Récit de la course : Aubrac Ultra Trail Adventure 2008, par martinev

L'auteur : martinev

La course : Aubrac Ultra Trail Adventure

Date : 22/6/2008

Lieu : Nasbinals (Lozère)

Affichage : 2311 vues

Distance : 85km

Objectif : Pas d'objectif

22 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Aubrac ultra trail

Il est 12 heures samedi 21 juin quand nous rejoignons Nasbinals. Premier aperçu rapide en voiture des paysages que nous allons rencontré. Je suis déjà amoureuse de cette région. Après le retrait de mon dossard, nous déjeunons dans le centre. Un bon aligot pour remplir nos estomacs. Bertrand (blob) et toute sa famille nous rejoignent au resto. Puis direction St Chely d’Aubrac à l’hôtel de la Vallée. Pendant que je finalise mon sac pour la course, Chris va repérer une partie du parcours après St Chely. Il reviendra une heure plus tard maculé de boue. Voilà ce qui va m’attendre demain. Nous retournons ensuite à Nasbinals. Rendez-vous était fixé à 17 heures avec les kikoureurs. Beaucoup de monde, ça grouille dans tous les sens. Nous saluerons de nouveaux kikoureurs puis David et Mumu nous rejoignent. Une petite mousse pour Chris, un jus d’ananas pour moi, un petit tour chez le charcutier du coin pour ravitailler mon suiveur demain (saucisson, fromage…). Et moi pendant ce temps-là, je mangerais des gels et des barres. Il faut savoir ce que l’on veut… Nous prendrons ensuite notre dîner à l’hôtel. Pas de pizza aujourd’hui, tant pis je me contenterai de pâtes et d’une bonne tarte aux myrtilles. 


cimg4655.jpg

Un dernier petit tour sur le pont des pélerins avant de se coucher. Comme dit David, on pourrait prendre le départ d’ici, cela nous ferait gagner 18 km. La nuit fut courte, le match de football qui n’en finit pas (encore des prolongations). A 2 heures dimanche 22 juin le réveil sonne. Déjà… Nous rejoignons David pour prendre notre petit déjeuner. Mais difficile d’avaler quelque chose c’est tôt et nous n’avons pas grand appétit.

 cimg4679.jpg

A 3 h 30 nous rejoignons Nasbinals. Déjà pas mal de monde. Il y a pleins d’autres fous comme nous. David et moi nous plaçons près de la banderole de départ. 4 heures sous les fumigènes nous voilà partis pour 85 km. Un dernier coucou à Chris qui est déjà en place pour son reportage photo. Il fait doux,  Les premiers kms permettent de prendre sa place pour éviter la bousculade sur les petits sentiers. Je pars doucement, la route va être longue. Nous serpentons jusqu’au dessus du village d’Aubrac par des alpages. Puis nous plongerons dans la forêt en hors piste le long d’un torrent. Le jour fait son apparition. Le terrain est déjà très humide, difficile d’éviter de mettre les pieds dans l’eau.. Nous rejoindrons ensuite le chemin de St jacques jusqu’à St Chely où nous attend le premier ravito et surtout Chris. J’avais prévu 2 h pour arriver jusqu’au pont des pélerins. Je serai juste à l’heure. Je le vois de loin, il est avec Muriel. Tout va bien pour le moment mais le plus dur arrive. Puis petite montée tranquille en paliers. Le terrain est toujours aussi humide. Nous cheminons à travers forêts et alpages entre grands chemins et petits sentiers. Je pense à m’alimenter (un gel toutes les heures et surtout à boire). Puis au loin j’entends de la musique. C’est Brameloup au km 30 et le 2e ravito que j’atteins en 3 h 34 mn.. Je n’ai pas vu le temps passer. Chris m’attend certainement depuis longtemps. Il m’aide à remplir ma gourde, je prends quelques morceaux de banane. Une petite photo avec Clovis 34 et me voila repartie. David s’est arrêté, il n’a plus de jambes. 

cimg4728.jpg

Maintenant 3e course de 20 km. Je me fixe des objectifs par rapport au ravito, cela passe mieux dans la tête. Nous attaquerons pas une piste de ski alpin, montée raide mais pas très longue, puis descente tout schuss dans la forêt en hors piste. Puis nous suivrons le torrent par de magnifiques singles à travers bois. Je me sens un peu seule, pas grand monde ni devant, ni derrière. Je reste concentrée sur le balisage. On commence à sentir la chaleur, j’ai d’ailleurs de plus en plus soif. Je rejoins un groupe de 3 coureurs. Nous en profitons pour parler de trails (évidemment). On approche du 50e km et du ravitaillement. J’entends de loin une voix où il me semble reconnaître Chris. Il a sûrement du me repérer avec ses jumelles. Puis un peu plus loin « Allez Tine », ça y est cette fois c’est sûr on approche. Un dernier petit torrent avant d’avaler la dernière petite bosse qui nous amène au hameau de Lunet. David, Mumu et les filles sont là pour m’encourager dans la montée. Puis le ravito où Chris s’impatiente. Je rejoins également Steph42.195. Je prends le temps de bien me ravitailler, mais la seule chose que j’avais envie, des bananes, il n’y en a pas, dommage. Un petit bisou à Chris, un peu d’eau sur le visage et les jambes et c’est reparti.

 cimg4747.jpg

Le tracé en sous-bois est magnifique, le sentier a du être tracé pour la course. Après un énième torrent où les cordes ne seront pas de trop pour nous aider à traverser, nous attaquons 800 m +  à travers la forêt pour rejoindre la chapelle d’Aurelle. J’ai de bonnes sensations au niveau des jambes même si je sens que j’aurai envie de manger mais rien mis à part les gels ne me fait envie. Je double la 2e féminine, qui semble un peu à l’arrêt dans la montée. Je l’encourage. Puis les alpages où là le soleil commence à taper. J’alterne marche et course pour ne pas trop casser le rythme. Je double beaucoup de coureurs qui semblent scotchés sur place. Le plus dur est passé maintenant. Je sais que le dernier ravitaillement est proche, et que mes supporters seront là. Muriel m’accompagnera sur les derniers 700 m avant le ravito où je m’enfilerai trois verres de coca d’affilée. Chris m’aidera à remplir mes gourdes. Et toujours pas de bananes, décidément, il va falloir que je prévois cela sur les prochaines courses. Il m’annonce qu’il reste 17 km et 300 m +. Pas de problème, on y retourne. Le chemin se transforme en piste, on déroule tranquilement. Un peu de forêt, de l’alpage. On rattrape des coureurs du marathon. Un dernier petit torrent histoire de se rafraîchir un peu et la dernière bosse dans la prairie au dessus d’Aubrac avant de plonger sur Nasbinals. Les deux derniers kms sont indiqués au sol. Les spectateurs se font plus nombreux, l’arrivée est proche. Mon compagnon de route avec qui j’ai partagé les 10 derniers kms et moi sommes applaudis. Sa fille le rejoindra à 500 m de la ligne. Chris, tout en filmant, terminera également main dans la main avec moi pour franchir la ligne d’arrivée en 10 h 27. 

cimg4778.jpg

Quelle course, magnifique, une organisation impeccable, un balisage parfait, des bénévoles supers. Enfin tout pour organiser un bel ultra. La remise des prix aura lieu dans la foulée pratiquement, après l’arrivée de la 3e féminine. Dominique Chauvelier nous remettra notre prix. Dommage que l’on n’ai pas attendu Anne-Marie Vernet, vainqueur de cette édition pour la remise des prix. Elle était au contrôle anti-dopage. 

Merci à Chris encore une fois pour son soutien (je pense que cela a été aussi dur pour lui), à David, Muriel, Fanny, Marie, à tous les kikoureurs et à tous les coureurs avec qui j’ai pu partager un bout de chemin.

cimg4787.jpg

22 commentaires

Commentaire de clovis34 posté le 25-06-2008 à 11:55:00

salut Martine,
merci pour ton récit et les magnifiques photos.
Bonne récup et au plaisir de vous revoir avec Badgone.

A+ Championne

david

Commentaire de agnès78 posté le 25-06-2008 à 12:24:00

quel beau récit et quelle maginifique course! un grand BRAVO...
bonne récup et à bientôt j'espère
bisous

Commentaire de millénium posté le 25-06-2008 à 12:54:00

merci ma grande pour toutes ces émotions que tu (nous) donnes !
C'est vraiment chouette de te suivre...enfin de loin je veux dire !!
Le principal est que tu sois heureuse dans tes courses , et tant mieux si , en plus , le classement est bon...

PS : Tu as un coach meilleur que domenech , hein ?!

Bisous tendres

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 25-06-2008 à 12:59:00

Quelle Martine !!! C'est sûr, tu as un super coach !
Bravo pour ta course ! J'ai déjà couru en Aubrac et je sais à quel point le terrain est dur !

Commentaire de Eric Kikour Roux posté le 25-06-2008 à 13:53:00

Je commence à comprendre!
A te lire, le parcours semble assez facile et rapide.....ça vient surement de ta façon de l'appréhender. Alors, un ÉNORME Bravo à Toi et tout mon respect. Vu ce que j'en ai bavé, je comprends mieux la manière dont tu m'as déposé, après Brameloup. J'ai beaucoup à acquérir encore!
Félicitations encore et à bientôt donc.
Eric (Admiratif)

Commentaire de smilingmimi posté le 25-06-2008 à 14:07:00

félicitations Martine pour cette course que tu sembles avoir parfaitement gérée

et merci pour ton récit qui nous permet de revivre la course avec toi.

bonne récup
biz

une autre martine ;-)

Commentaire de goonif37 posté le 25-06-2008 à 14:12:00

Félicitations Martine. Content d'avoir fait ta connaissance et surtout ne change pas de coach, c'est une perle...

Commentaire de bruno12 posté le 25-06-2008 à 14:26:00

Bravo pour ta course et merci pour ton CR. C'est vrai qu'à te lire, ca a l'air beaucoup plus facile. Ton coach et toi formez une superbe équipe. A bientot sur les chemins j'éspère...

Commentaire de Fimbur posté le 25-06-2008 à 17:26:00

Encore bravo Martine,
le coach a une technique imparable, une petite bière :)

Bises à vous 2,
A bientôt
Fimbur

Commentaire de Françoise 84 posté le 25-06-2008 à 18:16:00

Superbe ta course, Martine, à te lire, ça parait tout facile...!!! Gros bisous très admiratifs à partager aussi avec ton Christian!

Commentaire de akunamatata posté le 25-06-2008 à 18:43:00

Bravissimo Martine, toujours au top !

Commentaire de Mamanpat posté le 25-06-2008 à 20:20:00

Encore bravo Tine !
Je crois que je vais investir dans une tenue de pompom girl pour te suivre - enfin t'encourager - sur tes courses et surtout sur TA course de l'année !

Un p'tit bravo au csuper coach groupie également !!! ;-)

Biz

Pat

Commentaire de Sac d'os posté le 25-06-2008 à 20:31:00

Chapeau pour ce magnifique récit et cette belle perf.

A te lire, on a l'impression que c'est passé comme une lettre à la poste.

Commentaire de brague spirit posté le 25-06-2008 à 20:45:00

C'est vrai que cela semble facile,découper comme un camembert,entre chaque ravito.Pour les bananes,peut etre les bananes séchées,apportées par le coach Ray...Chris.Bonne récup

Commentaire de frankek posté le 25-06-2008 à 21:12:00

bravo pour ta perf! et très sympa ton réçit. bonne récup...

Commentaire de blob posté le 25-06-2008 à 21:25:00

la simplicité de ton récit tranche pour ceux qui connaissent avec la difficulté du parcours (et encore, pour ma part, je n'en ai fait que la moitié).

Bravo, et merci pour ta gentillesse et ton accessibilité

à bientôt

Commentaire de Gibus posté le 25-06-2008 à 21:30:00

"le sentier a du être tracé pour la course"
oui c'est vrai ce que tu dis, il y a des endroits sur ces parcours faits pour y courir.
Bravo pour ta seconde place.
On s'est raté de peu à l'arrivée.
A bientôt.

Commentaire de titifb posté le 26-06-2008 à 07:08:00

Bravo Tine ! T'as fait une sacrée belle course...Comment peux-tu courir autant de kilomètres ?????????? La prochaine fois, tu me diras ton secret, dis ?

Commentaire de millénium posté le 26-06-2008 à 12:23:00

l'amour , titi , l'amour !

Commentaire de calimero posté le 26-06-2008 à 21:44:00

Bravo pour ce magnifique récit et pour cette très belle course conclue de main de maître une fois de plus!!

Commentaire de kikidrome posté le 30-06-2008 à 22:28:00

Bravo Tine et désolée de ne pas t'avoir attendue sur la ligne d'arrivée... et je suis triste de ne pas vous avoir vus samedi... une autre fois...
Bises
kiki

Commentaire de Piloumontagne posté le 03-07-2008 à 21:33:00

tu fais un début de saison magnifique tine, bravo ! à bientôt dans les montagnes ! Pilou

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran