Récit de la course : Grand Raid 73 - Le Petit Savoyard 2008, par Mamanpat

L'auteur : Mamanpat

La course : Grand Raid 73 - Le Petit Savoyard

Date : 24/5/2008

Lieu : Cruet (Savoie)

Affichage : 1220 vues

Distance : 31.42km

Objectif : Pas d'objectif

21 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Tu sais c'qui't'dit l'cassis ?


Je disais donc : petit mais costaud... D'ailleurs plutôt version citron l'Pimousse !


Un peu d'histoire...

Pour resituer la couleur du jour, à savoir celle des beaux maillots jaunes poussin fluo bordés de rouge, le problème n'était pas de palier à un éventuel manque de soleil, loin de là. Mais quand 2 amies de 30 ans se lancent dans une épreuve autre que leur discipline - anciennement - de prédilection - l'aviron en l'occurence, ça tout le monde l'avait compris ! - certaines séquelles et réminisences résurgissent, matérialisées par ce bout de tissu antique au couleur de l'Aviron Majolan (années 80, tutuyutu !)

Un avantage : c'est assorti à mon buff Kikourou !


Entre préparation et pression

Vendredi 16h, départ de Lyon avec Cahouette direction Cruet. Nous retrouvons sur l'autoroute Tine et Badgone !
Petit arrêt au Super U de Montmélian, desserts pour le repas du soir, certes, mais surtout motivation extrême de fin de course : Haribo ! Dragibus et Car en Sac, rien que ça !!!
Arrivée à Cruet : stand spécial Kikourou et dossards personnalisés, ça c'est la classe ! Surtout quand ça permet de bénéfécier d'un beau sac à course Radio jhgjeygfe ...
Non le vrai beau cadeau c'est THE tee-shirt, rose celui là (on dirait qu'on l'a fait exeuprès pour moi !) que je suis obligée d'essayer, histoire scabreuse de poitrine... Et je précise donc, à la demande de Paspeur, qu'il s'agit de la marque Scraft !

Bon ça rigole, ça papote, forcément Badgone est dans les parages... et il observe l'adversaire d'un oeil inquiet...

Bon c'est pas tout, on s'marre bien et on s'installerait volontiers autour d'une bonne bière mais nos hôtes nous attendent !
Direction Rotherens par le Col de Cochette ! En voiture, contrairement aux concurrents du Grand Raid 73... Sympa Mappy, le cadre est buccolique mais c'est pas le plus rapide ! Pour le lendemain, option La Rochette et La Chapelle Blanche !

Une bonne soirée chez les Valette, comme il était prévisible qu'elle le soit ! Et du coup difficile de se coucher aussi tôt qu'on l'aurait souhaiter. C'est tellement sympa d'être entre potes en buvant des bibines - enfin je précise que seuls Lorenzo et Mélissa tateront cette descente là ! Avec Cahouette, on décide d'être prudentes, les descentes en montagne, c'est pas notre point fort !!!!
On prépare les sacs, quelques histoires de brassières (décidemment, c'est le we des tours de poitrine !) et hop au dodo !


Cocorico !

Quoi déjà ? 6h15, nuit un peu courte à mon goût, mais bonne malgré tout et surtout les réveils de la petite princesse à l'étage (ben le bois, ça craque...).
Un p'tit dej bien énergétique et en voiture Simone !
Qui sera surpris si je dis que nous sommes parties 15 mn en retard sur l'horaire prévu ????? Pas moi, c'est sûr...
A quelques encablures de Cruet, cri d'horreur de Mélissa dans la voiture : "je sais ce que j'ai oublié ! Mes batons !". Là c'est sûr, tu vas en chier dans la montée Mel ! On est rosses quand même !
Elle sera sauvée par Badgone ! Encore une fois, il est trop bon le gars de Lyon !
Un coucou à Yayoun et Langevine aux dossards et il est temps de prendre place, numéros pairs, impairs, que de réflexions de bon matin ! On ajuste, on rigole, on papote (décidemment, c'est récurrent !)

Tous les kikous se retrouvent dans le sas (Petitjean, Badgone, Eric74, Jess06, Graindesel...), Cahouette et Mélissa au milieu, interloquées mais pas avardes de rires et conneries, une ptite photo, on allume le gps (failli oublié avec toutes ces bétises débitées !) et c'est parti !

Mais non Cahouette, t'inquiete, on est tous dans la même galère !


Première partie : première bosse

Petit train tranquille pour un départ roulant, puis faux plat montant et première grimpette. Mais c'est incroyable ce que ça peut papoter et déconner ! Quoi, comment ça on n'entend que moi ???!! 

Puis ça bouchonne, damned, au moins 1 mn de perdue ! (On ne rigole pas SVP !...)
Une bonne première grimpette suivie d'une partie roulante à travers vignes et ce que j'appréhendais arrive : aie le genou !
Je suis ravie, aux anges, en extase... Ben quoi, c'est quand même génial de sentir la douleur tout de suite au 3ème km non ?! Bref, les grosses bouboules...

Bon ça remonte tout doux, on prend un bon petit rythme avec Cahouette et après passage de porte en bois pour cause de bovins et carpins, les 1000 mètres de dénivelé positif à avaler d'une traite - les traites ! - sont là...
Et c'est parti mon kiki ! Je suis dans les pas de Cahouette, on fonctionnera en relais ! On reprend Mel et il fait chaud ! J'ai les puls au taquet, collées entre 173 et 176 battements/mn !

Une partie avec quelques faux plats montants permettra de délier les jambes en permettant de trottiner un peu. Je prends les rennes sur cette partie où je me sens bien plus à l'aise ! (Les bosses des Monts d'Or peut-être ???).

Une bonne suée on pourra dire pour arriver au point culminant de notre parcours ! On en profite évidemment pour apprécier le paysage ! Surtout que ce qui nous attend n'est pas pour me réjouir : méga descente bien technique et glissante !


Une bosse, deux bosses, trois bosses... Mais c 'est quoi toutes ces bosses ?!

Mel nous reprend un peu plus loin en poussant parfois quelques cris qui pourrait se traduire par "I believe I can fly !...". Y'a pas à dire, elle envoie du lourd en descente !

Après quelques bosses, nous arrivons au 1er ravito à La Thuile, au bord d'un magnifique petit lac. Nous y retrouvons Badgone et Petitjean, le dernier ayant tirer les crampes du 1er ! Nous repartons à 5 dans une super ambiance !

La suite, contrairement à ce que laissait supposer le profil de course, n'est qu'une succession de bosses. Quand ça monte pas dur, ça descend raide... Et ça, ça plait pas à mon genou les descentes raides, enfin j'ai peur que ça ne lui plaise pas alors je retiens et pire que tout, je compense...

Et ce qui devait arriver, arriva : c'est l'autre jambe qui subit avec une terrible contracture au mollet gauche... Ou comment gacher le plaisir de la descente ou accuser encore plus quand on n'est pas à l'aise !
Les faux plats descendants me permettent de relacher mais j'apprécie d'autant plus les montées !

A l'abord d'une nouvelle grimpette, Cahouette se met à hurler : "DES SABOTS DE VENUS !". L'écolo pro faune et flore de montagne qu'elle est vient de voir ces orchidées - si rare paraît-il - pour la première fois de sa vie ! Voilà de quoi se dire qu'on aura pas fait tout ça pour rien !!! Un petit bonheur de plus...

Près de 4 heures de course, Badgone et Petitjean ont pris les devants, et un passage en sous bois, version single en dévers se présente à nous... Il s'agira là du pire moment du parcours pour moi !
Coup de bambou, mollet hyper tendu, douleur qui remonte dans la cuisse... Le calvaire ! Ca finit avec une descente bien raide, total éclate... pour Mel et Cahouette !
Heureusement un faux plat roulant arrive et me permet de relacher - je ne sais toujours pas comment, la force du mental ? - et d'allonger, ce qui me permet de revenir sur les filles !

Heureusement que c'est 'achement beau paskeu bobo !

Voilà le petit chemin qui nous mènera au 2ème ravito, à Montlambert au 23ème km. Badgone et Petitjean nous y attendent, Yayoun et Langevine sont aux petits soins. Je tente de récupérer rapidement mon mollet mais j'ai surtout envie d'arriver maintenant...


Ca sent l'écurie !

8 km de descente nous annonce-t-on, avec - oh surprise devinez quoi ? - quelques bosses encore bien planquées ! Je reprend du poil de la bête et relance - pas non plus à l'allure d'un étalon, faut pas abuser ! - sur les faux plats nous permettant de rester en contact avec les pro de la descente !
Petitjean et Mel s'envole dans la dernière descente glissante pleine de cailloux (on n'a pas idée !) et on clopine tant bien que mal derrière !
On aura tout de même la joie de se faire doubler par le 2ème du Grand Raid, Vizchaza, avec un grand cri de kikou au passage !
Quelques virages, du goudron (pas cool pour le genou, gros aie !), Mel reprise juste là devant et nous y sommes, le temps d'un sprint, quand même ! Petitjean sera même venu nous chercher à quelques encablures de l'arrivée !
Et voilà la preuve en image, Mamanpat devant Badgone !


Ils puent la sueur, mais leurs visages sont marqués de bonheur !

5h17 pour en venir à bout ! Et contrairement à ce que tout le monde dit, je trouve que c'est quand on arrête qu'on a le plus mal ! Boire, boire ,boire beaucoup (d'eau !), marcher, s'étirer. On commence par ça !















Une bonne douche et Oh suprême bonheur, un pique-nique au soleil ! Il a pointé son nez pour notre arrivée et restera jusqu'à mon départ !



Les autres petits bonheurs de la journée :

- les haribo, à la fin du repas, proposés à tout le monde !
- la bière pression blanche offerte, comme promis, par Badgone !
- l'occasion de voir mon autre amie de 30 ans, Martine, la soeur de Cahouette !
- l'arrivée de MartineV, superbe vainqueur féminine du Grand Raid, main dans la main avec Badgone. Ben vi, ça m'a fait monter la larme à l'oeil, 11h30 d'effort et partager ça avec son compagnon sur la ligne... Ca c'est une vraie championne !



Voilà donc comment s'est achevée cette superbe journée, ponctuée par de super rencontres kikouresques, des moments partagés très forts avec mes amies et des personnes que j'apprécie beaucoup et un méga décrassage de poumons !!!!!!!!!!!!!!!


De quoi s'en mettre plein les mirettes, les jambes et la tête et réaliser ce que représente un trail en montagne car je faisais bien là mes armes !

Bon ben, y'a plus qu'à s'entraîner... Y'a du boulot !



Crédit photos : Lorenzo, Badgone, Langevine

21 commentaires

Commentaire de Vizcacha posté le 26-05-2008 à 14:04:00

Un super récit plain de vie :) je suis fan...

A+

Commentaire de eric74 posté le 26-05-2008 à 14:04:00

que dire de plus ...euh super CR bien raconté et tout et tout

a bientôt sur d'autres chemins à d'autres endroits
bizzz
Eric

Commentaire de Gibus posté le 26-05-2008 à 14:17:00

Patricia, tes récits sont émouvants.
On sent ta douleur pendant la course et la joie après la ligne franchie.

Commentaire de martinev posté le 26-05-2008 à 14:21:00

Super ton récit et ta course. Et l'année prochaine tu fais le grand parcours !!!
Récupère bien et bravo encore
Bisous

Commentaire de paspeur posté le 26-05-2008 à 14:39:00

super récit bien vivant
je confirme, la photo finish n'est pas truquée, Badgone à été distancé par mamanpat sur la ligne d'arrivée.
Denis

Commentaire de caral posté le 26-05-2008 à 15:18:00

Bravo à toutes et super récit
Alain

Commentaire de taz28 posté le 26-05-2008 à 15:25:00

Quel joli sourire tu as !!
Le buff rouge et on ex maillot avironnais te vont à ravir !!
Merci pour ce récit et ces photos pleines de bonne humeur !!
Bravo pour ta course....

Taz

Commentaire de jerome_I posté le 26-05-2008 à 16:58:00

bravo pour ta course et ton récit, par contre vous auriez du attendre notre retour un peu plus tard, on aurait pu trinquer!

Jérome

Commentaire de gdraid posté le 26-05-2008 à 17:46:00

Merci Mamanpat, tu maitrise bien l'art de raconter.
Bravo pour ton Grand Raid 73 du petit Savoyard.
Beaucoup de couleur, de bonne humeur, et même d'émotion à la fin.
JC

Commentaire de Grain de sel posté le 26-05-2008 à 18:01:00

Bravo pour avoir vaincu le Petit Savoyard, qui mine de rien n'était pas si petit que ça !
Je suis ravie de t'avoir rencontrée.

A une prochaine
Laurine

Commentaire de langevine posté le 26-05-2008 à 18:30:00

la prochaine fois , je serai à tes côtés pour souffrir!! Quel plaisir de te lire et de t'avoir revu! A très vite, mais tu as raison, sur les quais ou sur une course , ce sera de toutes les façons les baskets aux pieds!!
Très bon récit, avec ton humour habituel dont je suis fan!
Bisous!
Karine

Commentaire de chrissou posté le 26-05-2008 à 18:43:00

super CR et merci pour les dragibus!

Commentaire de ptijean posté le 26-05-2008 à 19:01:00

Merci pour ta gentillesse et ta bonne humeur.
C'est un plaisir de t'avoir rencontré .
Ptijean fan de gens heureux

Commentaire de le_kéké posté le 26-05-2008 à 19:47:00

Bravo pour ton récit super sympa, ça fait regretter de pas être aller au petit savoyard cette année.

A une prochaine,

Philippe

Commentaire de shunga posté le 26-05-2008 à 21:27:00

Oui ! Lecture très plaisante.
Félicitations !

Commentaire de rapace74 posté le 27-05-2008 à 07:10:00

merci pour ce CR et bravo pour ta course!!!

au plaisir de te rencontrer un jour

manu

Commentaire de akunamatata posté le 27-05-2008 à 08:38:00

CR très vivant et plein de bonne humeur, j'adooore

Commentaire de blob posté le 27-05-2008 à 09:26:00

Trop fort la tenue "vintage", je veux la même !!!

félicitations en tout cas, tu enchaines les participations à un bon rythme

à +

Commentaire de frankek posté le 27-05-2008 à 18:03:00

sympa ton réçit! et bravo pour ta course. c'était cool de te recontrer. récupère bien et bonne chance pour la suite

Commentaire de millénium posté le 28-05-2008 à 21:51:00

que dire ?
Merci

Commentaire de Hay-David posté le 23-06-2008 à 13:00:00

bravo Patricia impressionnant cette course, courir si longtemps avec cette douleur omniprésente chapeau,c'est la preuve d'un sacré mental!
J'espère qu'on va finir par réussir à courir ensemble!
Je vois aussi que l'ambiance a été excellente et je crois comprendre que tu n'y étais étrangère!
Encore félicitations pour ce trail ça augure de bonne choses pour la STL!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran