Récit de la course : Trail givré de Montanay 2005, par lechamois

L'auteur : lechamois

La course : Trail givré de Montanay

Date : 6/2/2005

Lieu : Neuville Sur Saone (Rhône)

Affichage : 1843 vues

Distance : 20km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail Givré du Chamois

Ce matin il fait frais mais c'est largement mieux que la semaine dernière.

Le thermomètre reste sous le zéro mais de 3 ou 4 degrés seulement.



Aujourd'hui trail familiale puisque ma belle prend aussi le départ. Je dois avouer que j'aime bien partir à deux pour une course et que je suis fiers d'avoir une femme capable de s'aligner sur un trail de 20 bornes.



Arrivé sur place je trouve une place juste a coté de la ligne d'arrivée alors je me dis « Une journée qui s'annonce bien »...et bien non juste après je tombe sur le zèbre !!!



Je vais m'engager en me disant qu'un ptitloup doit trainer dans le coin.mais j'en ai pas vu les crocs (la queue ça faisait osé !!).



Echauffement cool avec le zèbre qui semble affuté le lascard, et ceux même s'il a l'air de sortir du lit tellement il est mal réveillé.



9h40 Pan c'est parti, je pars cool (contrairement à ce que dit le zèbre) en cherchant mon rythme. Une fois calé je suis plutôt bien.



Première surprise on m'annonce une place dans les 85 au 10ème kilo alors que je pensait être loin.



Je poursuis à mon rythme et chose assez étonnante, toutes les cotes sont passées en courant, j'en bave mais je cours (ou plutôt je trotte) dans le D+.



15ème kilo dans une cote je sens que ca va pas bien et je marche. Une
sensation étrange, celle de ne pas se sentir fatigué (souffle normal) mais
les jambes répondent plus. J'entame une galère de 5 bornes pendant
lesquelles je n'ai plus de jambes et je dois dire que les dernières cotes
sont plus conforme à mon habitude.cad faites en marchant !!!



Le bon zèbre m'attend à 300 m de la ligne, je me dis tiens il va m'
encourager l'animal et je vais finir tranquille. En effet ses premières paroles sont « Allez c'est la fin lâche tout ». Il court avec moi et la il rajoute « T'as vraiment pris du cul toi il faut que tu t'entraines » J'hésite entre lui mettre un coup sur le tibia ou garder mon énergie pour finir.la raison domine et je termine donc.



Résultat : 123ème en 1h28'35 Pas mal mais dommage que j'ai plus eu de
guiboles sur la fin.



Moralité :



Je pense qu'après une reprise d'entrainement il y a environ 1,5 mois je manque encore de foncier et qu'il va falloir que je remette un peu de qualité dans mes séances. Rigole pas le zèbre mais je crois que je vais retourner un peu sur la piste bouffer des 400 et des 1000.



Je crois que mon foncier étant juste j'ai pas assez récupéré de la semaine dernière et que je le paye cash sur les 5 derniers kilos.



Mais pas grave tout ça l'essentiel c'est que mon genou me laisse tranquille et que je recommence à prendre du plaisir à courir alors dommage pour vous The Chamois is back !!

Dernier point : Excellente organisation ==> Une course à faire et refaire ;-)



A+



Le _chamois_naze_mais_content_de_courir

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran