Récit de la course : Triathlon du Tricastin 2008, par kikidrome

L'auteur : kikidrome

La course : Triathlon du Tricastin

Date : 29/6/2008

Lieu : St Paul Trois Châteaux (Drôme)

Affichage : 618 vues

Distance : 750km

Objectif : Terminer

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

plus vite que la voiture balais

Aujourd’hui, je vais faire mon premier triathlon « sprint » : 750 m de  natation, 20 km en vélo et 5 km à pieds. C’est la natation qui me pose problème et j’ai un peu d’angoisse en me réveillant le matin…

Coup de fil à Marianne et à Karen le matin pour essayer de trouver une combi : çà m’aiderait bien pour la natation. Bingo : Marianne m’apporte son ancienne combi et si elle me va, je lui rachète.

Il fait super chaud déjà le matin… Cà va cogner cette après midi… Je me dis que les triathlètes sont un peu fous… En course à pieds, je suis plutôt habituée à me lever tôt et les courses démarrent généralement à la fraîche !

Je retrouve les copines et le coach vers 13H00 à la base de loisirs de Pierrelatte, on va récupérer les dossards et on demande aux commissaires de courses si la combi sera autorisée : à partir de 24°C, c’est interdit. Le stress monte… Je regarde les bouées, çà me parait long 750 mètres.

On va faire quelques brasses pour goûter l’eau : elle est super bonne. Karen et Marianne décident de ne pas mettre les combis.

J’essaie la combi de Marianne, elle est trop petite… je suis oppressée dedans. J’essaie de nager, impossible. Karen me propose de prendre sa combi toute neuve qu’elle a achetée à Nice. Vite, je l’essaie, je me trempe, c’est bon… Ah, merci Karen…

Briefing et on se met dans les box de départ. Les femmes partent 3 mn avant les hommes. Arghhh, je vais me faire massacrer… Le stress monte d’un cran supplémentaire !

Un coup de corne de brume et c’est parti !

Comme d’habitude, je suis super essoufflée, je n’arrive pas à nager, je patauge… Et j’entends la corne de brume, les mecs sont lâchés, j’essaie de nager vers un côté pour ne pas me faire trop bousculer… c’est impressionnant de voir la meute arriver !

Le gros du peloton passé, je me remets à nager et je commence à trouver un rythme en bilatéral. Je lève la tête de temps en temps pour regarder la bouée et me remettre dans la bonne direction. Passage de la première bouée, je me dis que la moitié est presque faite. Et je pense à Karen sans qui j’aurai probablement coulé…Je repense à une astuce lue sur un forum : nager juste avec les bras… çà économise un peu les jambes… je mets en pratique et je garde l’écart avec un petit groupe de gars qui ne me doublent pas… Ouf, j’évite la voiture balais… Passage de la deuxième bouée, çà devient bon… Je me dis que je pourrais en fait nager comme çà pendant encore quelques centaines de mètres. Dommage que le triathlon ne soit pas encore un sport « populaire » : çà va vite !

Oops, je me cogne la tête… c’est quoi ? Je sors la tête de l’eau : un kayak : « tu dérives ! » ah bon, merci…

Encore quelques minutes et je sors de l’eau sous les encouragements de Kiki, Christelle et Christophe.

Je prends mon temps pour la transition vélo, je mets des chaussettes, des gants… J’avais prévu des gels mais ils sont brûlants… l’eau dans mes 2 bidons est chaude aussi… beurk…

on voit bien sur les photos qu'il ne reste plus beaucoup de vélo dans le parc... je ne risquais pas de louper le mien !  

 

C’est parti pour 20 km de vélo. Je double assez vite un mec mais y’en a 2 ou 3 qui me doublent à leur tour. Je rattrape Marianne qui n’a pas l’air bien. Le parcours est  plat, dommage, je préfère les bosses… Du coup, faut tenir une bonne moyenne. Je roule à 35 km/h par moment ; La chaleur est étouffante, le chant des cigales est enivrant… faut vraiment être givré…Je croise Vincent et Sam puis Karen qui me fait un petit signe, elle a l’air bien.

On fait le tour d’un gros rond point juste au sud de la centrale. Quand je regarde les 2 tours, je me dis que si il y a 10 ans, on m’avait dit qu’un jour je ferais un triathlon à côté d’une centrale nucléaire, je me serais roulée par terre !

Je croise la voiture balais, c’est bon, j’ai de la marge…

Je boucle les 20 km en une quarantaine de minutes. Reste les 2 tours de lac… Changement de chaussures, je visse ma casquette kikourou et je pars. J’ai soif, j’ai chaud… Heureusement, il y a un ravito en eau juste au départ. A mi-parcours, plus d’eau mais des éponges… Passage près de la ligne, je récupère une petite corde rouge que je dois porter pour prouver à l’arrivée que j’ai bien fait 2 tours…

Je commence le deuxième tour avec les encouragements de Kiki le coach, toujours enthousiaste ! Je double 2 ou 3 concurrents, mais je tourne au ralenti, il fait vraiment très chaud… Et puis je n’ai pas l’habitude de courir à ce moment de la journée, je n’ai pas mangé grand-chose depuis le réveil…

Arrivée en 1h30 environ (je n’ai pas encore trouvé les résultats). Mission accomplie : j’ai réussi à semer la voiture balais !

Tout çà grâce à Kiki et les entraînements suivis depuis le début de la saison et aussi grâce à Karen et Marianne avec les prêts de combi.

J’ai de gros progrès à faire en natation, c’est une évidence … mais l’envie est là… il faut que j’arrive à nager en lac… sans combi !

Merci aussi aux supporters qui sont venus nous encourager. Et merci à david pour les photos.

C'était mon 11ème dossard depuis le début de l'année. 

8 commentaires

Commentaire de titifb posté le 02-07-2008 à 08:10:00

Bravo Kikidrôme pour ce triathlon en plein canicule. Ca me conforte dans mon idée : le tri, c'est pas pour moi. Quant à toi, je trouve que tu assures !!! Dommage que j'étais à la Dent de Rez pour coacher mon Défi Franck, sinon, je serais venue t'encourager. Une autre fois. En attendant CHAPEAU, c'est pas moi qui l'aurais fait, moi qui nage, comme me l'a fait remarquer Lolarun "comme une clé à Anglaise" !!!

Commentaire de hagendaz posté le 02-07-2008 à 09:07:00

pour moi le tri ça reste dans la lecture des récits, je suis admiratif

Commentaire de Françoise 84 posté le 02-07-2008 à 12:08:00

Et bien, la forme revient!!! Bravo, Kiki, pour ce triathlon sous le cagnard (nous, on transpirait à Gigondas...!)!! Bisous!

Commentaire de bigpeuf posté le 02-07-2008 à 16:48:00

bravo à toi,
surtout pour un premier, tu as l'air de bien envoyé à vélo et bien sur en CàP. Il te reste plus qu'à bouffer des bornes dans l'eau.
A+
le BIG

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 03-07-2008 à 09:08:00

J'ai toujours considéré les triathlètes comme des surhommes et des surfemmes. Bravo !

Commentaire de Lolarun posté le 04-07-2008 à 01:36:00

Kiki et ses histoires de combi ... tout un poème !! ai vécu quelques années tout près du tricastin, ça fait bizarre d'imaginer effectivement un tri se dérouler autour de ce site.. mais pourquoi pas après tout !! encore une fois, chapeau bas madame.. et ne viens pas dire que les distances, bal bla bla.. perso je ne nage peut être pas comme une "clé à Anglaise" (mdrrr !!) mais d'enchainer les trois activités ainsi, ça me paraît dément.. alors par ces températures, cigales ou pas.. bouh! je préfère rester au bord avec Averell pour t'applaudir!
gros bisous à toi

lola

Commentaire de phildeval posté le 04-07-2008 à 09:11:00

Bravo Kiki pour ton triathlon .20 km en 40mn ça fait environ du 29 kmh , faut y appuyer sur les pédales.
En plus avec la chaleur... super.
phil

Commentaire de Dav26 posté le 04-07-2008 à 09:28:00


Salut kikidrome,

félicitation belle exemple de volonté

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran