Récit de la course : La Ronde du Mont Aiguille 2008, par nico26

L'auteur : nico26

La course : La Ronde du Mont Aiguille

Date : 14/6/2008

Lieu : Clelles (Isère)

Affichage : 859 vues

Distance : 25km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Bon ben allez, puisque Davidou le Minou qui cavale et Petit Nuage sous le Mistral ont fait leur compte rendu de la ronde du Mont Aiguille, je m’en vais faire mon premier récit kikouresque !

 

Après avoir découvert le trail un peu par hasard il y a 15 jours aux Drayes du Vercors et enchanté de cette expérience, j’ai eu envie de m’y remettre (si possible avec un peu plus d’entraînement) et en fouillant sur internet à la recherche de l’occasion suivante j’ai découvert… Kikourou !

Et alors là, pffff !!!! des courses dans tous les coins, plusieurs par WE (notamment en juin !), qui donnent toutes envie, avec des kikoureurs qui se donnent des rendez-vous, se retrouvent, ont l’air de passer des moments sympas (d’ailleurs l’ambiance aux Drayes n’était pas pour rien dans mon envie de renouveler l’expérience), voire se donnent des rdv pour s’entraîner ensemble.

Bien sûr il y en avait aux Drayes (mais je ne le savais pas encore) et dans le lot je reconnais gazelle81 que j’avais pris pour lièvre (à son insu !) dans la première montée, un peu désorienté et ne sachant trop quel rythme adopter jusqu’à tomber derrière elle qui avait l’air de mieux gérer son effort que moi (et en effet !) !

Je vois que sa prochaine course prévue (bien le kivaou !) est la ronde du Mont Aiguille et elle me confirme qu’elle en a entendu du bien et que ça devrait être chouette (j’ai déjà fait un peu de rando là-bas, je veux donc bien la croire !)

Là-dessus belle initiative de Petit Nuage, rejoint par Davidou pour organiser un covoiturage depuis Grenoble, l’occasion est belle de me joindre à eux pour la dernière partie du trajet (j’arrive de Valence), allons-z-y mon kiki !

 

Et voilà le jour j, réveil matinal et arrivée au lieu de rendez-vous quelques minutes en avance. Deux voitures ne tardent pas à arriver : « bonjour, Davidou ? Petit Nuage ? » ben non ! y a erreur, un autre rendez vous, à 7h du mat’ aussi, au même endroit, pour le Mont Aiguille aussi, mais en escalade eux ! Belle coïncidence !

Finalement voici les bons ! On fait connaissance en montant, bien sympa, ça parle sport en tout genre, trails, raids, ski de fond, etc… je vois qu’ils font plein de trucs, ça courent dans tous les coins, je suis un peu dans mes petits souliers, mais ça me donne bien envie tout ça !

Petit Nuage m’explique que la semaine avant la course (quand c’est un objectif) faut pas trop en faire… Moi depuis les Drayes je me suis dit qu’il fallait que je m’entraîne un peu en course à pied et j’ai couru quasiment tous les jours… oups ! Bon mais je pars de plus loin niveau entraînement, c’est sans doute différent… Puis j’ai pas vraiment d’objectif pour l’instant, à part me faire plaisir (et je compte bien le garder celui-ci) !

 Arrivée à Clelles, ça commence à s’agiter, on rencontre une partie de la bande d’organisateurs, je fais la connaissance de l’oncle et la tante de David, encore des pointures qui ont l’air d’en avoir fait pas mal ! Bigre !

Départ en bus sur le lieu de départ sous un ciel mitigé, le Mont Aiguille joue avec la brume et fait sa starlette, laissant juste deviner ses charmes.

Petite explication sur l’échauffement avec Gaetan et David (Ah bon ! Suffit pas de partir tranquille ?) et c’est parti.

Je ne refais pas comme aux Drayes ou je suis parti dans les derniers en me disant que tout le monde avait l’air fort et après fallait remonter tout le groupe (…euh… non, pas tout !), je pars au milieu et essaie de ne pas m’emballer… Jusqu’à ce que Gilles l’oncle de David me double. Tiens ! il était derrière ! J’aurais pas dit ! Je me dis que si j’essayais de le suivre, ça pourrait peut-être m’aider… Mais c’est qu’il court sacrément longtemps dans les grimpettes ! Heureusement la pente s’incline et ça va mieux pour moi, avec ses problèmes aux genoux il doit en garder sous le pied (c'est moches, hein de profiter des problèmes d'autrui!)!

Finalement on va faire toute la course comme ça, je m’accroche quand ça ne monte pas trop, je décroche quand ça devient trop pentu et que je me mets à marcher et je reviens dans les descentes.

Ça aide bien pour conserver un rythme !

L’ambiance est toujours au sourire entre les coureurs, comme aux Drayes, et ça fait plaisir.

En plus, il y a des ravitos à tous les croisements, incroyables ! Avec les gens de l’organisation qui vous lancent toujours des encouragements quand vous passez. J’ai mon « dos de chameau » alors je ne m’arrête pas, mais ça fait quand même plaisir de se faire encourager tous les kilomètres !

 
Les chemins sont « roulants » (plutôt « courants »), la pente raisonnable (trop à mon goût, surtout dans le sens descente !), on sent que pour les plus forts on doit pouvoir courir partout, quelques portions de route usent un peu le moral (merci Gilles pour le rythme vers Chichilianne !), mention spéciale pour un magnifique « single track » en balcon entre Esparron et Chabutière (si je ne me gourre pas trop !), puis c’est moins rigolo avec une assez longue descente sur route : ouïe les genoux !

Quelques dos d’ânes pour finir, histoire d’en profiter jusqu’à la fin, Gilles me repasse, je n’ai pas envie de finir à l’agonie comme aux Drayes où je suis en hypo dans les 2 derniers km, alors je le suis sagement sans batailler.

En entrant dans le village, je vois David et Gaëtan qui arrivent en face, en footing de récup’, déjà frais comme des gardons ! David me titille pour que je rejoigne Gilles, mais c’est déjà la fin et mes genoux ne s’en plaignent pas !

Un joli diplôme avec le temps (bon, pour accompagner Davidou et Petit Nuage, va falloir s’entraîner encore un peu !), petit tour au buffet pour manger un morceau alors qu’arrive gazelle81 aux talons de la première féminine (15 jours après une double entorse aux chevilles, bravo !), une douche et le soleil est là pour la remise des prix.

Quelques hésitations dans la distribution mais y en a (presque) pour tout le monde !

C’est enfin l’occasion de faire connaissance de vive voix avec gazelle81 (ben oui David, c’est la demoiselle avec qui je papotais avant la remise des prix ! J’ai pas fait les présentations, c’est ma faute !), debriefing avec un peu tout le monde, Petit Nuage termine à 30 secondes du podium, il est un peu déçu, c’est l’histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide, personnellement je dis quand même félicitations ! David se demande comment ça se fait que quelle que soit la course il soit toujours « 10% » ! Son oncle a tellement mal aux genoux qu’il prend les bâtons de sa femme pour marcher ! De la part de celui qui vient de finir devant moi, c’est un peu humiliant, non ?! Il trouve que « 11.7 km/h de moyenne, c’est une honte ! ». Moi ça me convient ... Je suis déjà content d’être arrivé moins à l’agonie qu’aux Drayes (faut dire que c’était quand même moins dur), mais un peu inquiet de mes genoux qui tirent. Comme il n’y a pas grand-monde en commun entre ici et les Drayes, je ne sais pas vraiment si j’ai progressé, mais je vois difficilement comment j’aurais pu régresser (je vois que celui qui termine juste derrière moi avait fini 10 mn devant aux Drayes, mais une personne, c’est un peu léger comme statistique !), puis en 15 jours faut pas non plus espérer des miracles ! De toute façon je continue, c’est quand même bien agréable (à part les descentes sur la route !).

 
Retour tranquillou sur Grenoble avec mes deux compères, ravis d’avoir fait votre connaissance, et j’espère bien vous revoir sur une autre course dans pas longtemps (d’autant que comme je suis sur le point de migrer à Grenoble, je me rapproche !).

Et aujourd’hui, c’était la rando VTT des 3 vallées autour de Toulaud, en Ardèche ! J’avais décidé d’y aller avec mon frère avant d’avoir découvert les trails, je ne pouvais pas lui faire faux bond. Les jambes allaient bien, aucune courbature ce qui est vraiment le jour et la nuit par rapport au lundi après les Drayes ! mais mes vieilles amies les tendinites derrière le genou ne sont pas loin… cette descente sur le goudron !

Du coup circuit de 40 km au lieu de 55 (1300 m D+ quand même) et tout petit rythme en moulinant bien, grosse récup’ quoi ! Pour donner une idée de l’allure : il y a même des girolles qui m’ont fait des clins d’œil dans une montée, j’ai été obligé de m’arrêter pour les ramasser ! Mais ce soir omelette!

 
Voili, voilou pour mon deuxième trail et mon premier récit, yapluka chercher le suivant. Mais comme tout le monde fait des trucs terribles sur kikourou, ça me donne sans arrêt envie de faire des choses hors de ma portée pour l’instant, et c’est dur de rester sage ! Par exemple en ce moment je suis démangé par l’idée de faire le marathon du Mont Blanc dans 15 jours… Mais c’est sûrement précipité, d’autant qu’avec l’Ardéchoise en vélo samedi prochain, c’est pas la préparation idéale d’après les conseils de Gaëtan…

On verra bien, en tout cas, ravi de mon WE

A bientôt j’espère pour de nouvelles aventures !

2 commentaires

Commentaire de Davidou le minou posté le 15-06-2008 à 19:44:00

héhéhé :-D excellent ton récit, j'ai bien pris plaisir à lire et j'ai eu quelques fou rires. Pour un premier récit tu assures, comme la course, et si tu progresses aussi vite qu'en course, le prochain récit est interactif avec musique et vidéo ! :-D

Je suis content de t'avoir présenté celui qui allait être ton lièvre.

Ton enthousiasme vis à vis de Kikourou et du sport est vraiment communicatif, et ça m'a donné envie d'aller m'entrainer !! Alors que j'ai déjà fait un petit tour y a 2 heures...

Bravo pour ta rando VTT, niquel pour une récup je pense, et je crois également que y a pas de problème pour le marathon du Mont Blanc : pour moi, un compèt tous les 15 jours c'est raisonnable (à mon avis l'Ardéchoise est "transparente" pour la course à pied), mais quand même à confirmer avec des plus expérimentés que moi ;-)

A bientôt j'espère

David

Commentaire de philkikou posté le 15-06-2008 à 23:28:00

...Quelle entrée en fanfare...version "jeune chien fou"!!! ..prochain compte rendu merci pour une police un p'tit peu plus grosse (j'ai la vue qui flanche)

Bravo pour les 2 courses, le C.R., et l'Ardéchoise à venir !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran