Récit de la course : Triathlon MD de Dijon 2008, par tribob

L'auteur : tribob

La course : Triathlon MD de Dijon

Date : 29/6/2008

Lieu : Dijon (Côte-d'Or)

Affichage : 2791 vues

Distance : 113.7km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Triathlon MD de Dijon le 29-06-2008






 

3ème Triathlon de la saison, 2ème participation à cette épreuve (juin 2006 : Lien).

Dijon est la dernière "étape" en compétition pour ma préparation à Embrun du 15 août prochain. Je ne peux pas comparer les 2, mais je voulais un peu tester ma condition ce dimanche. J'ai voulu ressentir si la charge de préparation était assimilée et si je pouvais faire une bonne course malgré tout. En effet, ce mois de Juin a été chargé en entrainement  :

- 14 séances de natation pour 35.9 kms et 13h11
- 30 séances de vélo pour 2036 kms et 73h09
- 22 séances de cap pour 296 kms et 15h06


Soit 101h27 d'entrainement dans le mois.


Malgré ça, je pense avoir bien géré et fais une bonne course.

RETOUR AUX SOURCES :

Dijon, capital des ducs de Bourgogne. Lieu de naissance de mon fils, mariage avec mon épouse, 25 ans à y vivre, et ma famille est sur place.
Les lieux sont donc chargés en émotions et en souvenirs positifs.
De plus, pendant que je fais ma course, Quentin participe au triathlon avenir : je tiens à souligner la tenacité et le courage de mon gars (qui n'a pas encore 8 ans) qui vient de terminer son 2ème triathlon : Lien.
Je suis très fier de lui, bravo à toi Quentin.


Samedi 28 juin 2008 : Nous prenons la route vers 16h30. Quentin avait son spectacle de fin d'année.






Nous arrivons au Lac Kir pour récupérer nos dossards. Nous discutons avec le président et compétiteurs M. Dominique Milou.






On repère les lieux, histoire de rassurer un peu Quentin.

Je lui dis qu'il ressemble vraiment à un triathlète avec sa chemise hawaienne. Je lui explique l'Ironman de Kona. Peut-être qu'il aura la chance de se qualifier un jour....







On prend la direction de Dijon pour passer la soirée avec mes parents : pâtes fraiches, viandes, bref le repas classique du sportif. Je prendrai tout de même une bière en apéritif, 1 bière ça va 3.....

On passe une bonne soirée. La nuit se déroule bien.

Dimanche 29 juin 2008 :

Pas de stress, on connait les lieux, on a les dossards. Il ne faut rien oublier tout de même, car je ne suis pas seul à courir, nous sommes deux.

Je retrouve les copains du club : nous sommes 6 à participer. Les 2 coachs, Fabrice et Yves, Bruno, Laurent et Mathieu qui fera une superbe prestation.
Tout le monde est motivé, on n'a pas de pression, chacun est conscient de ses capacités.

Tiens, on dirait que Jennifer veut faire concurrence aux filles : 




L'installation du matos au parc à vélos :






Photo du groupe avec les 2 participants de la course Avenir :






Pour cette course, les têtes d'affiches sont très importantes : Reinaldo Colucci, Gilles Reboul, DFF, Audrey Cléau, Augueux Benoit , Charly Loisel....et d'autres encore. Il doit y avoir de sacrées équipes.





On se dirige vers la berge du lac. L'eau est bien noir et sale. Et dire que la dernière natation que j'ai fais ce déroulait à Troyes dans une eau merveilleuse.....Là, l'eau ressemble à une bassine de ShreK !!!






Derniers bisous à tout le monde, je ne verrai pas mon petit garçon faire sa course, car son départ est à 11h00. Je vais essayer de ne pas me faire du mouron pendant ma natation et mon vélo. J'aurai de ces nouvelles uniquement à T2.

Je me mouille rapidement., retourne sur le bord.

Natation, 2.7 kms : Les arbitres nous demandent d'avancer, les premiers ont les pieds dans l'eau, les autres loin derrière, et BANG, le départ est donné....tout le monde n'est pas dans l'eau. Pas de précipitations, je marche un maximun, puis entame ma natation. Je ne prendrai aucun coup au départ.

L'eau est à bonne T°. C'est la seule chose de positif. On ne voit rien de rien. J'ai déjà nagé dans des trucs crades, mais là c'est le pompon. De ne rien voir, ça va, mais nous sommes accompagné par des algues. On se retrouve parfois avec des paquets en bout des bras, des jambes, du visage, sur les lunettes. Un vrai carnaval. Même en nageant, lorsque je sors la tête de l'eau, j'arrive à distinguer mes autres compagnons de course tout déguisés....En nageant, on se retrouve avec des touffes qui vous "carressent" le corps de la tête au pieds : je ne savais pas que Rika Zaïra faisait partie des sponsors.

Bon peu importe, il faut se blinder la tête pour éviter de vomir. Le demi-tour arrive. Je vais pour prendre la dernière boué quand le gars à côté se met à nager la brasse : il me pulvérise le nez et la bouche avec un bon coup de saton !
Ca m'"occupe" l'esprit pendant 2 minutes. Dernière grande ligne droite : sur ma droite, je vois Talant, la plage du Lac, que de lieu connu. Stop, il faut que je sorte de ma rêverie et que je nage. J'aperçois l'arche d'arrivée de la natation.






Je me redresse tranquillement tel le reptile qui décide de marcher. Un oeil sur le chrono : 47'. Bien j'ai gagné plus de 3 minutes sur la distance. Je grimpe la côte. Autour du parc à vélo, il y a tous "mes" supporters.


T1 : Sympa. Je loupe un peu ma transition : 3'. Cool, j'ai le temps.












Je sors du parc à vélo enfourche la bécane et en avant pour 90 kms sous une chaleur de plomb.


Vélo, 90 kms : Le tracé est simple : 15 kms de plat le long du canal, 13.5 kms de montée, 12.2 kms de descente, 11.9 kms de plat, 12.4 kms de montée, 11.8 kms de descente et 13.2 kms de plat pour rejoindre Velars et le lac Kir.





Malgré la chaleur, j'ai très bien géré mon vélo. Les ravitaillements étaient bien placés. J'ai un peu amélioré ma technique en descente, mais il y a du boulot....Au vue des "chiffres", j'ai fais un meilleur temps pour la deuxième boucle que pour la première (surtout dans la montée).
Certes les côtes non rien à voir avec la haute montagne, mais le % de certaines pentes permettait de bien se juger.
Je me suis fais bien plaisir dans cette partie du parcours.
De plus, j'ai fais un gros retour le long de la coulée verte (35,02 km/h pour 13.2 kms).





Le tout en chiffres :


1 ère partie : Lac - Pont de Pany : 15 kms en 28' - 32.14km/h - Plat
2ème partie : Pont de Pany - Après Panges :
13.5 kms en 32'37 - 24.83 km/h - Montée
3ème partie : Après Panges - Plombières : 12.2 kms en 18'32 - 39.5 km/h - Descente et fin de la 1ère boucle.
4ème partie : Plombières - Pont de Pany : 11.9 kms en 30'45 - 31.43 km/h - Plat
5ème partie : Pont de Pany - Après Panges : 12.4 kms en 24.2 km/h - Montée
6ème partie : Après Panges - Plombières : 11.8 kms en 18' - 39.33 km/h - Descente
7ème partie : Plombières - Velars - Lac : 13.2 kms en 22'37 - 35.02 km/h - Plat.








T2 :  Je retrouve le parc à vélo : mon objectif est de retrouver mon épouse et toutes la famille pour connaitre les résultats de mon petit loulou. Désastre, il n'y a personne. Je tente de les chercher, mais rien n'y fait. La chaleur n'est pas la cause de mon trouble visuel, ils sont absents. J'espère qu'il n'y a rien de grave.

Tant pis, je prends le dessus, installe mon vélo, et là je découvre un mot sur un morceau de serviette : "Quentin est OK il a terminé sa course, bon courage !".

YES YES YES je suis super content et fier de mon fils. Quel remontant, quel motivation. J'enfile mes runnings, ma casquette, et récupére ma bouteille de "Powerade" et une barre au chocolat que j'avais mis dans un sac réfrigéré avec un pain de glace. Ma boisson ne restera pas longtemps fraîche....

Je sors du parc à vélo pour les 20 kms de Cap.

Cap, 20 kms :
Mon rythme est beaucoup trop élevé. On verra bien. Je suis là pour me juger et non pour temporiser. Je sais que je suis capable d'y arriver, je dois arrêter de calculer.





La chaleur est de plus en plus écrasante. Pendant que je cours, j'entends derrière moi une foulée énorme. Je me dis mince pourtant je cours pas mal, le gars derrière doit envoyer du pâté. Je tourne la tête et aperçois M. Gilles REBOUL en personne ! Il me double, je l'encourage. Il continue sa route à une vitesse démentielle. Chapeau Gilles ! Il termine 1er Français à la 2ème place derrière l'extraterrestre de service : Reinaldo Colluci.







Le premier tour se termine relativement bien. J'ai glissé 2 éponges de chaque côté de la trifonction. A chaque ravito, je récupére un verre d'eau afin de m'hydrater et me mouiller la tête.  J'évite d'avoir le ventre trempé.





Dès que j'en ai envi, je bois quelque gorgée de ma bouteille. Est-ce psychologique ou efficace ? Je ne sais pas, mais en tout cas, ça fonctionne.
Je croise Yves qui se trouve de l'autre côté. A la fin du 1er tour, je double Mathieu qui fait une belle course. A la fin du 2ème tour, je double Laurent qui parait mal en point. Physiquement il n'a rien, mais il a pris un coup au moral en raison de 2 crevaisons...Je croise Bruno qui est tout sourire, sympa.
Le dernier tour se fait au moral. Je ne peux pas baisser les bras. Je me dis que mon petit lou a terminé son triathlon, alors moi je dois continuer dans la même cadence. Certes je ralentis parfois le rythme, mais la motivation est encore là.




Les tours en chiffres :


1er tour      : 6.55 kms en 26'44 soit 14.7 km/h - 4'05 au kilo.
2ème tour : 6.55 kms en 27'49 soit 14.13 km/h - 4'15 au kilo.
3ème tour : 6.64 kms en 28'39 soit 13.91 km/h - 4'19 au kilo.








Je glisse ma casquette derrière mon porte-ceinture, relève les lunettes. J'aperçois mon lapin qui m'attend. Nous franchissons la ligne ensemble. Père et fils ensemble le même jour sur 2 épreuves de  triathlon : quelle joie et quel bonheur !











Fabrice et Yves me félicitent. Je leur retourne le compliment. Je retrouve ma famille au complet. Tout le monde a l'air super content de leur journée.



 

Je profite du ravitaillement. J'apprends comment s'est déroulé l'épreuve des enfants : il y a eu pas mal d'erreurs au niveau sécurité. Bizarre de la part des organisateurs. Bon je ne vais pas polémiquer, il n'y a déjà pas beaucoup de choses pour les enfants. Mais laisser un gamin, de moins de 8 ans, sur 4.8 kms en vélo sans qu'il sache où aller...et qu'il soit obligé de s'arrêter pour demander son chemin, limite. De plus lorsque mon épouse entend à la radio comme quoi il n'y a plus personne sur le parcours !!! alors qu'il y a encore Quentin. A revoir pour les prochaines éditions.
 
Mathieu termine. Pour une première participation à un MD, belle performance. 26ème à la sortie de l'eau, il a bien géré son vélo, et couru en 1h40 environ le semi.

On prend le chemin des voitures afin de prendre la route. Désolé pour Laurent et Bruno qui sont encore sur le parcours.

Un dernier bisous à la famille, et en route pour 2h00 d'autoroute.

En arrivant à la maison, je reçois un texto  : nous terminons 4ème équipe, Fabrice, Yves et moi. Sympa on rembourse notre inscription et en plus on pourra arroser ça avec une bouteille de bourgogne.

Une belle brochette :


Fabrice termine 17ème en 4h39'05 avec le 4ème temps en Cap (1h20'21).
Yves termine 29ème en 4h51'49, et  2h38'38 avec le 45ème temps en vélo.
Et le 3ème, moi avec les temps et classement que vous avez lu.




En chiffres :

Natation, 2.7 kms en 47'19,127ème (bonne natation)
T1 en 3'00 (bof)
Vélo, 90 kms en 2h51, 113ème (bon vélo), je gagne 14 places
T2 en 1'43
Cap, 20 kms en 1h23'06, 13ème (excellente Cap), je gagne 100 places

5h06'08 - 57/255 pour environ 300 partants -  144 BPM - 1254 m de dénivelé (Garmin).

Bilan :

Superbe course. Je me "rassure" pour Embrun.

Points positifs :

- En comparaison de ma participation de 2006, je gagne 3' sur la natation, le parcours vélo est différent et plus long de 5 kms et je vais plus vite. Pour la course à pied, je gagne 11 minutes, énorme.
- Bonne gestion de la chaleur.

Points négatifs :

- Je perds trop de temps dans les descentes.
- Erreur de jeunesse, pas de barres aux chocolats quand il fait aussi chaud : ça colle aux doigts. Dommage, c'est bon.

A suivre :

Une grosse préparation vélo à Val Thorens pendant les 3 semaines de vacances, et bien sur, Embrun le 15 août.

Remerciements :


Je tiens à remercier toutes les personnes qui sont venus nous voir ce dimanche : guy et isa, jean et fifi, Maryse, et Alain.





Merci aussi à ceux qui ont pensé à nous.

Merci aux bénévoles et plus particulièrement à l'équipe des "éponges" pour la Cap pour leurs disponibilités et investissements dans leur mission.

Un grand merci à Cyril Neveu pour sa gentilesse et ses mots pour Quentin. Mon petit bonhomme a beaucoup apprécié son geste. Merci à ce grand champion.






La vidéo de la course :







Les temps en Cap :

Distance Vitesse Cadence Cumul
1 km 15.18 km/h 03'57'' 03'57''
2 km 15.06 km/h 03'59'' 07'56''
3 km 14.75 km/h 04'04'' 12'00''
4 km 14.51 km/h 04'08'' 16'08''
5 km 14.22 km/h 04'13'' 20'21''
6 km 14.69 km/h 04'05'' 24'26''
7 km 14.87 km/h 04'02'' 28'28''
8 km 14.17 km/h 04'14'' 32'42''
9 km 13.89 km/h 04'19'' 37'01''
10 km 14.11 km/h 04'15'' 41'16''
11 km 14.17 km/h 04'14'' 45'30''
12 km 14 km/h 04'17'' 49'47''
13 km 13.68 km/h 04'23'' 54'10''
14 km 13.74 km/h 04'22'' 58'32''
15 km 13.74 km/h 04'22'' 01h02'54''
16 km 13.95 km/h 04'18'' 01h07'12''
17 km 14.22 km/h 04'13'' 01h11'25''
18 km 13.43 km/h 04'28'' 01h15'53''
19 km 14.06 km/h 04'16'' 01h20'09''

5 commentaires

Commentaire de akunamatata posté le 01-07-2008 à 20:51:00

Bravo pour le recit,
j'aime bien les photos et la natation, c'etait le lac kir ? tout vert d'algues ...brrr

Commentaire de tess2002 posté le 01-07-2008 à 21:48:00

Génial de pouvoir finir avec son "p'tit lapin" ;-)
bravo à toi et à lui :-D

Commentaire de bigpeuf posté le 01-07-2008 à 23:46:00

quel recit, on s'y croirai !
Bravo à toi et au petit (c'est TOP ça)
Recupere bien de ton mois de Juin, impressionnant le nombre de sortie. Bonne chance pour Embrun
A+

le BIG 'sur tes traces, mais loin derriere'

Commentaire de agnès78 posté le 12-08-2008 à 08:20:00

ayant très envie de préparer un tri l'année prochaine, me voici plongée dans ton superbe récit! Dire que j'avais raté cela! quelle ambiance! Quel don de soi et quelle perf! BRAVO et merci de nous l'avoir fait partagé! J'aurais quelques conseils à te demander j'crois bien!
Encore MERCI
bises
agnès

Commentaire de agnès78 posté le 12-08-2008 à 08:21:00

ayant très envie de préparer un tri l'année prochaine, me voici plongée dans ton superbe récit! Dire que j'avais raté cela! quelle ambiance! Quel don de soi et quelle perf! BRAVO et merci de nous l'avoir fait partagé! J'aurais quelques conseils à te demander j'crois bien!
Encore MERCI
bises
agnès

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran