Récit de la course : Semi-Marathon de Bouzigues 2008, par Le président

L'auteur : Le président

La course : Semi-Marathon de Bouzigues

Date : 23/3/2008

Lieu : Bouzigues (Hérault)

Affichage : 1433 vues

Distance : 23km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

ALLUMER LE FEU

Le coach m’a bien prévenu : « Pas de course à deux semaines du marathon de Paris ! »… Mais comment résister à l’appel des pistes forestières qui jouent leur numéro de charme en se trémoussant lascivement entre rocs et bosquets ? Comment ne pas s’émouvoir devant mes chaussures de trail qui piaffent d’impatience dans leur placard depuis la Sauta Roc ? Comment ne pas succomber au chant des sirènes de la compétition qui m’invitent à les suivre dans les eaux troubles et profondes de la félicité sportive ? Comment rester insensible à l’esprit bon enfant qui plane inlassablement au-dessus des pelotons de course à pied ? Comment également calmer les pulsions frénétiques de mes papilles gustatives qui reniflent déjà les saveurs méridionales de la brasucade de moules que l’on sert chaque année à l’arrivée de la course de Bouzigues ?Bref, comment renoncer à tous ces plaisirs qui font le sel de notre sport ?

C’est ainsi que je succombe à la tentation de la jouissance immédiate et que je me laisse prendre dans les filets du désir charnel pour la course à pied. Cela ne s’explique pas, cela ne se justifie pas. La passion se vit dans les tripes, dans l’émotion. Les mots ne servent à rien pour décrire l’indicible sentiment que je voue à cette insatiable maîtresse. C’est totalement fusionnel…

Je choisi donc l’instant présent et, pour le coup, rejette à plus tard mon entrée dans la dernière phase de préparation qui précède le marathon de Paris. C’est à mes risques et périls. L’avenir me dira si j’ai raison ou si j’ai tort.

Comme de coutume, je ne m’appesantirai pas sur les multiples péripéties qui ont émaillé la course pour mieux valoriser quelques faits marquants.

Bien dans mes pompes et bien dans ma tête, je réalise une course presque parfaite si l’on excepte un léger relâchement en fin de parcours du à une petite douleur au genou gauche… (Le coach aurait-il raison ?). Le parcours est une succession très technique de montées et de descentes, de chemins monotraces et de larges sentiers, d’enfilades à découvert et de passages en sous-bois. Trop occupé à regarder où je pose les pieds, j’ai à peine le temps d’admirer les époustouflants panoramas sur l’étang de Thau et le littoral méditerranéen. La course est un véritable bonheur et je m’offre entièrement à ses caprices. Elle me possède, impose sa volonté et me force à la suivre dans ses jeux pervers et sournois. Je m’enivre de plaisirs masochistes sans demander mon reste, sans honte et sans pudeur. Je suis à sa merci, conquis, soumis… Esclave volontaire, prisonnier sans entrave, je me sens totalement libre et je me déchaîne… jusqu’à l’arrivée que je franchis après 1H 42’ 46’’ d’orgasme intensif.

Ce coït ininterrompu engendrera deux évènements majeurs :

1) pour la première fois de ma vie de coureur à pied, je termine devant Serge Baïla, co-équipier du duo des cabanes de Mauguio et charismatique président de Jogging Lavérune. (voir le traitement de cette info sur le site du Jogging Lavérune en cliquant sur le lien http://jogginglaverune.com/blog/2008/03/attentat-sportif.html)

2) j’emporte la victoire en catégorie V2M !

00060.jpg 

Le podium V2M 

Encore une fois le club fait des merveilles…

6 podiums d'un coup pour Védas Endurance!!!

Revue de presse

Jour de folie pour Védas Endurance à Bouzigues! (19-20 France 3 Languedoc-Roussillon - 23 mars 2008)

Védas Endurance met le feu sur le podium de Bouzigues! (France bleu Hérault - Flash infos du 23 mars 2008)

Védas Endurance marque de son empreinte le trail de Bouzigues! (Edition spéciale Midi Libre du lundi 24 mars 2008)

Védas Endurance: autopsie d'un succès. (Jogging International avril 2008)

Védas Endurance entre dans l'Histoire! (Historia avril 2008)

Qui arrêtera Védas Endurance? (www.kikourou.net)

Joyeuses Pâques pour Védas Endurance! (Pèlerin Magazine semaine du 24 au 31 mars 2008)

Le drapeau Védas Endurance flotte sur le port de Bouzigues! (L'Écho des conchyliculteurs Bouzigauds 2008) 

Les résultats du 23 km / 198 coureurs classés: 

Clas.NOMPrénomCHRONOCATClas. Cat
22LE CORNUDominique01:42:46V2M1
46BULOTDavid01:48:53SEM21
102LAFFONTJacques01:59:27V1M43
105LEPLUSGabriel02:00:02V3M1
192LOUBETMaurice02:38:43V4M2

- Victoire de Gabriel en catégorie V3M malgré une chute spectaculaire (côte cassée)

- Deuxième place de Maurice en catégorie V4M et double-chute (genoux à surveiller...)

- Absence remarquée de nos meilleures féminines pour cause de préparation marathon, de voyage d’agrément et de fête de famille (c’est ainsi que s’envolent les podiums…) 

Les résultats du 12 km / 186 coureurs classés: 

Clas.NOMPrénomCHRONOCATClas. Cat
6BARRACOJoël00:46:07V1M2
7TAILHADESDidier00:46:22V1M3
13MOUTONMartial00:48:24V2M2
150CHAPELSandrine01:09:01SEF19
165PASTORCatherine01:17:51V2F5
169LEPLUSGeneviève01:19:32V3F4

 

- Doublé de Joël et Didier à la 2ème et à la 3ème place de la catégorie V1M

- Chrono totalement inattendu de Martial qui propulse son auteur à la deuxième place de la catégorie V2M (?) Une enquête est en cours...

Nous sommes à deux semaines du marathon de Paris.

Ai-je eu raison de faire Bouzigues ? Ai-je eu tord ? Affaire à suivre…

2 commentaires

Commentaire de moumie posté le 11-04-2008 à 21:52:00

Deux semi-marathons à moins d'un moins de Paris, pff, c'est beaucoup.

Vivement la lecture de ton marathon pour voir si c'est toi qui détient la bonne préparation :-)

a plus
Moumie

Commentaire de bigout66 posté le 12-04-2008 à 12:26:00

Slt,

je suis assez d'accord avec ton coach (Eric ?)et je pense qu'un semi 15j avant Paris n'est pas très sérieux.
Maintenant tout dépend de la façon dont tu compte aborder ton marathon (record ou "balade").
En pplus sur trail le risque de chute et de blessure etait bien réel mais bon tu es sorti indemne et victorieux.

Je suis quand même partisan du plaisir avant tout et comprend que tu n'ais pas su résister à l'appel d'une belle course.

Comme Moumie j'attends ton cr de Paris avec impatience pour voir si tu as payé ta fougue.

@+ ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran