Récit de la course : La Montée d'Ezy 2008, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Montée d'Ezy

Date : 25/5/2008

Lieu : Noyarey (Isère)

Affichage : 938 vues

Distance : 10.4km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Montée d'Ezy 2008

 

J'avais déjà parcouru cette montée en vélo non sans mal l'an passé, et espérait qu'une course s'y déroulerait, mon souhait se réalise ! Au programme 3,5 kms de plat puis LE mur de 7 kms avec 620m de dénivellée +,

 

Petit coup de speed, j'ouvre un oeil à 8h27 !! Mais c'est qu'il faut se dépêcher ! Je fonce, arrive aux dossarts où je suis le dernier ! Petit bonjour à Adrien / unbretonagrenoble déjà rencontré sur d'autres courses, et le départ est donné !

 

Bon on va essayer de ne pas partir trop doucement, je me cale sur Adrien et essaie de rester au contact. On arrive sur les berges de l'Isère, les positions commencent déjà à se fixer, un peloton de 6/7 personnes est devant moi, et derrière ça ne suit plus ! Je rattrape le peloton et reste en queue, ca va déjà vite.

 

Le kilomètre est fait en 4 minutes ! Hé mais c'est qu'il faudrait s'économiser, il y a une sacrée côte qui nous attends ! Je reste en queue alors qu'Adrien distance finalement le-dit peloton, je ne le reverrai plus !

 

Le ton est donné, la première butte est cassante ! La foulée se ralentit considérablement, et on commence à souffler ! Le peloton explose, je ne peux pas suivre, 1-j'ai pas les jambes et 2-je sais que c'est encore long !!

 

On traverse le village, encouragements et ravitaillement. Mention spéciale aux locaux du coin !!

 

Et on repart, 4/5 lacets à parcourir avant un long faux plat qui m'avait marqué en vélo. Je remonte deux seniors, mais difficilement, et de toutes façons on ne se lâche pas, tout le monde a la même petite foulée. Puis arrive cette foutue ligne droite, on est un petit groupe de trois, on se relaie continuellement. Un premier lâche. Et au bout de la ligne droite, un coureur CMI Tullins (il s'avère qu'il s'agit du président du club !) nous remonte et ramène même avec lui le lâché. On s'accroche et nous voilà quatre, enfin trois derrière lui à essayer de le suivre.

 

J'ai le souffle, les jambes un peu moins mais je m'accroche, et finalement on est que tous les deux. Quand arrive le panneau 2 kms de l'arrivée ! Et je rentre dans cette fenêtre où on se sent bien tout d'un coup ! Je ne mets pas d'accélération mais démarre doucement et me force à garder ce rythme un peu plus élevé, Il s'accroche, mais a priori ne devrait pas suivre.

 

Panneau 1 km, je suis seul, et celui de devant n'est qu'à 30m. Je le remonte petit à petit et le dépasse à 400m. Je mets un petit coup histoire de m'assurer qu'il ne remontera pas... mais ça ne marche absolument pas, il déboule dans la dernière côte en sprintant ! Bien joué ! Pour moi ce sera 58'10.

 

Je retrouve Adrienà l'arrivée, papotage et nous voilà à descendre tranquillement (en bus évidemment),

 

Au final je suis content d'avoir fait cette montée, c'est génial de courir au bord de l'isère et s'élever ainsi ensuite ! Et je suis content de mon temps, donc tout va pour le mieux ! Julien

 

 

2 commentaires

Commentaire de Génep posté le 25-05-2008 à 18:17:00

Joli mardouk, je vois que tu t'es fait plaisir !

Commentaire de unbretonagrenoble posté le 26-05-2008 à 09:10:00

Bravo Julien, tu t'es bien défendu et tu t'es fait plaisir, quoi de mieux!!

A plus sur de prochaines courses

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran