Récit de la course : Cross du Mont-Blanc 2008, par jess06

L'auteur : jess06

La course : Cross du Mont-Blanc

Date : 28/6/2008

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 2003 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les premières fois

Cà y est,  nous y sommes, vendredi aprés-midi, je pars de Genève et me rends à Cluses récupérer Langevine.

20h30, nous débarquons à Chamonix et çà ne commence pas trés bien, nous ne savons pas du tout ou nous devons aller (un signe pour la course du lendemain ). Un petit coup de téléphone à des copains et hop, nous voilà au retrait des dossards. C'est plutôt calme, on récupère nos beaux tee-shirts, nos sacs de courses. En route pour un petit resto sympa, situé juste à côté de l'UCPA, lieu ou nous passerons la nuit.

L'heure est déjà bien avancée, mais le resto est plein de coureurs (ils se remarquent ces gens là...). Avec Langevine, nous décompressons, nous parlons sérieusement de notre projet "LA SENEGAZELLE" et mangeons de trés bonnes pâtes...Il est l'heure d'aller se coucher et là une partie de rigolade nous attends : Lorsque nous rentrons dans notre chambre, nous y découvrons deux messieurs déjà couchés  et aussi surpris que nous d'avoir à partager la chambre avec deux inconnuES...On s'excuse de débarquer si tard et allons de surprise en surprise : il n' y a pas de porte à la salle de bains (pas super pour se changer...), on est prise d'un gros fou rire...On se calme un peu et on décide quand même de se coucher car demain matin une petite course sympa nous attends...

05h45 : Réveil , avec le soleil, la rivière...et nos copains  (en fait ils sont trés sympas ces alsaciens). On essaie de déguster le gâteau sport préparé avec amour par Langevine, mais il a un drôle de goût  (merci ma petite Karine, du coup on a bien rigolé...), alors on se replie sur un paquet de gâteau, léger le petit déj mais cela devrait aller.

On se rend sur l'aire de départ ou nous retrouvons Eric74, Yayoun et sa maman, Frankek et Grain de Sel...ainsi que d'autres copains, copines, tous venus partager la même passion.

Là je dois vous avouer, que malgré la trés bonne humeur et l'ambiance, j'ai le stress et c'est la première fois. Je ne sais pas pourquoi. Je veux faire une belle course, finir en 04 heures (pour moi ce serait super), alors je me concentre.

D'habitude je cours avec mon petit Grain de Sel, pour finir main dans la main, mais aujourd'hui, j'ai décidé de courir seule et là aussi c'est la première fois, mais je veux voir de quoi je suis capable, voir si moralement j'y arriverai...

Tout le monde fait un petit coucou à l'hélico et le départ est donné.  Dans cette foule, j'essaie de suivre Langevine, puis je finis par la perdre de vue. C'est pas grave, ne pas partir trop vite, c'est ce que je me dis, la première partie est roulante, mais la seconde sera plus dur. Je trouve mon rythme, je suis bien, mes jambes vont bien (malgré une douleur dans la fesse droite qui me tiraille depuis quelques temps...), alors je double, je double...Encore une première fois...

Une demi-heure de course et patatras nous ne sommes pas sur le bon chemin . Que faire, qui suivre ??? Il y a des coureurs dans tous les sens. Je continue de descendre , mais en fait il faut remonter...Finalement on est remis sur le bon tracé, mais là j'ai un coup au moral . Moi qui, pour une fois, me sentais bien, avais trouvé mon rythme, cela m'a complétement cassé. J'y est laissé du temps et de l'énergie...Mais ceux sont les aléas de la course, certains étaient derriére moi et n'ont donc pas pris le mauvais chemin, du coup ils se retrouvent devant et je ne rattraperai pas mon retard. Des coureurs préféreront rentrer, mais moi je continue, çà rallonge, je sais déjà que je ne ferai pas le temps que je voulais, mais tant pis. J'irai jusqu'au bout, je pense fort à mon chéri, çà m'aide....

Premier ravitaillement, au lavancher et on annonce 5kms, en heure (je sais que je ne vais pas vite mais quand même), voilà ou sont les kilométres en plus...

Je ne m'arrête pas, j'ai toujours la tête et les jambes et aussi cette douleur qui s 'accentue, mais je n'y pense pas, ma course se déroule sans encombre, ceux qui se sont trompés de chemin me doublent, la plupart ne sont pas contents.

A Argentières, je retrouve Frankek qui m'encourage, supersteph69 qui prends des photos et je suis toujours bien, le moral est revenu, mon chéri doit veiller sur moi par la pensée...Je reste concentrée car les choses sérieuses vont bientôt commencer. Je me ravitaille en solide, mais ça va (malgré notre maigre petit déj, à croire que j'ai bien fait de manger pâtes et riz les jours précédents...).

La montée s'avére difficile, il fait chaud. Mais fort heureusement nous sommes souvent en sous bois et les ravitaillements, assez proches permettent de bien se rafrâichir.

D'un coup, je commence à souffrir, mes cuisses sont dures, mes genoux me font mal, mais dés que je peux courir, je cours, je me dis que j'arriverai toujours plus vite. Je ne regarde plus la montre, l'essentiel maintenant c'est de terminer, je veux ma médaille !!! Je sais que j'y arriverai, et là je suis heureuse, juste parce que mon moral ne faillit pas. Je pense encore à monchéri et je sais qu'il sera fière de moi. Pourtant c'est dur, la petite montée de ...pour arriver au ravito de la Flégère, je la fais pratiquement pliée en deux . Mais  ça y est, j'ai passé la Flégère, super ambiance, beaucoup d'encouragements, super idée les prénoms sur les dossards, et c'est reparti. Le chemin est roulant, mais c'est dur de repartir, mes genoux me font vraiment souffrir, mais c'est pas grave ma tête, elle, avance...Je double quelques personnes et me sent  pousser des ailes...L'arrivée n'est plus trés loin, je la voie.

Je vais finir ma course dans la souffrance...et c'est la première fois.

04h35 : ça yest, j'ai franchi la ligne, j'ai ma médaille  et je suis heureuse, je pensais mettre au moins cinq heures, mais non...Je suis quand même déçue de mon temps, mais heureuse, tellement heureuse d'y être arrivée toute seule.

MAINTENANT JE SAIS QUE LES PREMIERES FOIS NE S OUBLIENT PAS...NE JAMAIS OUBLIER D Y CROIRE ET AVANCER...

 

 

 

10 commentaires

Commentaire de langevine posté le 03-07-2008 à 12:55:00

Quelle jolie conclusion.. c'est tout toi ça! ;-) un plaisir de partager cette passion avec toi! TU vas voir cette Sénégazelle, elle fera partie des premières qu'on n'oublie pas, crois moi!!!;-)

Merci pour ce joli moment de complicité ma petite Jess!
A très vite!
bisous!
Karine

Commentaire de ravachu posté le 03-07-2008 à 16:10:00

je pense que si tu ne t'étais pas tromper de chemin tu étais sous la barre des 4h00! Bravo et bonne récup!

Commentaire de Grain de sel posté le 03-07-2008 à 16:32:00

Bravo ma petite Jessica !
Le mental permet de faire beaucoup de choses... Encore une fois tu en as la preuve.

A très vite j'espère
Bisous

Commentaire de eric74 posté le 03-07-2008 à 17:47:00

bravo jessica ...
c'etait vraiment une course très sympa à faire et à recommander ..... le marathon pour l'année prochaine ;-)

a+

Commentaire de Sam67 posté le 03-07-2008 à 21:02:00

Très joli CR, plein d'entrain et d'émotions.
Belle course, beau paysage n'est-ce pas ? ;-)

Ca me rappelle la fois où j'avais couru le marathon du Mont-Blanc en 2003 alors que mon épouse (pas encore à l'époque ;-)) courait le 19 km ... elle aussi s'était trompé (e ?) de chemin en suivant quelques centaines de mètres des marathoniens ...

Bravo pour ta course; quelle abnégation, quelle motivation.
Et ton épopée avec Langevine est sympa à lire ...

Bonne continuation

Vincent "Sam67"

Commentaire de martinev posté le 04-07-2008 à 06:51:00

sacrée jess !
Te voilà entrée de plein pied dans le monde du trail ; après le petit savoyard , tu confirmes que tu as non seulement les jambes mais aussi le mental !
Je suis très heureux pour toi !
Bisesss

Commentaire de millénium posté le 04-07-2008 à 07:01:00

quels progrès !
Va falloir que je m'entraine dur si je veux te suivre !
Bravo jess , gros bisous

Commentaire de frankek posté le 04-07-2008 à 12:34:00

super jess! bravo pour ta course et ton mental.
c'est tout bon pour la suite...récupère bien
bisous

Commentaire de mokujin13 posté le 05-07-2008 à 08:20:00

bravo pour la course et le récit,o, se souviens toujours de la premiere fois meme si d'autres vont suivre derriere bonne continuation.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 02-10-2008 à 16:38:00

Bravo pour ta course et merci pour ce beau récit.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran