Récit de la course : Grand Duc de Chartreuse 2008, par testudo42

L'auteur : testudo42

La course : Grand Duc de Chartreuse

Date : 29/6/2008

Lieu : St Laurent Du Pont (Isère)

Affichage : 888 vues

Distance : 80km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Premier week-end Kikouresque pour moi à l’occasion de ce grand duc, super ambiance sur les trois emplacements de camping où la joyeuse compagnie s’étale doucement au gré des arrivées.

Petite entrave à la diététique pour arroser l’anniversaire de samontetro (25 ou 26 ans j’sais plus…)  et tout le monde se retrouve au resto pour le repas « sport » réservé par l’blueb.

Faut penser maintenant à reposer les machines et chacun rejoint son igloo pour une nuit à la lueur des réverbères à coté desquels le soleil fait figure de simple chandelle , quoi ? un feu d’artifice à minuit…nooon !!!

Allez faut parler sport :

 

3h15 réveil pour le départ à 5h00, c’est nickel, coté ravito porte bidon double, 6 gels aptonia 4O gr, cocktail salée de noix,cacahuètes etc …petite grimace à l’idée de devoir trimbaler un coupe-vent vu les conditions météo.

5h00 c’est parti, il fera nuit une petite demi heure mais c’est très gérable même sans frontale, la première ascension se passe bien j’accélère un peu sur les faux plats, on redescend  avant de grimper à Bovinant dans un concert de clarines orchestré par des bovins bien surpris par ce défilé bariolé qui vient troubler leur petit-dèj…

 c’est maintenant la dégringolade jusqu’à st pierre d’entremont, un bénévole me dit « vous êtes  17ème » merci … je repasse deux coureurs dans la descente je dois donc pointer 15ème  quand j’arrive à un croisement où un chemin part à droite alors que la route continue tout droit, deux coureurs sont là aussi et après quelques palabres on s’engage à droite, car on a vu la rubalise un peu plus loin, eh oui, seulement c’est le balisage du retour que l’on est censé emprunté seulement dans quelques heures , une demi-heure dans un sens pour réaliser que ça va pas le faire une demi-heure pour revenir sur mes pas et voilà une heure dans les dents !!!!

 St pierre d’entremont km 20, 4h de course, maintenant c’est une nouvelle bagarre qui commence pour rentrer dans les délais

Petit passage sur le bitume au col de la cluse, qui permet de se reprendre un peu car l’ensemble est bien assez technique jusqu’à là, et on plonge sur epernay, moitié de périple accompli, 7h30 de course, ça devrait passer pour la barrière horaire de st pierre de chartreuse

Tiens … st pierre d’entremont et je connais le chemin cette fois, seulement y’a plus de monde que ce matin, ça rassure par contre la chaleur est terrible c’est un paramètre qui risque de peser très lourd pour la suite

St pierre de chartreuse 15h00, ouf !!! Après un passage dans l’atmosphère tropicale de la salle de contrôle médical je suis déclaré OK, ouais, c’est vite dit, je suis cuit !!!

J’essaie de ne pas m’attarder car l’ambiance est un peu morose, certains semblent avoir déjà décider de ne pas aller plus loin et d’autres paraissent hésiter, je me sauve

J’ai plus d’essence, va falloir s’accrocher, ascension pénible jusqu’au ravito des cottaves où je me jette sur le saucisson et le fromage, huuum !!! je ferai bien un  roupillon,  la charmante bénévole trouve les mots pour m’encourager, 3 Km, 500 m de Dénivelé jusqu’au charmant som, même  pas drôle allez  je me casse.

Elle avait raison, le charmant som, c’est beau mais faut y’aller, puis y’a cet orage de grêle, soudain, brutal et je trouve quoi dans la poche de mon porte bidon, le coupe vent obligatoire, respect aux organisateurs…

17h30 enfin, ça passe niveau horaire, maintenant à moins de me casser une jambe j’irai au bout.

Je m’attendais à une descente tranquille pour finir mais non, obstacles en tout genre, végétaux, minéraux, manque plus qu’un moine qui me demande la recette de la grande chartreuse et c’est complet …

Puis on débouche enfin sur une route, la tortue est là qui m’encourage et prend une petite photo, allez 4 km tranquille et c’est fini, voilà la ligne franchie à 20h30 !!!

bilan course : super organisation, balisage parfait (j’assume mon erreur), bénévoles sympas,repas d’après course nickel

 

bilan perso : hyper positif, sans mon erreur d’aiguillage qui a cassé un peu mon rythme, je ne serai sûrement pas aller au bout car j’avais grandement sous-estimé la difficulté de l’épreuve .

Super séance pour le mental en vu de l’UTMB.

9 commentaires

Commentaire de @lex_38 posté le 01-07-2008 à 17:26:00

Chercher le parcours, ça fait aussi un peu parti du trail. Mais c'est souvent quand on commence à être un peu moins lucide que l'on se perd!
Mais bon, en tout cas bravo, sur ce genre de course, le plus important c'est de finir.
Bonne récupération en tout cas!

Commentaire de L'Dingo posté le 01-07-2008 à 18:35:00

bravo la "tortue testarde".
rajouter une heure de course à un tel parcours, avec la gniak pour remonter ce handicap: respect.
a te lire on comprends bien qu'il faut en avoir "sous la pédale" à st pierre pour finir la derniere ascension. alors connaissant tes séances d'entrainement me laisse perplexe quant a cette possibilité pour moi. Bravo bravo bravo

Commentaire de Coach Cyril posté le 01-07-2008 à 19:01:00

Excellent !! tu as su trés bien gérer ta course !

et je pense que tu t'es fais plaisir et surmonter les moments difficiles !!

Je te souhaite tout plein de KM pour l'avenir.

Au plaisir de te voir,

Cyril_Duo_cette_année

Commentaire de Davidou le minou posté le 01-07-2008 à 21:53:00

Très intéressant la façon dont tu as su gérer ton trail. A te lire, ça semble facile et fluide. Bravo pour avoir terminé.

Tu es aussi la première personne que j'entends dire qu'elle a réussi à finir parcequ'elle a rallongé... c'est généralement l'inverse ! :-D

David.

Commentaire de toto38 posté le 01-07-2008 à 22:37:00

Salut!
T'es un tranquille toi: je part pour 80 bornes, c'est pas assez alors j'en rajoute 1 heure et après on dit que les barrières horaires étaient trop courtes?? Foutaise tout cela pas pour toi!

Commentaire de tinoy posté le 01-07-2008 à 23:38:00

respect

Commentaire de ptijean posté le 02-07-2008 à 10:45:00

Grace à ton erreur, j'ai pu constater que je ne fesai vraiment pas le même sport que vous (les avions de chasse).Moi, c'est plutôt ravitailleur, et même la c'est dur
Bravo pour ta belle course
A+ ptijean

Commentaire de La Tortue posté le 03-07-2008 à 12:39:00

content d'avoir fait ta connaissance.

ton état de fraicheur en bas du dernier pierrier contrastait avec l'état de décomposition avancée de la plupart des autres concurrents.

j'admire ta sportivité quand tu écris :"balisage parfait, j'assume mon erreur". dans ta situation, beaucoup aurait reproché à l'organisation l'absence d'indication. une petite leçon à retenir pour l'avenir : il faut étudier un minimum le parcours avant le départ, car si tu avais regardé, tu aurais du te rendre compte qu'il fallait aller jusque dans le centre du village pour atteindre le ravito.

et j'admire encore ta phylosophie et ton analyse de la situation quand tu écris que ton erreur te permets de terminer sinon tu te serais cramé.

c sur qu'en partant plus doucement et en gérant comme tu l'as fait au grand Duc, l'UTMB va être une promenade de santé pour toi.

bravo champion !

Commentaire de samontetro posté le 16-08-2008 à 22:44:00

Quelle gestion de course que tu nous a fait là! Garder la tête froide après 1h de détours et gérer pour rentrer sous les teribles barrières horaires du Grand Duc... Chapeau! Tu as le mental et la caisse pour nous fair un UTMB d'enfer!

Juste un truc, l'UTMB ça tourne autour du Mont Blanc dans le sens anti-horaire ;-) Dès fois que tu partes .... à l'envers. A très très bientôt!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran