Récit de la course : Semi-Marathon de Paris 2008, par ETRURIEN

L'auteur : ETRURIEN

La course : Semi-Marathon de Paris

Date : 2/3/2008

Lieu : Paris 12 (Paris)

Affichage : 966 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon deuxième semi

Je suis regonflé à bloc pour ce deuxième semi après Boulogne Billancourt.

Je me suis entraîné l'hiver durant pour améliorer mon temps et les 15km fait à Charenton m'incite à un bon espoir puisque je les ais bouclés en tout juste 14km/h (1h04m14s).

Bon mon record (en fait la seule course) sur semi est de 1h36m11s

Objectif 1h31

 

Allez c'est parti les premiers kilos sont fait en 4'15'' j'essaye de ralentir et tourne en 4'20'' la machine est bien.

Mais au bout de 4km le hic je suis parti habillé comme à l'entraînement hivernal! je ne me connais pas encore bien!

Allez on enlève le bonnet mais rien à faire pour le coupe-vent....et le t-shirt manches longues polaire....sans parler du collant.....je devais me croire encore à Boulogne (pour rappel 1°C en Novembre)........sans commentaire

je vais avoir du mal à évacuer la chaleur! un indice ne trompe pas les coureurs dans les mêmes temps n'ont pas vraiment la même panoplie.

Pourtant je tiens vaille que vaille jusqu'au 15ème, à partir du 16ème je m'accroche mais je sens que je dois faire des efforts.

Là c'est le début de la perte de vitesse avec la tête qui pense beaucoup au détriment des jambes 17ème 4'30'' 18ème 4'40''

19ème et 20ème j'ai du mal.

Je passe devant les photographes (quelle entreprise!)

Et je me pousse au cul pour au moins essayer de descendre en dessous de 1h33 car là c'est bien 1h34 qui se profile si je continu

je m'arrache donc les tripes pour un dernier km en 4'05'' et j'arrête le compteur à 1h33m02s.

 

Je suis incroyablement déçu par ma bêtise sur l'habillement, par mon manque de mental sur la fin.

Mais en relativisant j'ai quand même gagné 3m09s sur mon premier semi et cela en 3mois 1/2 et puis je n'ai jamais vu le meneur d'allure 1h35m.

Je me suis mis trop de pression pour progresser en aussi peu de temps alors qu'il me manquait (en plus de la vitesse à travailler) une véritable assimilation de l'endurance (je ne parle pas de la sortie de 2h en côtes une semaine avant qui était aussi très peu sensée! surtout à la vue de mon faible passé en CAP) 

 Ce n'est que partie remise

Et bravo à tous les coureurs. 

 

2 commentaires

Commentaire de hellaumax posté le 13-06-2008 à 11:50:00

Salut
En relisant ton CR aujourd'hui, je vois qu'il illustre bien l'adage sur l'importance du 15ème kilomètre dans un semi dont on parlait il y a peu. Bon courage pour tes futurs semi

Commentaire de hagendaz posté le 10-03-2009 à 18:18:00

je relis avec ton nouveau cr 2008 et je te redis bravo belle progression

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran