Récit de la course : Semi-Marathon de Bouzigues 2008, par Philou34

L'auteur : Philou34

La course : Semi-Marathon de Bouzigues

Date : 23/3/2008

Lieu : Bouzigues (Hérault)

Affichage : 977 vues

Distance : 23km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Ce dimanche matin à Bouzigues s'ouvre sous un beau soleil. Un vent fort ride l'étang de Thau et rafraichit l'atmosphère.

  Photo-042.jpg Photo-043-copie-1.jpg

Photo-001.jpg Photo-003.jpg

Un belle affluence - peut-être un peu moins de monde que l'an passé (WE de Paques ?)-  sur le port . 400 coureurs environ, la moitié sur chaque parcours (12 ou 23 kms).

Inscription rapide...
Photo-004.jpg Photo-028.jpg


...15 minutes d'échauffement et les consignes de prudence aux enfants (la CE est à 9 h 45...victoire d'Anaïs chez les filles ).
9h30 c'est le départ. Un petit tour dans le village et le peloton s'étire sur la route du bord de plage avant de bifurquer dans la garrigue au dessus de Bouzigues et de l'étang.
Le plus dur du parcours (du 12 kms) est sur la première moitié avec - après un court premier passage en garrigues - une petite côte "casse patte" en bordure d'un lotissement (qui semble copiée sur celle du 10kms de Caveyrac...courte mais pentue ). Récompense de cet effort, le paysage avec vue sur l'étang et le mont Saint Clair (Séte) qui nous accompagne sur la redescente en chemin de terre et de pierres. Coucou au photographe officiel mais c'est plus une grimace car ça ne chôme pas. Assez gros rythme (4'/km) en enfilade, dans le vent qui, par rafale, balaye le flanc de la colline.

Après 3 kms, on rentre dans des zones plus abritées traversant quelques vignes en exploitation et une succession de chemins de campagne dont le goudronnage n'est pour certains qu'un vague souvenir. La plupart sont en terre. Parfois le vent surprend au détour d'un virage. 

Cela monte encore un peu vers le km 5 (passage en 21'00...c'est un trail très roulant ! ). C'est dans cette "côte" que je me fait définitivement lâcher par les 6/7 coureurs que je suivais avec un peu de peine. Pas grave, ils m'ont bien lancé, il y a juste un autre coureur qui suit à 30 mètres, après on ne voit plus personne. Le trou est fait.  

Au km 7, les deux parcours se séparent et aussi (et surtout)  c'est le ravito. Comme je chauffe comme une vieille bouilloire, je fais pause. Un verre d'eau dedans, un autre sous la casquette. C'est reparti. 700m de route goudronné puis on retourne dans la brousse.

Course-23-03-2008--Altitude---Distance.jpgLe groupe de devant est intégralement parti sur le 23 kms et le suiveur m'a doublé au ravito.

Je reprend un bon rythme (4'05-4'10) mais le bonhomme file un peu plus vite, un peu trop vite.

 Au km 8, on tourne à droite et c'est le chemin du retour. Il n'y a vraiment personne derrière et le coureur de devant n'est visible que sur les portions un peu dégagées.

Je sais que l'arrivée n'est plus très loin, que cela descend (...déja fait l'an passé ! ) j'accélére - je dois faire mieux que l'an passé, justement, c'est possible car je suis dans les temps (41' au 10kms...c'est un trail plus que roulant !) je zappe le dernier ravito, je me dis que je vais  essayer de rattraper le gars de devant ! Stratégie : je reduis l'écart sur la partie trail et je le grille facile dans le bas avant le village car là, c'est goudronné et légèrement descendant et le goudron en descente, c'est mon terrain favori.
3'58 pour le 11ième km en partie monotrace, 3'48 le 12ième en goudron qui descend... mais je l'ai pas rattrapé !!! même pas réduit l'écart ...au contraire !

Il y a un bonus de 300 mètres ( Gps 12.290 kms à l'arrivée)
Quelques hectomètres dans le village, les encouragements du public, revoila le bassin de Thau. Ultime virage à gauche, accélération , ligne franchie en 41'54 (22" de moins qu'en 2007!). 
Photo-030.jpg
20ième le dimanche (comme en 2007 ) mais finalement 21ième le lundi sur 186 arrivants. Et toujours 7 ième V1. Content !

Un verre d'eau , 2 zézettes  de Sète ( une spécialité de Sète...Bouzigues, ce sont les huitres !) et retour sur la ligne pour voir arriver Annick qui est 3 ième féminine. 
Les arrivées se succèdent sur le 12 kms puis sur le 23 (gagné sans trop de surprise par David Laget).Les coureurs arrivés s'agglutinent au ravito , distribution d'huitres (perso , j'aime pas...mais il y a les zézettes !) sous un bon vent .
Photo-040.jpg
Une pause pour aller distribuer des tracts (la course du club ,le duo des dolomites,  c'est dans 15 jours !http://usn-montpellier.fr/)

Retour nécessaire aux zézettes , le podium puis dispersion !

Belle matinée ! 

Philou34

http://philou34.over-blog.com/

3 commentaires

Commentaire de agnès78 posté le 24-03-2008 à 21:22:00

Merci pour le récit et un grand BRAVO pour la course... Merci pour ces belles photos du sud également... Je vois que David est toujours en très grande forme!
Bises
agnès

Commentaire de peky posté le 25-03-2008 à 08:32:00

Merci pour le récit et les photos.
J'ai fait le 23km pour la 3ème fois.
Course toujours aussi sympa, malheureusement le vent était un peu frais.

Commentaire de Kiki14 posté le 25-03-2008 à 10:07:00

oui merci pour ton agréable récit avec tes impressions de course ....bravo pour ta lutte contre celui qu'est devant....
merci pour les photos ...on sent presque l'iode ....moi j'adore les huitres ....par contre j'connais pas les zezettes...?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran