Récit de la course : Transju'Trail - 67 km 2008, par jepipote

L'auteur : jepipote

La course : Transju'Trail - 67 km

Date : 1/6/2008

Lieu : Mouthe (Doubs)

Affichage : 1273 vues

Distance : 67km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

 

Salut les gens,

De retour du jura, ou je viens de passer un magnifique WE.
Inscrit sur le 67 kms, mais avec ma blessure au genou que je traîne depuis la sainté, j'ai décidé lundi dernier d'appeler l'organisation pour me passer sur le 33.... Et bien m'en a pris!!


Des gros regrets au départ, de voir mon pote Stéphane partir seul au coté de Dawa et les autres, presque la l'arme à l'oeil je le regarde partir.
J'avais décidé de faire les trois premiers ravito avant de rejoindre morez. Quel joie de le voir arriver aux tremplin en compagnie de Karine Herry, il ne la lâchera pas jusqu'à morez. Pour ce qui est de ma course, j'ai tout faut dès le début, je décide de prendre le départ sans échauffement, je préfère attendre mon pote au ravitaillement face à la mairie de Morez.... il arrivera à 9h05!! Pas de bol!!


Me voilà donc dans le sas, tranquille sans pression, mais à la 3eme ligne.... j'vais devoir partir vite si je ne veux pas emmerder les gens derrière... encore une erreur!!
Bref, le départ est donné, et on ne traîne pas pour arriver sur la première difficulté.... un passage dans une école, avec un escalier pour faire chauffer les cuisses froides... du bonheur!! Et derrière on enchaîne avec la première gosse côte qui va nous mener au Gros Crêtet. C'est simple j'ai pas du courir plus de 5 minutes depuis le départ, et pourtant mes guibolles sont explosés.
 Dans la descente qui suit, je me sens plutôt bien, j'en profite pour remonter un peu dans le peloton.

L'arrivée sur Prémanon, va être pour moi un tournant dans la course, 500 mètres avant le ravito, je sens bien que les jambes durcissent. Je bois une boisson énergétique, et je repars en marchant en mangeant mes 4 tucs. Je redémarre doucement, dans ce long faut plat qui nous mènes à la Croix de Teppe, mais rien ni fait elles arrivent, pan !! Première crampe !! A partir de maintenant, elles ne me quitteront plus jusqu’à l’arrivée. De manière régulière, j’en aurais environs toutes les 5 minutes. C’est surtout chiant dans la tête car je sens que j’ai du jus. Je décide donc de faire avec, et dans les moments de doute, je repense à la sainté, ou j’avais souffert beaucoup plus.

La descente sur La Serra, va se faire à un bon rythme, avec mes arrêts étirements obligatoires, mais lorsque je sors de la forêt et que je vois la piste de ski face à moi, je prends un gros coup sur la tête !! Je me ravitaille, remet un litre de flotte dans le sac et repars, le moral en berne. Je maudis les organisateurs, je ne comprend pas pourquoi il me font ça, ils nous font ça !! Est-ce un signe ?? Mais en bas je trouve un gel coup de fouet plein sur le sol. Je me dis que s’en est un, je vais l’avaler progressivement dans la montée. Nous croisons un troupeau de vache au milieu de cet enfer, pas l’une d’elle n’est debout, elles sont toutes couchées sur le flanc, sur une herbe verte ou je me laisserai bien tenter pour une petite sieste…..

Mais il faut continuer la grimpette. La descente qui suit passe plutôt bien, j’ai plus peur de me blesser qu’autre chose, je vais y aller prudemment. Je peste de ne pas avoir acheté de bâton à ce moment là !! 

La fin de course et assez roulante, mais je ne pourrais jamais relancer à cause des crampes, je finis sur un rythme peinard. L’arrivée par le lac est sympa, dernière crampe à 300 mètres de l’arrivée, pas grave j’ai l’habitude maintenant, j’irais au bout sans m’arrêter.  

Mon objectif perso, était de 5h00 je finis en 4h58 heureux, sans montre ni cardio, j’ai décidé de courir pour mon plaisir, et ça me réussit bien.

Mon ami arrive 5 mns environs après moi, en 9h09 pour un premier trail, c’est tout simplement extra.

Belle organisation, paysages merveilleux, parcours sélectif, mais à l’unanimité… un gros manque de comté sur les ravitos…. Quel dommage.

 

6 commentaires

Commentaire de agnès78 posté le 02-06-2008 à 20:50:00

mon ptit hervé... très contente d'avoir de tes nouvelles et de voir que tout se passe super bien! BRAVO pour ton objectif atteint et pour ta très belle course!
On se voit chez oly?
bisous

Commentaire de sarajevo posté le 02-06-2008 à 23:12:00

salut Jepipote...
chouette recit ... decidement les courses se gagnent avec la tête ....
a+
pierre

Commentaire de IZA posté le 04-06-2008 à 23:08:00

Félicitations à toi pour cette belle course, bien gérée, malgrés les galères, et pour ton CR. Que du bonheur à te lire !!!!
A quand la prochaine ???????????????

Commentaire de charogne01 posté le 05-06-2008 à 17:41:00

salut hervé,beau cr réaliste sur le comté...
pour les crampes demandes a ludopital il distribue des sportenine....
a+ fab

Commentaire de yoyobesac posté le 05-06-2008 à 20:38:00

bravo à toi pour ce récit et cette course...les vaches étaient comme moi, fatigué!!!!!au plaisir d'une ballade ensemble.

Commentaire de grandshaman posté le 06-06-2008 à 17:32:00

salut jepipote

Beau récit qui résume la course et tes douleurs dont tu m'as fait part lors de notre petite conversation à environ 8 km de l'arrivée. Pour ma part, je termine en 4h44'01 mais j'en ai bavé dans la dernière montée...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran