Récit de la course : Ekiden de Firminy 2008, par pedro38

L'auteur : pedro38

La course : Ekiden de Firminy

Date : 1/5/2008

Lieu : Firminy (Loire)

Affichage : 1384 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Faire un temps

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ekiden de Firminy

Depuis quelques temps me trottait dans la tête l'idée de monter une équipe pour participer à un ekiden, marathon par équipe de 6.

L'occasion nous était donné pour cet ekiden du 1er mai à Firminy, qui sera lieu également du prochain championnat de France de la spécialité. Première difficulté: réunir 6 coureurs vétérans (si possible) du club dispos ce jour-là! Malgré le soutien du président et de Rémi, impossible de monter une autre équipe, notamment à cause des inter-clubs 2 jours après, des trails...

Ma première vraie satisfaction fut d'avoir mes 5 coéquipiers pile-poil à l'heure le matin à 7h15, prêts à partir. Il y a José et Thomas, les 2 frères, Eric, René et Denis, que nous ne connaissons pas (à part par mail), qui vient de signer au club. A part Eric, les autres ne s'entraînent pas avec moi, et nous nous voyons principalement sur les courses.

 p1020181.jpg

Après 1h45 de voyage à 6 dans mon Zafira (René un peu tassé dans le fond...), nous arrivons vers 9h sur les lieux. René a passé tout le voyage à nous mettre la pression sur les temps. Mais, après le retrait des dossards et une petite reconnaissance, premier constat, ce n'est pas plat, beaucoup de relance... Pour nous qualifier, nous devons faire 2h50', il va falloir assurer.

34 équipes sont finalement inscrites, dont pas mal pour venir chercher une qualif' au France. L'organisation du parcours semble compliquée au prime abord, mais une fois la course lancée, aucun soucis. Il s'agit de faire une boucle de 5 kms, à parcourir 2 fois bien sûr pour les 2 relayeurs qui parcourront 10 kms, et une petite variante finale pour le dernier relayeur qui parcourra 7,195 kms.

J'ai mis les 3 coureurs supposés les moins rapides sur le 5 (Eric, José et moi).

Eric s'élance le premier. Il passe dans les 15 à 2 kms de l'arrivée et passe le relais à René en 19'56". Il a vraiment fait un bel effort. tout s'annonce bien. René fait une première boucle super mais pioche un peu à 2 kms (montants de la fin), sûrement, dû aux suites de notre marathon fait il y a 20 jours. Il passe le relais en environ 37'30", ce qui est loin d'être vilain! José prend la suite. Il s'accroche et fait 20'29" en s'arrachant pas mal. La tension commence à monter au sein du groupe, une belle excitation! C'est au tour de Denis, qui court son premier vrai 10 kms, un peu dans l'inconnu. Il assure le bougre! il réalise un magnifique 37'13" sur ce parcours exigeant. ça va être mon tour. La gestion du temps n'est pas facile, je m'échauffe en terminant par quelques accélérations. Les sensations sont bonnes. Je me place dans la zone de relais, le palpitant déjà haut! Voilà Denis qui me passe le chouchou rose (...) symbolique du relais sous les encouragements de mes coéquipiers. Je pars vite dans une partie descendante. 1er km en 3'20". Je relâche un peu . 2ème en 3'40". S'en suit un long faux-plat montant. Je passe les 3 kms en 10'45". C'est dur, mais je n'ai pas le droit de me laisser aller par rapport aux autres. Je double des concurrents (je ne sais pas s'ils sont dans le même relais que moi). A 1,5km de l'arrivée, là, ça monte franchement plus. Je m'efforce de ne pas lâcher. Pour terminer, une petite descente sur 300m environ. Allez, encore un effort. Je suis à la limite! Je vois Thomas. Passage de relais. J'ai du mal à ne pas vomir après le sprint final, mais ça passe vite. Nous allons au pied de la montée encourager Thomas. Il semble bien, sans forcer. Il rattrape des coureurs devant lui dans la montée. Quand il repasse pour finir ses 5 premiers kms, il prend une petite écharpe, symbole du dernier relayeur. On échaffaude des temps. On ne doit pas être loin des 2h40'. Quand Thomas arrive enfin pour la fin, il a doublé le relayeur de l'ASVEL; 27'20". On termine 5ème vétérans et 10ème scratch en 2h40'53". Vraiment, on est heureux. RDV au championnat de France! Nous mangeons un petit plateau-repas ensemble et repartons rapidement. Il y a de la route. René est déjà parti avec les temps pour le Chpt de France!

Franchement, ça a été une super matinée. On s'est fait plaisir. Le temps passe très vite à encourager ses collègues. L'idée d'équipe est fantastique. Cel aaide beaucoup à se connaître. ça peut paraître court et chiant de courir si peu pour certains coureurs, mais le frisson est présent!

 

2 commentaires

Commentaire de Génep posté le 06-05-2008 à 20:41:00

C'est que tu donnerais envie de monter une équipe sénior pour la prochaine occas' ;)

Belle perf et un René toujours en grande forme verbale apparemment !

Commentaire de langevine posté le 06-07-2008 à 22:53:00

Si j'avais su qu'un kikou participait à l'Ekiden, j'aurais prêté un peu plus d'attention! Géniale cette qualif, félicitations!
POur notre part, on a terminé premier en mixte, mais ça là où le bas blesse... c'est que les mixtes n'ont pas leur place aux France! tant pis, c'était une belle journée!
Au plaisir!
Karine

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran