Récit de la course : Les Foulées de Villeurbanne - 10 km 2008, par thunder

L'auteur : thunder

La course : Les Foulées de Villeurbanne - 10 km

Date : 16/3/2008

Lieu : Villeurbanne (Rhône)

Affichage : 1344 vues

Distance : 10km

Objectif : Battre un record

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Je ne sais pas comment commencer ce CR

Je ne sais pas comment commencer ce CR.

Je pourrais le faire classique mais bon toujours la même forme ça peut lasser.


Préliminaires (mon cher Lutin n’y voit rien d’érotique)



Les préliminaires c’est peut être le plus dur…

Une amie m’a un jour écrit « garde le plaisir » soit en ici remercier May (et remercie aussi ce jeune vieux Alex)


Pour la première fois mon objectif ne se soldera pas par une destruction. 2006 marathon, 2007 24h (mais c’est à l’ultra100 que j’étais au mieux). Quand on me demande combien je vaux au 10 km généralement je suis un peu embarrassé. Record perso en 42’25 le jour où j’ai aperçu pour la première fois Marie et aussi nono et le chamois. Record FFA 47’ et des poussières. Une fois ces chronos annoncés, on se fout un peu de ma gueule car je suis censé être jeune et courir vite . Ça c’est pour la théorie, mais je ne pratique pas…


Enfin 3 fois par semaines depuis janvier sur la piste j’essaye de m’arracher. Raideur69 en est témoin le démarrage c’est pas encore ça et pour le reste ça va du bon au très mauvais. Jeune et fougueux mais pas vieux et régulier.

La semaine dernière course de village où nous y allons avec Marie sans aucune pression, juste pour le plaisir. Et là le chrono annonce son verdict… Finalement tu as raison May.


Donc cette semaine je suis motivé pour surtout me faire plaisir. Le chrono ça sera à l’arrivée. Enfin j’aimerais bien mais entre ma chérie qui me demande ce que je vise , les vieux du club qui posent des questions et mon lièvre, je commence à avoir la pression pour annoncer un temps. Serge a aussi une vague idée de ce que j’aimerais faire mais Serge c’est pas pareil. Jack ne veut pas entendre parler du chrono et me donne rendez vous dimanche soir.


Pour parler encore un peu de chrono


Dans un premier temps sous l’heure ça m’irait bien, bon d’accord faire tomber mon record FFA aussi après si je vais plus vite qu’à saint André ça me ferait très plaisir. Supersteph m’explique que dans son club ça se tire la bourre à la seconde pour dégoûter l’autre.

Samedi nous partageons quelques verres entre kikous et entre non kikous. Karine Herry et Bruno nous tuyautent sur la diététique. Comme toutes personnes motivées je décide de remettre ça à lundi

.

Tout ça pour dire que Cédric annonce un record à 40’19 donc nouvel objectif 40’18.


Mon lièvre sait sur quelles bases nous partirons mais je ne veux pas en dire plus. J’angoisse toujours à l’idée d’exploser en vol.


Toujours dans l’esprit de se faire plaisir, je savoure les quelques instants passés avec les kikous chez Steph. Vial vénérable ancien ma glisse quelques conseils qui seront utiles pour le lendemain. « partir vite pour le premier kilo c’est pas grave mais après il faut avoir la sagesse de se caler »


Petite nuit mais la semaine dernière attendre ma chérie en étant angoissé m’avait réussi alors ce soir me coucher plus tôt mais sans angoisse ça devrait bien passer. Pas de bol il fait chaud et je dors quand même moyennement.


5h45 arg saleté de réveil. On tâtonne, on se frôle, on se cogne le matin seul c’est déjà bof mais à deux la valse pataude devient comique.

Un bon petit déj, une douche on attache les brassards, il manques des affaires dans le tas préparé la vieille mais où est passé la brassière noir ??? Pour ma part je ramasse un peu ce qui traine dans l’appart et hop dans le sac.


7h25 on part et le métro s’arrête. Sur le siège d’à coté un petit gars qui demande à sa voisine si elle court. Une fille de l’université qui bénéficie de l’organisation de la fac. Ce petit gars je l’ai vu deux fois cette semaine sur la piste. Toujours le sourire. Bref Raideur discute avec lui mardi, il fait des 400 « y’a du vent j’avance pas aujourd’hui » 1’02 » J’aimerais bien me traîner comme ça ...


Enfin il est surtout super relax et il ne se prend pas la tête.


Inscription chacun de notre côté. Marie pas sûre de courir n’est pas inscrite avec la fac. Je rejoins le retrait des dossard universitaire. J’ai enfin mon précieux. Jeudi ce n’était pas gagné (administration de lyon3 grrr) Pour le t-shirt je vais prendre du M il paraît que j’ai vraiment pas de pec merci mon ange…


Retour à l’extérieur : on se croise et recroise. Marie finalement ne sera pas avec moi au départ. Heureux qu’elle bénéficie d’un départ en première ligne comme ça elle ne sera pas bousculée mais aussi angoissé car devant ça va partir fort (peur qu’elle explose).


Avec mon lièvre on tracte pour une course super sympa qui à lieu le 1er mai.

Puis échauffement, il fait déjà bien chaud. Content d’avoir ses gourdes sur lui le petit thunder.

Dernière ligne droite et c’est déjà la foule des grands jours.


On va se caler derrière la ligne avec les gars du CMI. Bien discipliné on est sur la ligne verte contrairement à un certain nombre de mecs (n’est ce pas a Manu). 5 min avant le départ c‘est encore confortable. Enfin 5 min avant qu’ils fassent reculer tous les indisciplinés. Je me retrouve coincé entre un mur de foule et un géant. S’il me met une tarte je vole. Cette compression permet de lier contact avec ses voisins, je préfère en rire.


La course


Pan le coup de feu,


Doucement derrière et plus vite devant. C’est quoi cette folie. Secoué poussé bousculé, j’ai presque l’impression d’être sous une déferlante il ne manque plus que les galets dans la gueule mais les coups peuvent remplacer.


Premier virage et séparateur, tout le monde se jette à la corde, extérieur, 5 mètres de plus et surtout pas d’emmerdes.

Je me cale sur le coté de Zak et on se met au train.

On dépasse Marie, je passe au loin pour éviter de la déconcentrer. Encore une fois chacun sa merde. Mais aujourd’hui nous sommes sur la même distance, c’est une première.


1er kilo en 3’48 je suis pas en avance mais je reste cool.

On se balade avec Zak cote à cote personne ne prend vraiment de relai, on papote enfin je fais la conversation plutôt


3 ème kilo ça va toujours bien. Un gars se greffe à notre groupe

Affichage du neuvième kilo « bon les gars reste un kilo on va en mettre un coup » certains se marrent et d'autres me lancent des regards et j’augmente un poil le tempo et Zak me laisse filer comme convenu.


5éme kilo 18’50 à ma montre donc un peu plus au temps réel j’arrive au ravito un verre pour la forme. Je me souviens des conseils d’Agnès le verre monte, j’avale une gorgée, le reste sur la tête. Wow ça dépotte aujourd’hui. Je ne sais pas à qui j’ai piqué ces jambes mais ça va plutôt bien.

Maintenant je remonte, attention j’arrive. Ça remonte. Je passe une belle blonde et j’entends tu es la quatrième féminine. Grosse pensée pour ma chérie qui est derrière. Je continue à monter.


Entre le 6 et le 7 je commence à gamberger. Puis je me recale, tu peux courir des heures alors c’est pas 20 minutes qui vont te faire peur. Je me relache regarde le ciel, et savoure cette balade au train


Et voilà seul enfin je crois. Correction j’ai un poux qui s’est refait une santé mais il n’a pas l’air frais. On remonte et j’arrive sur un gars de l’AAL pas le short réglementaire, je lui fait la remarque et on se marre. Le gars derrière est toujours rouge.


On arrive à un carrefour et une voiture force le passage, je suis coincé entre Range et cet Espace mais quel gros connard c’est qu’il en a rien à foutre, je m’énerve je gueule et m’essouffle. On va se calmer, on dépasse l’abruti.


Devant l’école je décroche le gars de l’AAL et mon poux aussi qui jure.


Maintenant il y a moins de deux kilo. Comme d’hab le même refrain 3000 2000 1000. Sur la ligne droite j’entend cette lettre du fils de lolo, « je baisserai la tête pour accélérer. » Je lève la tête au ciel, je suis bien j’ai de la chance d’être là. Je me laisse aller et le tempo s’accélère. Je repère un gars en débardeur rouge et je me fixe de le remonter.


Kilo 9 cette fois ci c’est le bon. J’accélère et là y’a comme un bug . Je ne remonte pas sur le gars. Bizarre bizarre en même temps on remonte un paquet de monde . C’est bien ma veine je choisi le seul gars qui choisi de lâcher les jambes au même instant. Je dépasse un vieux moustachu qui m’avait largué une semaine plutôt à St Bernard.


Borne vélov cette fois ci je passe au large et je ne me fait pas peur, tempo soutenu, c’est bientôt la fin. On sourit enfin si ça ressemble à un sourire mais ça brûle au niveau des fesses.


Je me prends un coup de coude, un gars qui remonte . L’enfoiré là ça m’énerve du coup j’accélère encore des coups de coude, c’est la lutte je me pousse et passe la ligne.

Freinage, j’ai dit freinage , bong la barrière, plié autour j’ai mal au ventre.ça va aller je récupère peu à peu.


L’après course


Passage sur la poel à frire.

Je récupère un sac salue le doko qui finit pas loin devant, par terre lechamois commence à sentir le poids des années mon cher manu faut faire du long à ton age le court s'est mauvais pour ton coeur. Apparemment il a foiré sa course.Confused


J’aperçois le gars qui tourne sur la piste, je lui glisse quelques mots et la presse l’interview. Comme l’impression qu’il a bien tourné aujourd’hui…Surprised


Je me retourne et j’attends Marie, Phil son ami arrive, les secondes filent plus de 40 min et toujours pas de Marie. J’angoisse car je sens son objectif filer, la voilà elle est vraiment dans l’effort je suis mort d’angoisse. Pour la première fois je la vois s’arracher, j’ai peur. Quelques secondes avant une fille a fini chez les secouriste, le mollet déchiré, j’ai peur qu’elle tombe. Elle passe la ligne avec son lièvre, les deux sont déçus. Le départ c’est très mal passé pour Marie les coups et les insultes pleuvaient. On se ravitaille.


Les membres du bureau des sports sont là. Petit instant d’angoisse, il a vu nos courses. J’avais oublié que cette course sert pour ma notation.

Direction l’iut avec mon lièvre qui finit en 38’30 malgré sa gueule de bois et m’annonce mon chrono nouveau record battu de plus de 4 minutes. Bon il n’y a plus qu’à confirmer à Nice.


Pas de décrassage, je me change et retrouve des gens de le fac. C’est marrant mais aujourd’hui je fais ami ami avec des maîtres de conf, des gars qui en temps normal j’aurais rencontré et échangé avec respect me tutoient.

Remise des prix ma chérie arrive pour me demander d’aller chercher son prix. Deuxième espoir, ben ça va elle a bien tournée malgré le chrono un peu foiré. Mais dans 15 jours tu vas te refaire une santé mon ange.


Remise des prix pour l’université de Lyon, ça se gagne en moins de 33 un gars de l’entpe qui faisait un peu de course à pied quand il était plus jeune. Ouais à d’autres . Le doyen de Lyon3 est même là, en survet, je crois rêver. Mais le rêve ne dure qu’un temps, je dois retourner chercher les lots de Marie, je rate le super buffet diététique de la fac, pff qu’est ce qu’on fait pas par amour. De l’autre coté de la rue, remise des prix de la course.


Remise des prix handisport, c’est émouvant.


Mon charmant camarade de piste, fait premier et son pote deuxième. Ils n’ont pas l’air de se prendre la tête et ça fait plaisir. Le troisième tire un peu plus la gueule.


Ensuite remise des prix par catégorie, ça dure encore et encore…

En allant chercher le lot de ma douce je discute avec le second qui m’invite le lendemain pour une petite séance de piste heu on verra.


Texto de ma douce presque furax qui me rappelle gentiment qu’elle a un train à prendre et qu’elle aimerait bien manger avec moi. Moi aussi j’aimerais bien manger avec elle mais bon au service de mademoiselle.


Petit crochet par le mac do pour récupérer des Sundays. Finalement pourquoi courez vous ? Sans doute pour éliminer les Sundays et surtout pour le plaisir.


Il y a encore quelques semaines courir un 10km en 40 minutes me semblait un défi un peu fou, mais grâce aux idées de Jack et à l’investissement de Serge je passe cette barre avec une relative facilité. Et surtout vous m’avez donné le plaisir de courir moins longtemps mais un peu plus vers le ciel.

Ça c’était le thunder heureux de sa course.

En prenant un dossard pour cette course je savais où je mettais les pieds mais une telle empoignade pour une poignée de secondes n’est vraiment pas à l’avantage des coureurs, navrant…

Même si le chrono est important, il est fort regrettable le manque de courtoisie des coureurs. La foule permet bien des dérives et les 750 partants de cette course en sont un bel exemple.

Je referais des 10kms pour valider et marquer ma progression, mais je préfère mille fois un départ à 5h du matin en petit comité…

16 commentaires

Commentaire de agnès78 posté le 18-03-2008 à 17:02:00

jamais deux sans trois! j'en ai la preuve aujourd'hui!
Gros bisous à marie et toi...
agnès

Commentaire de bibiche posté le 18-03-2008 à 17:12:00


merci pour ton récit
les efforts payent : je te souhaite de
continuer ainsi

cordialement
bibiche

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 18-03-2008 à 18:42:00

Quand je t'ai vu démarrer le RTT, j'ai bien vu que tu valais nettement moins que 40' au 10 bornes. Bravo pour ta perf et ce n'est pas la dernière.

Commentaire de LtBlueb posté le 18-03-2008 à 21:14:00

Fichtre les jeunes d'aujourd'hui ne respectent plus les anciens, me voilà pourri de près d'1' :)))

Bravo pour ta progression et à bientot dans des circonstances plus joyeuses... L'Blueb

Commentaire de pedro38 posté le 18-03-2008 à 21:45:00

bravo pour ta course. Tu as très largement descendu ton chrono! super!
Bon courage pour la suite. Au plaisir de te revoir sur une course.
Pedro38

Commentaire de Gibus posté le 18-03-2008 à 21:58:00

Bravo Matthieu
c vrai que Villeubanne est une grande messe
bcp de monde
là c tout le contraire des trails que tu aimes tant
a+

Commentaire de Khanardô posté le 18-03-2008 à 22:01:00

Moi z'aime bien les récits de Mathieu, avec les p'tits smileys et tout et tout...
Bon, ben voilà, t'as aussi battu mon record perso, comme dit L'Blueb vous respectez vraiment rien hein, vous les djeun's.
A la prochaine, bise à tous les deux... et bravo encore, jolie perf' !
Alain

Commentaire de lechamois posté le 18-03-2008 à 22:55:00

Salut,
Belle progression je pense que si tu continues à faire du court tu vas exploser le record du Blueb sur le TGV en 2020 :-)

Le_chamois

Commentaire de Marie69 posté le 18-03-2008 à 22:57:00

Effectivement pour moi le chrono est une grosse déception, mais bon, il y a des jours sans... et puis j'ai pris du plaisir à courir, c'est l'essentiel !

J'ai bcp pensé à notre très chère LOLO, cette course était pour elle...

Mon THUNDER, merci de me supporter... ;-)

BRAVO POUR TA COURSE

Je t'aime

Commentaire de titifb posté le 19-03-2008 à 05:44:00

Bravo pour ce nouveau record Thunder ! Trop fort ce garçon...et bravo également à Marie qui n'a pas jeté l'éponge. Quand on n'est pas bien dur dur...

Commentaire de jcdu38 posté le 19-03-2008 à 08:59:00

Bravo Mathieu pour ce chrono.

Tu fais du court, tu fais du long, tu fais du cross, à quand de la piste ?

En tous les cas, je suis content que tu te sois mis sur des distances courtes. La VMA, quoi que tu en dises, c'est important de la travailler à ton age, pour en avoir encore sous le pied quelques décennies plus tard.

j'adore tes récits avec tes smileys. Toujours le bon smiley au bon moment.


Bravoi à toi et à Marie.

--
JC

Commentaire de gdraid posté le 19-03-2008 à 11:05:00

T'es bon partout Matthieu !
Bravo profites-en encore longtemps, le bonheur est toujours au RV, dans toutes les épreuves de la vie.
JC

Commentaire de supersteph69 posté le 19-03-2008 à 22:35:00

bon et ben tu vois crane de pioche qu'a force de taper ça finit par rentrer :-)
felicitations et a bientot
bizzzzzzzz

Commentaire de may posté le 20-03-2008 à 17:52:00

"Je referais des 10kms pour valider et marquer ma progression, mais je préfère mille fois un départ à 5h du matin en petit comité…"

bravo Matthieu
bravo également à Marie
je suis heureuse de voir que tu prends toujours autant de plaisir et que tu conserves ton sens de l'humour ;o)
biz à vous deux, @très bientôt
may_en_retard

Commentaire de vial posté le 23-03-2008 à 17:52:00

Oui thunder je t'avais bien dit qu'à fond le premier km c'est pas grave ...sauf qu'à Villeurbanne c'est risqué: bien maintenant tu as vu ce qu'était un départ à Villeurbanne (Ils n'ont toujours pas gérer correctement le mobilier urbain ou routier qui traine sur la ligne!!!)
j'ai découvert que l'arrivée s'était améliorée car personnellement je n'ai jamais pris de coup de coudes
Bah ça doit être ton air arrogant de jeune loup qui a du énerver quelques "anciens".....
Allez bravo pour ce chrono
15/20 "mais peut mieux faire"
bonne récup et soigne bien Marie

Commentaire de Fimbur posté le 24-03-2008 à 08:47:00

Ah ben Thunder ! là y a du record.
Bravo de chez bravo !

Il ne te reste plus qu'à revenir sur quelques courses un peu longues et moins plates :)

A bientôt,
Fimbur

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran