Récit de la course : Marathon Nature de la Drôme 2008, par phildeval

L'auteur : phildeval

La course : Marathon Nature de la Drôme

Date : 11/5/2008

Lieu : Crest (Drôme)

Affichage : 2020 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Ca y est , le grand jour est arrivé !

Mon retour sur la distance reine du marathon , qui plus est à Crest en pleine terre Drômoise . Histoire de me mettre en condition le samedi je me poste à Mirabel pour voir passer les aventuriers du bout de la Drôme.

Ils n’ont rien à envier à Idiana Jones , d’ailleurs un des ces aventuriers a presque le même chapeau qu’ Indy et ses grands batons remplacent le fouet…Samontetro tel est son pseudo.

Bon ben c’est pas pour de suite que je m’inscrirais sur l’épreuve .

Respect pour tous ces coureurs.

 

Samedi aprem , récup du dossard , nouvelles rencontres de Kikous , après les Lyonnais du matin je fais la connaissance de Taz , une des héroines du marathon de Paris .Ensuite je vais au départ du 12 km ou un pote s’est inscrit .L’allure est peut-être un tantinet plus rapide que sur le 100 mais à peine .

 

Bon ben voilà le prologue du samedi s’est bien passé , j’ai bien géré .Le dimanche sera plus physique.

 

J’arrive à Crest sur le coup des 7 h avec un peu d’appréhension . Est ce que je n’ai pas tapé trop haut , je n’ai pas intensifié mon entraînement , d’habitude je m’aligne sur des distances de 20 à 30 km ,exceptionnellement  35 km , j’ai déjà fait plusieurs fois le semi , je ne suis jamais descendu sous les 2 h et à l’arrivée j’étais bien entamé alors faire le double …

7h45 me voilà sous la banderole avec Robert le pote montilien , je lui fait part de mes doutes , bon il est comme  moi bah on verra bien…

8h top départ .C’est plat le long de la Drôme , j’ai un rythme de 5mn au kil ,  un peu vite  peut-être mais ce qui est pris comme temps ne sera plus à prendre et puis je vais avoir tout le loisir de ralentir quand on commencera à monter.

Jusqu’au 9eme km je suis régulier . A partir de la , direction Eurre et les premières montées descentes , tout va bien , retour sur Crest et on rejoint le parcours du semi où j’ai mes repères.

Vaunaveys avec la petite côte ou les photographes s’en donnent à cœur joie pendant que toi tu essayes de faire bonne figure devant les spectateurs .

Et c’est parti direction croix de Bezot point stratégique du parcours . J’alterne marche , course petite allure en fonction du profil .

Un peu après la croix  on descend sur le beau village de Cobonne , sensations moyennes en descente , je m’arrête pour délacer ma pompe que j’avais du trop serrer .

Je passe au km 21 en  1 h 52’ , ça va  .

Après avoir bien descendu c’est la remontée vers Bezot  par un sentier bordé de genets et baigné par le soleil , pffff fait chaud pas tellement d’air . 30 km  3h  , les premiers sont presque arrivés ! heureusement le ciel se voile un peu .33 eme km  3h30’ , vin diou   10 mn au kilo et pourtant j’ai pas l’impression de flaner . Des gars sont aux même rythmes que moi  .

Finalement on arrive  à l’endroit ou on avait bifurqué par rapport au semi et la bonne descente ombragée où d’habitude je me lâche . Pas cette fois ci mais je descends  convenablement jusqu’au dernier ravito où j’ai la bonne idée de boire du fanta au citron. Ca me fait un bien fou , ça change des boissons énergétiques et de l’eau . J’en souris même de contentement .

Place à la dernière difficulté , un court raidillon  , re  vin diou  tain j’ai la tête qui touche presque le sol et mes mains cherchent les branches pour pas retomber en arrière .Les crêtes , passage technique , mi escalade mi marche et nous voilà à la tour ou là je me dis savoure tu en as bientôt fini . Tain que c’est dur ces marches et ces escaliers quand t’en as pleins les pompes , tu parles si je savoure , je vois passer  Ema qui  fait le lièvre et moi j’avance  comme une tortue , je risque pas de suivre .

Par contre je retrouve du plaisir dans les rues et vers l’arrivée ou ça encourage et ça félicite .

Et hop je monte sur le podium en 4 h 37’ ! Bien bien fatigué mais bien bien content de l’avoir fait.

Ensuite direction  ravito ,on récupère  , bla bla bla on raconte sa course , traditionnelle après course …

 

Un des gros objectifs de l’année atteint faut que je me penche sur le suivant maintenant…

 

11 commentaires

Commentaire de bibiche posté le 16-05-2008 à 17:22:00


un marathon original
une belle course
merci pour le récit
sympa de t'avoir revu à miribel
récupère bien et à une prochaine

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 16-05-2008 à 18:27:00

1h52 au semi : Total respect ! Moi qui n'ai fait que le semi, je comprends l'effort que cela demande. Bravo pour ta course et ton récit

Commentaire de calimero posté le 16-05-2008 à 18:30:00

Une bien jolie course ma foi, et bien "narrée" en plus!
Bravo!

Commentaire de samontetro posté le 16-05-2008 à 18:41:00

Impossible n'est pas un mot de Kikou! Bravo, belle course!
Un 100Km c'est juste plus... lent! Et ça m'arrange car je trouve le marathon particulièrement difficile comme discipline! Alors prêt pour l'étape suivante ? Je te prète mes batons ;-)
(Relit la première phrase avant de répondre)

Commentaire de Mustang posté le 16-05-2008 à 19:03:00

beau parcours, bonne gestion de l'effort, des amis partout, que demander plus?

bravo pour ta course et ton récit.

Commentaire de martinev posté le 16-05-2008 à 19:18:00

Bravo pour ton récit et ta course que tu as très bien su géré. Peut-être que l'année prochaine je te retrouverai sur le 100 bornes... Récupère bien.

Commentaire de taz28 posté le 17-05-2008 à 10:20:00

Ravie de t'avoir rencontré Monsieur Phil de Val
;-)
Ta particule de noblesse te va fort bien, tu as fait une très belle course !!!
Ce fût un beau week end de Kikous !!!
Passe le bonjour à MTL !

Taz_HEROine_du_Mdp_merci :-)

Commentaire de Khanardô posté le 17-05-2008 à 18:16:00

On est très proches l'un de l'autre, mais on ne se voit à chaque fois qu'en coup de vent...
A bientôt j'espère, plus longuement, et bravo pour ce marathon !
Alain

Commentaire de jean-chris05 posté le 17-05-2008 à 18:40:00

Beau récit, belle course.
Bravo et merci.

Commentaire de Lolarun posté le 17-05-2008 à 19:11:00

Hé, hé ! très belle course, tu as osé avec brio la distance mythique ! bon, il faut avouer que tu avais rempli tes poumons d'oxygène dans le Rousset jeudi.. peut être même dopé tes performances avec la bouteille de clairette offerte à Die avec les dossards.. chapeau bas en tout cas Phil! ça m'impressionne des defis pareils!

à bientôt peut être,

lola

Commentaire de kikidrome posté le 17-05-2008 à 22:54:00

Joli défi, quel courage Phil ! Ca me donneat presque envie de tenter le marathon l'an prochain ;-)
je vois que le raidillon t'as aussi cassé les pattes... je me demande si Jack ne devrait pas mettre une caméra à cet endroit, je suis sûre qu'on se fendrai la gueule (surtout pour ceux qui y passent pour la première fois !)
A bientôt Phil !
kiki

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran