Récit de la course : L'Escrapade de la source à Journans 2008, par franciss

L'auteur : franciss

La course : L'Escrapade de la source à Journans

Date : 13/4/2008

Lieu : Journans (Ain)

Affichage : 1731 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

O1 quand tu nous tiens...

Que ces matinées de coursettes peuvent être magiques ! Aujourd'hui dimanche 13 avril, les kikoux de l'Ain se donnent rendez-vous à Journans, magnifique petit village du Revermont. Y est organisé par le Sou des écoles Laïques , "l'Escrapade de la Source" : un 10km200 avec 500 D+ (excusez du peu…).

A l'inscription, un magnifique tee-shirt technique...cadeau somptueux pour tous les participants et c'est DOMID qui craque :

C'est ma deuxième participation, j'avais beaucoup souffert l'an dernier : faute à une côte meurtrière placée au 7ème kilo, longue d'1,5km et franchie après…15 minutes de puisage d'"au-bout-de-moi-même"…Cette année, le parcours est identique, hormis la fin, plus longue mais moins dangereuse…

Cependant, le contexte n'est pas du tout le même,  les kikoux étant présents en force : DOMID, Girlay, Hérisson, Joshua01, Looping01, Nico01, Nono-présidente-marathonienne-VRPkikourou et moi-même !

Nicolas et Jacques
 Mon tee-shirt et un paquet de bons gâteaux...

Jacques, Dominique et Denis

Denis en grande forme...
Ne vous fiez pas au bandage d'Eric...il gaze le jeunôt !
Gilles et Dominique...se reposent...
Mais oui, Jacques, on l'aime ton short !
Women with black glasses

Dominique (DOMID) et Noëlle (Nono) sont venues nous soutenir après leur tonitruant MDP (encore bravo à toutes les 2…) ainsi que Gilles (Girlay), en récup après le Trail des reculées, également le week-end dernier.

La kikoux-Ain-Team n'est pourtant pas venue pour amuser le terrain : Denis (Joshua01)  s'est bien échauffé sur les 24 heures de St Fond et un peu de vitesse sur un 500D+ ne lui fera pas de mal avant d'aller manger son record sur l'UTMB (gloups !?!), Nicolas (Nico01) devrait remporter sa 7ème course de l'année après sa 2ème place de l'an passé ici même (re-gloups !?!), Jacques (Hérisson) nous joue encore les dilettantes après son 40' aux 10 de Buellas, sans entraînement, Eric (Looping01) progresse de façon indiscutable et enchaîne les courses sans vergogne… il ne reste bien que moi pour espérer finir cette course sans trop souffrir, accompagné de mes kilos-en-trop et de mon manque d'entraînement (la surcharge de travail, le stress et la fatigue accumulée ces dernières semaines n'y sont pas étrangers… Merci à notre  (#!#?#!#) ministre ex-périgourdin)…Je m'échauffe avec Denis ; on rejoint Nicolas, en train d'expliquer le parcours à des néophytes ; on croise Eric et Jacques… bref, du terrain conquis…

Nous voilà bientôt sur la ligne de départ, Dominique, Noëlle et Gilles se postent à cet endroit stratégique où nous devons repasser pour le ravitaillement du 6ème kilomètre.

Nicolas (en bleu)

Départ donné, je suis en compagnie de Denis, à quelques distances d'Eric : il s'agit là de mes références (20 km courus en compagnie de Denis pour ma meilleure perf sur cette distance et un finish au sprint avec Eric la semaine dernière sur un 15 km)… Denis me paraît cependant nettement au-dessus de moi aujourd'hui (à moins du contraire) : dès les premières montées, il accélère, double les concurrents en poussant largement sa foulée alors que je suis plutôt au train. À ce jeu là, il a vite fait de me coller quelques dizaines de mètres et nous abordons tout juste la première difficulté : un raidillon à travers prés, suivi de plusieurs petites côtes.

Décidé à ne pas me mettre dans le rouge, je marche dès que cela ne suit plus, tout en me remettant à courir dès que possible. C'est un fil conducteur qu'il faut garder à l'esprit, mais c'est une tactique plutôt difficile : d'un côté c'est la "grillade" assurée ; de l'autre, la certitude et le regret de ne pas avoir tout donné…

"Allez, vous êtes la 2ème féminine !!!" entends-je…pas moi quand même ? Ah non, ouf… J'ai quand même pas vraiment le look… en attendant, c'est plutôt bon pour moi : je me trouve ainsi en compagnie de 3 féminines, vivement encouragées. C'est donc toujours intéressant à prendre et cela me situe à peu près pour ma position du moment. Je m'accroche donc et nous nous encourageons mutuellement car c'est maintenant parti pour une séance de yoyo à 4 (tu passes devant, à moi, ben non à toi, tiens elle me repasse…).

Après un court replat, nous attaquons le 2ème obstacle, un sentier pentu à travers bois et qui doit nous mener au quasi-sommet où le premier ravitaillement nous attend. Nous alternons marche et course mais restons tout de même plutôt groupés. Un coureur semble pas mal souffrir, ces vociférations sont assez démonstratives (!!!) ; je n'aperçois plus aucun kikou…(ça pô bon…).

En franchissant la première barrière à bestiaux, je pense à Gilbert (Gibus, dont les côtes avaient fait connaissance avec ce froid métal l'an dernier) qui n'est pas là avec nous aujourd'hui (prépa du MDL oblige…) : c'est bien dommage pensé-je, car c'est un grand bonhomme et je vous conseille vivement ses CR (soufflez-lui qu'il devrait davantage utiliser les paragraphes)…

Ravitaillement absorbé, en prenant mon temps, j'embraye rapidement avec les premiers éléments de la descente qui nous amènera jusqu'au village. La boue est extrêmement présente (décidément cette année…) et il est parfois bien difficile de l'éviter. Je voudrais pouvoir doubler la 3ème féminine qui me précède mais cela est périlleux et je manque de me casser la margoulette plusieurs fois… j'attends donc la partie sentier… en la rejoignant, j'accélère franchement. Et je peux vous dire qu'1m87 qui descend à fond l'ballon, ça impressionne toujours : j'avale ainsi une petite dizaine de concurrents et me retrouve dans les premières maisons... quelques hectomètres de bitume, enfin le deuxième ravitaillement avec la ligne d'arrivée que l'on franchit une première fois et une masse de supporters très présents.

 J'en profite pour m'arrêter un peu : je connais la difficulté qui m'attend avec cette fameuse côte du 7ème kilo, la plus difficile et de loin. Quelques bises distribuées à des amis venus spécialement pour moi, un verre d'eau bien pris et j'y retourne avant que les "mais kesk'i fout ?" , " mais tu vas pas t'arrêter quand même ?", "allez, Francis, fainéant !" des Noëlle , Dominique et Gilles me fassent trop peur…

Z'avez pô chaud, vous ?
Ben...ch'courais et pis alors là, devinez quoi ? 

Nous voilà donc au pied de la-côte-ki-tue. Les 3 féminines me précèdent de 1 à 2 minutes alors je mets mon plan en action pour cette grimpette : marcher 1'30"/courir 30"…À ce rythme, le kilomètre et demie me paraît plus rapide que l'an passé et surtout je ne me fais reprendre par personne. Cerise sur le gâteau : je rejoins la 3ème féminine sur les derniers hectomètres, certainement inquiète de mon retour, elle se retourne fréquemment pour constater l'écart s'amenuisant.

Au sommet, c'est un 3ème ravitaillement que je prends, toujours correctement. Il ne reste que 2,5 kilomètres : plat et descente au menu…je les parcours sans plus vraiment forcer, certain de ne pouvoir finir sous les 60 minutes…tant pis. Et puis j'ai beaucoup donné dans cette montée, je ne me sens plus de forcer pour souffrir…

Je rejoins donc l'arrivée, esseulé, content d'en finir dans un temps finalement très proche de celui de l'an passé.

Nicolas vainqueur (BRAVO à TOI, CHAMPION !)
y a la gniak !!!

Les instants qui suivent (une heure et demie tout de même…) ne sont plus que du bonheur : Ah les kikoux de l'Ain, c'est devenu un peu comme une deuxième famille (à noter au passage : la victoire de Nicolas (Ah ben tiens, on ne s'y attendait pas !) et les très belles perfs de Jacques, Denis et Eric…).

Le bonheur de se retrouver est évident, nous envisageons déjà nos prochaines courses, échangeons taquineries et discussions plus techniques…Noëlle nous remet les  superbes tee-shirt Raidlight-kikourou : Eric est comblé avec le buff en plus ; nous posons pour les premières photos publicitaires kikoues …(au grand dam de Gilles, réquisitionné par les autorités locales pour gérer l'informatique de la course !?!)

Toujours difficile de se dire au-revoir dans ces conditions… Reste à se mettre au point pour une possible équipe kikouxdel'Ain sur le Marathon des entreprises de Viriat et sur la Nuit de la St Jean…

 Merci à toutes et tous pour votre lecture (passionnée bien sûr)...

13 commentaires

Commentaire de DOMID posté le 13-04-2008 à 19:36:00

Très bien ton commentaire. Je te donne une bonne note !!!
C'est également un très grand plaisir d'être supportrice de la kikou-team de l'ain.
Très belle matinée...entre kikous.

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 13-04-2008 à 19:38:00

Yes ! yes ! yes ! Encore un sacré bon RV des Kikoux de l'Ain ce dimanche !
Du soleil, un beau parcours et un kikou vainqueur, que demander de plus ?
Merci et bravo pour ta course Francis, quoique tu en dises, tu as gazé !
Et... t'inquiète pas pour ton short, moi je le trouve très bien !!!

A bientôt ! Bises - No

Commentaire de Eric Kb posté le 13-04-2008 à 19:49:00

Le Luky-Lucke du CR !!!

Rapide et précis !!!

Si avec ça ta pas le Pulitzer, c'est ki connaissent pas Kikourou !!!!


_____________________________________
looping-qui-voit-pas-koi-rajouter

Commentaire de nico01 posté le 13-04-2008 à 20:21:00

Quelle rapidité et quel esprit de synthèse...Un vrai professionnel, ça me bloque pour écrire le mien;-)

Commentaire de brague spirit posté le 13-04-2008 à 20:37:00

Passionné et passionnant à lire.Bravo pour ce CR.Il est beau le maillot,et bien porté.

Commentaire de hellaumax posté le 13-04-2008 à 20:48:00

Très agréable à lire, ton récit, Franciss! Et joliment agrémenté de photos ensoleillées!

Commentaire de hérisson posté le 13-04-2008 à 22:21:00

Franciss, tout est dit, tout est montré dans ce CR ! Vraiment rien à rajouter si ce n'est que tu retranscrits très bien ce plaisir partagé de se retrouver, comme ça, en toute simplicité, sur nos p'tites coursettes ! Bravo !

Commentaire de lulu posté le 13-04-2008 à 23:40:00

Très beau commentaire.....et quel beau tee shirt !!!

J'suis jaloux !!

Commentaire de Gibus posté le 14-04-2008 à 18:31:00

Oups
Après le coup dans les côtes de 2007
je prends un coup dans l'estomac en 2008
Décidemment Journans, c'est la mort au tournant.

Bon je laisse Thomas tranquille et je digère.

Promis, la prochaine fois, j'mets des paragraphes, M'sieur l'instituteur.

Chapeau pour ta course et ta rapidité au cr



Gibus_ki_veux_pas_aller_au_coin

Commentaire de Girlay posté le 14-04-2008 à 19:30:00

Bravo franciss, encore un super cr ou l'on retrouve bien l'ambiance vécu.

Commentaire de maï74 posté le 14-04-2008 à 21:57:00

Beau récit et bravo pour ta course et ton superbe maillot kikourou !

Commentaire de titifb posté le 15-04-2008 à 21:20:00

Merci Franciss pour ce CR très sympa à lire et à voir...alors c'est vous les mannequins-kikous ? Quelles stars messieurs !
Bravo pour ta course ami kikou, t'as bien géré ton affaire, on dirait !
Au plaisir de courir avec toi un de ces jours...

Commentaire de LtBlueb posté le 18-04-2008 à 23:05:00

Bon un de ces jours promis, il faudra que j'aille faire un p'tit crochet dans l'ain ; y'a l'air d'y avoir une jolie bande de kikous... les "kikous de la présidente" :)))) merci pour ton récit en photos avec en prime THE maillot tant attendu ((: ... et jolie course par dessus le marché !!! bravo !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran