties par semaine… Off du Pilat, il pleut tous les jours, je ne loupe plus aucune séance.

Trail des Crêtes, la boue est au rendez-vous. Je termine dernière en 5h.

6 sorties par semaine. J’alterne avec le vélo, je teste l’alimentation. Je vais faire un coucou à Lolo à Besse et en profites pour monter au plateau d’Emparis : cours d’utilisation des bâtons avec Nicnic38 et Nadine. Je me ressource. Tour des 4 Montagnes en partie avec Flapi, j’ai des doutes sur mes capacités à terminer. J’appelle Agnès, elle me rassure sur le parcours. Je relis les récits et m’imprègne complètement du parcours. 5 sorties par semaine, il pleut encore, je teste le coupe-vent.

Balcons Est…J-7, j’ai les jambes hyper lourdes, je teste réellement mes nouvelles chaussures.

 

Enfin la date approche, je zappe les derniers footing de la semaine, et soigne mon genou qui couine un peu.

Denise fera le tour avec Agnès et moi, sans dossard, pour Laurence.

 Je prépare méthodiquement le contenu de mon sac, revois mon plan de course avec Agnès et Serge.

Je me sens prête. Prête à y aller, j’ai envie d’y aller. Je ferai ce que je peux. Bizarrement je ne ressens aucun stress.

J-1 : retrait des dossards et l’annonce : parcours de repli à cause des orages. Je suis un peu déçue, mais Serge lui, est rassuré. Finalement s’il me restait quelques doutes, cette nouvelle me les enlève définitivement.

L’inscription de Lolo était maintenue, et l’organisation me donne un dossard symbolique que je glisse sous sa photo accrochée à mon sac. Tu vois ma bichette, je ne suis pas une " mouille cul " comme tu disais toujours, on a dis chiche, alors on y va, on le fera ensemble ce tour, même réduit.

La suite vous la connaissez… une montée pas trop mal à Péclet-Polset. Une descente comme je les aime jusqu’à Pralo. Le bonheur de retrouver mon mari et mes filles à Pralo, et c’est reparti !

 

Tous les voyants sont au vert, aucune douleur, juste quelques frottements aux pieds à cause des chaussettes mouillées, mais j’ai changé à Pralo. Montée au Bochor, je l’ai faite plusieurs fois en téléphérique et descendue en ski, mais là, c’est autre chose : 700 mD+ bien raide, merci à tous pour vos encouragements. Merci Lolo pour l’énergie que tu m’as donnée sur cette ascension. Arrivée au Bochor, Christophe et les filles sont là à m’attendre et à m’encourager.

  

Ils sont fiers je crois, je les aime tant…

Descente au ravito avant le col de la Vanoise. Je m’arrête carrément pour poser des pansements préventifs sur mes pieds bien secs. J’oublie de manger et bois seulement 1 verre de coca. Je repars et 3 minutes plus tard je me remouille les pieds lors d’un passage à guet. Ceci m’énerve beaucoup, et je mettrai ensuite un point d’honneur à passer les ruisseaux sans me mouiller.

La montée au Col de la Vanoise sera la partie la plus difficile pour moi. Une hypo m’oblige à m’arrêter pour manger un peu. Dès que je peux j’essaye de relancer, mais l’effort est de courte durée. Au refuge j’ai des brûlures aux hanches à cause des frottements avec le sac, Agnès me pose des pansements autour du ventre.

 

  

 

 

Et c’est reparti ! Je me lance dans la pente, doucement d’abord, le lac des vaches n’est pas loin, j’en ai tellement entendu parlé que je savoure l’instant. Puis de plus en plus vite. J’allonge la foulée, je me sens bien. J’ai l’impression de voler de pierre en pierre, comme tirée par le haut. Je ris de me voir comme une folle dans cette pente. Et je rattrape et double quelques coureurs. Je m’arrête juste pour enlever mon coupe-vent et étirer mon quadri gauche, et je me jette à nouveau dans la vallée. Je plonge vers Pralognan, j’entends Agnès qui souffle derrière moi pour me rattraper, j’ai perdu Denise.

   

   

Je plonge vers Pralognan, j’entends Agnès qui souffle derrière moi pour me rattraper, j’ai perdu Denise.

 

Elle a mal au genou. Christophe et les filles sont là aux Fontanettes, elle rentrera avec eux. Je ne peux plus m’arrêter.

 

 

 

Je ne VEUX plus m’arrêter. Je suis bien, j’aimerai que cet instant ne s’arrête jamais. Je suis dans ma bulle. Agnès chute et me fait peur, plus de peur que de mal. Je termine cette course folle avec elle, en savourant chaque pas, chaque acclamation du public. La ligne d’arrivée est toute proche, Denise est là avec les filles et Christophe. J’entends les sanglots d’Agnès et ne peux plus retenir mes larmes. Les kikous sont là aussi à nous attendre, à m’attendre moi, la petite débutante.

  

Voilà c’est fait. 9 h 11. J’appelle immédiatement Serge et envois un sms au Dingo et au Blueb. J’en avais préparé plein des sms, mais ça ne passait pas.

Je ne sais pas ce que je ressens à ce moment-là. Une certaine sérénité je crois, et puis de la fierté aussi je l’avoue. La fierté d’être allée, au bout, de m’être dépassé dans ce col, sans jamais donner la place à l’idée d’abandon, jamais. Comme dit Agnès c’est une grande victoire pour moi, sur moi, victoire que je dédie à Lolo.

  

Merci à tous ceux qui m’ont soutenu depuis des mois, pendant ma préparation, à mon mari et mes filles pour qui ça n’a pas été facile. Merci à mes compagnons d’entraînement. Merci à vous tous pour vos sms et mot d’encouragement. Merci à Didier pour le suivi.

Surtout merci à Serge pour sa patience et sa confiance, à Agnès et Denise pour le chemin parcouru ensemble, pas seulement sous la pluie et sous l’orage, pas seulement sur ces sentiers de la Vanoise…

47 commentaires

Commentaire de Khanardô posté le 11-07-2008 à 10:36:00

Bravo Béné.
Super ton récit.
Merci.

Commentaire de jess06 posté le 11-07-2008 à 11:08:00

Mille bravo Béné et surtout mille merci, ton récit m'a fait pleurer, mais ceux sont de bonnes larmes. Je ne connaissais pas LOLO, et pourtant sa photo m'accompagne dans chacune de mes courses. Tu as de quoi être trés fière, ton courage me donne envie d'aller encor bien plus loin, alors j'espère qu'un de ces jours j'aurais la chance de courir à tes côtés...

Commentaire de Fimbur posté le 11-07-2008 à 11:13:00

Super récit Béné, beaucoup d'émotions, beaucoup de toi

Merci
Fimbur

Commentaire de jcdu38 posté le 11-07-2008 à 11:26:00

Bravo Béné,

C'est une belle victoire cette course et cette arrivée à Pralognan. En te croisant dans la montée à Peclet Polset, quand j'ai vu ta détermination, je me suis dit que tu terminerais.

félicitations.

--
JC

Commentaire de millénium posté le 11-07-2008 à 11:28:00

merci béné
Je t'embrasse

Commentaire de laurent05 posté le 11-07-2008 à 11:46:00

bravo béné et un grand merci pour ce récit pleins
d'émotions.
je suis certain que lolo doit être fière de toi
bonne chance pour la suite et le grand tour l'année prochaine ...
à bientôt
laurent

Commentaire de maï74 posté le 11-07-2008 à 11:57:00

Y a plein de moucherons par ici....
Ce TGV tu es allée le chercher avec le coeur et les tripes, c'est formidable...
Quel bonheur de lire à nouveau un récit de toi, merci et à très vite sur nos sentiers vertaco... biz

Commentaire de martinev posté le 11-07-2008 à 12:29:00

Merci pour ce récit plein d'émotions et un énorme bravo pour ta course.

Lolo t'a donné des jambes, elle aurait été fière de partager ce moment avec toi.

"La plus belle victoire qu'un homme puisse connaître dans sa vie est la victoire sur soi-même".

FELICITATIONS, je t'embrasse

Commentaire de gdraid posté le 11-07-2008 à 13:01:00

Merci béné, j'ai rarement lu un récit aussi émouvant.
JC

Commentaire de Tercan posté le 11-07-2008 à 14:33:00

Comme je le disais à Agnes, j'ai été très emu par votre arrivée magnifique.
Vous avez été de vrai championne et c'est avec bc d'impatience qu'on vous attendais à l'arrivée... et faut avouer que ça vallait le coup !!!

Bravo pour votre course !

Commentaire de co14 posté le 11-07-2008 à 15:35:00

des récits j'en ai lu sur kikou...mais celui-ci m'a tout particulièrement touché ému, les yeux embués, je te dis CHAPEAU, BRAVO, tu es rentrée dans la cours des GRANDS, ta volonté, ta joie, ton envie me donne Envie à moi aussi de pouvoir un jour te ressembler et comme toi de devenir une GRANDE...BEL HOMMAGE A LOLO....MILLE BRAVO ET SURTOUT NE T ARRETE PLUS...

Commentaire de chorizo13 posté le 11-07-2008 à 15:55:00

MERCI!!!!!
Yves

Commentaire de Françoise 84 posté le 11-07-2008 à 15:55:00

Bravo, Béné et merci de nous faire partager ces moments avec ton récit et tes photos. Je t'embrasse très fort.

Commentaire de BENIBENI posté le 11-07-2008 à 16:01:00

Bravo pour toi, bravo pour elle...

A bientôt !

Commentaire de Pegase posté le 11-07-2008 à 16:52:00

"Avant de faire le tour du monde, il faut déjà faire le tour de soi-même."
Bravo Béné par tant de courage et d' émotions.

A tout bientôt

Commentaire de LtBlueb posté le 11-07-2008 à 17:17:00

bravo championne et merci de nous avoir fait partager une partie de ces 6 derniers mois à travers ce récit si émouvant . bises .

Commentaire de yayoun posté le 11-07-2008 à 17:21:00

Que d'émotions, c'est la gorge nouée que je te dis Félicitations pour cette course qui a été plus qu'une simple course, qui est le symbole de tellement d'autres choses et merci de nous avoir fait partagé ces moments. Bravo, vraiment bravo

Commentaire de Mustang posté le 11-07-2008 à 18:32:00

Bravo pour ta ténacité!!!

Les plus grandes victoires sont celles qu'on engage avec soi-même!

Je t'embrasse;
Phil

Commentaire de Gibus posté le 11-07-2008 à 18:55:00

Béné, j'ai eu du mal à attraper la souris pour répondre à ce récit, mes doigts sont hésitants sur le clavier.
Que d'émotion tu nous livres là.
Une sacrée victoire pour le corps, l'esprit.

Commentaire de akunamatata posté le 11-07-2008 à 18:56:00

Bravo Béné,
Plus que les autres cette course a un sens.
merci de le prouver une fois de plus.
bonne vacances

Commentaire de tounik posté le 11-07-2008 à 19:06:00

Bravo et merci.

Commentaire de Pascaline posté le 11-07-2008 à 19:09:00

tout cr sur j'ai pu lire de ton récit me conforte dans l'idée que tu es devenue une vraie battante qui ne lâche rien, comme l'était notre Lolo, un dossard sur le dos et c'est parti pour donner le meilleur de soi même, je suis fière de toi et j'espère pouvoir faire ce genre de course arec toi dans un proche avenir...merci pour ces belles émotions...

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 11-07-2008 à 20:25:00

Tu fais quoi avec un sabre laser sur ton portrait ?
Merci Béné pour m'avoir donné l'envie de m'inscrire au TGV. Pourquoi pas l'année prochaine ?
Il faut que j'en parle à mon cheval.

Commentaire de PhilKiKou posté le 11-07-2008 à 20:41:00

Kikourou : du sport, mais pas que...
Bravo à vous.

Commentaire de langevine posté le 11-07-2008 à 20:44:00

Merci... merci pour ces mots simples et si forts... Je ne connaissais pas Lolo mais à travers chacun de tes mots, j'ai l'impression de déccouvrir qui elle était, sa personnalité.. Et grâce à toi, elle revit, elle brille et tu la mènes dignement sur les plus beaux chemins!!
Quant à Serge... Quel bel hommage à son égard! Tu as raison, cette confiance qu'il nous accorde, elle est belle et nous rend plus fortes! Je ne peux m'empêcher de penser à toi quand je suis en train de souffrir sur la piste!! Et dire que toi, tu endures ça seule.. Waouh, si ça c'est pas du mental!!
Au plaisir de te revoir très bientôt!
Biz

Commentaire de hagendaz posté le 11-07-2008 à 20:55:00

Merci pour ce récit,et bravo pour cette performance.
L'aventure du trail ne fait que commencer pour toi maintenant.
je suis très fier qu'agnès ait pu t'accompagner pour aller au bout de ce tour.

Commentaire de Girlay posté le 11-07-2008 à 21:32:00

Beaucoup démmotion dans ton récit comme à l'arrivée à Pralognan, bravo d'avoir surmonté toutes ses épreuves

Commentaire de Coach Cyril posté le 11-07-2008 à 22:15:00

bravo a vous !!! ( je veux dire lolo, denise, agnes et toi !!)

c'est génial ce que tu as réalisé !! tu me donne envie d'y venir !!

Commentaire de manu26 posté le 11-07-2008 à 23:03:00

En lisant ton récit, malgré les hypos, les douleurs, les galères, on n'y voit que de la douceur.
Vous êtes très belles.

Commentaire de JLW posté le 11-07-2008 à 23:29:00

Ben comme tout le monde, bravo Béné et à moi aussi ca renforce mon idée de le faire un jour ce trail incontournable.

Commentaire de titifb posté le 12-07-2008 à 05:04:00

Merci Béné pour ce récit intime, c'est bien que tu sois allée au bout. Sûr que Lolo était auprès de toi. Oui, elle a fait cette course avec toi, grâce à toi.

Commentaire de rapace74 posté le 12-07-2008 à 07:42:00

bravo béné pour avoir réussi ta course
lolo doit être fière de toi merci pour ton récit
grosses bises
manu céline

Commentaire de _azerty posté le 12-07-2008 à 07:42:00

Pour avoir eu la chance d'avoir couru (et descendu) un peu en ta compagnie, j'ai jamais douté de cette réussite.

BRAVO Béné
Bises

Domi



Commentaire de taz28 posté le 12-07-2008 à 09:38:00

Ma petite Béné,

Juste....MERCI et BRAVO !!

Tu es magnifique dans ta volonté et ta détermination, ton sourire en dit long sur cette victoire si importante pour toi...Et pour Lolo....

Plein de bisous, récupère bien !!!

Taz

Commentaire de jepipote posté le 12-07-2008 à 13:07:00

bravo et merci d'avoir partagé ce moment avec nous.
qu'est ce qu'elle doit être fière lolo....

Commentaire de Hay-David posté le 12-07-2008 à 13:56:00

Salut Béné et bravo pour cette course menée tambour battant, jusqu'au bout sans faillir une fois!
Beau récit et dédicace touchante à Lolo...

Commentaire de la panthère posté le 12-07-2008 à 14:14:00

bravo!!!!
trouver au fond de soi le petit quelque chose qui fait continuer à avancer malgré tout.....tu l'as fait, chapeau et bisous....

Commentaire de jilles posté le 12-07-2008 à 17:54:00

Bravo Bene
Super recit qui me fait rever ,y partciper un jour .
Bravo pour votre

Tres Grande Vanoise.

jilles

Commentaire de tabuki posté le 12-07-2008 à 19:15:00

Bravo à toi pour ta determination. Bravo donc à cette "débutante" qui ne semble pas si débutante.
Beau recit. Emouvant même si je ne connaissais pas Lolo.
J'espere te connaître un jour sur les chemins d'Isere ou d'Alsace ;-)

Commentaire de Estive 73 posté le 13-07-2008 à 10:52:00

Que dire...
Si ! une boucle est bouclée (pas celle du TGV, ce sera l'année prochaine ?!)... et Lolo est ainsi encore un peu parmi nous.
Restons vivants !!
Merci Béné

Commentaire de Stéphanos posté le 13-07-2008 à 23:00:00

un trés trés grand bravo Béné ; pour ta détermination, une volontée peu commune, marquée par un drame éprouvant! vraiment super ce que tu viens de faire.Ta meilleure amie ne peut qu' être fière de toi.

Commentaire de kikidrome posté le 14-07-2008 à 00:00:00

Récit émouvant, j'ai fait qq randos dans ce secteur il y a 10 et c'est là que j'ai rencontré mon mari. J'aimerais bien faire ce TGV avec lui... Et voir tous les kikous solidaires...
Lolo est certainement très fière de toi.
Un grand bravo Béné.
Amitiés
Kiki

Commentaire de chtigrincheux posté le 17-07-2008 à 08:29:00

Tu te prouves à toi même que tu es capable de repousser tes limites .Repousse les encore quand l'envie s'en feras ressentir

Commentaire de Josette posté le 21-07-2008 à 19:55:00

Bravo BENE pour cette belle course et pour l'hommage plein d'émotion que tu rends encore à LOLO. Je regrette toutes les courses qu'elle a faites et où je n'ai pas pu être présente à son arrivée pour maintes raisons et je pleure.
A bientôt. Josette

Commentaire de le_kéké posté le 25-07-2008 à 22:52:00

Bravo à mon "boulet" préféré, tu es vraiment forte Béné, ton récit est très émouvant.
Bravo pour cette course, continue comme ça, tu tiens le bon bout.

Philippe

Commentaire de raideur69 posté le 27-07-2008 à 07:35:00

Emouvant ton CR Béné, je te félicite encore...
Merci à Agnés qui ta épaulé tout au long et pris grand soins de toi,à Denise qui ta accompagné,incassable,je vous le dis!!!!encore une fois,une bonne leçon d'humilité,de partage,de tendresse,que de beaux exemples(sur Kikourou) pour notre société,qui ne cherche que la confrontation,sans respect de l'autre(Coubertin serais fière de ces sportifs)
Je vous embrasse toutes les trois

Commentaire de agnès78 posté le 05-08-2008 à 07:10:00

merci à toi ma belle de m'avoir fait confiance... Fonce, maintenant! bisous
agnès

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran