Récit de la course : Semi-Marathon de Bourg-en-Bresse 2008, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Semi-Marathon de Bourg-en-Bresse

Date : 8/3/2008

Lieu : Bourg En Bresse (Ain)

Affichage : 1486 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un semi venteux, semi content

 

Un semi venteux, semi content

 

En arrivant au parc des expo de Bourg en Bresse, on a tout de suite compris qu'on a eu du nez de passer par Ceyzériat car la nationale qui vient d'Ambérieu est blindée de bagnoles, c'est le bouchon. Le parking est bien plein et nous nous garons tout au fond.

 

 

 

 

 

Je retrouve assez vite Pétar et Ismène qui vont aux dossards également. Nous croisons des têtes connues. Le père de Romuald, puis Cédric. A l'intérieur Nono est aux dossards du dix kil.

 

 

 

C'est Gibus ! 

 

 

 

 

 Photo Nono

 

 

 

 

Nous cherchons nos numéros sur les listes et Benjamin taille aux tee shirts.

 

 

 

 

 

 

Je récupère mon dossard à puce puis mon maillot technique. Je rencontre Belet, puis Francis. Tous les gars de l'EAB se mettent en place pour le balisage. Joshua01 est aussi là.

 

 

 

 

 

Je vais discuter avec Philippe qui me demande si je connais Madjid car d'après ses perfs, il veut le prendre en point de repère. Je l'aperçois et lui montre. Un coucou à Sylvain et sa femme derrière le bar. Jean Louis est aux dossards.

 

 

 

 

 

De retour à la voiture, la question est débardeur ou pas. En plus il y a du vent. Bon un petit pipi le long de la haie et la décision est prise, c'est short et débardeur, car une fois parti ça ira.

 

 

 

 

 

 

 

 

On s'échauffe un peu et Benjamin, qui fait le 10, s'aligne au départ. 15h00 c'est parti, aux taquets pour les premiers. Il y a Nico01 qui s'accroche à la tête du peloton.

 

 

 

 

 

 

8 minutes plus tard c'est notre tour. Beaucoup de monde est déjà en place. Je rencontre Jérome avec qui j'ai couru à Montrevel et Montagnat. Deux kikoureuses sont devant moi. Hello. C'est Domid et une copine. Un petit coucou et je fais un chemin pour me rapprocher de la ligne. Je me retrouve à côté de Jean Jacques de Lyon qui part pour 15 à l'heure. Pas loin il y a Xavier. Ca y est c'est parti. Un petit tour derrière le parc des expo puis nous sortons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arnaud est signaleur juste là. Allez Gilbert. Dans le virage il y a Belet. Allez allez, il ne m'entend pas mais me voit, finalement. Nous descendons la côte de Bouvent. Je suis toujours avec J.Jacques et nous doublons des tas de gens. Le premier kilo en 4'27. Purée on a été bien coincé. En bas au rond point on tourne à droite et on va remonter vers le parc. 2° kilo 3'43, Oh là doucement les chevals. Eh Jean Jacques, on va trop vite. Quoi ? Il enlève une partie de son casque mp3. On va se cramer. Non non faut rattraper le temps perdu. Bon ça va trop vite, j'ai peur et donne un coup de patin, je le laisse partir. Ca remonte sur un petit chemin goudronné. Je rattrape Jamel, Philippe et Serge d'Ambérieu. Allez les gars. Repassage près de la zone de départ. Arnaud est toujours là. Sylvain filme. Nous redescendons pour le compte Bouvent. Après le rond point je rattrape un maillot d'Ambérieu Marathon. Je ne sais pas qui c'est. Allez Ambérieu. Un petit coup d'œil et je reconnais Fabien que je n'avais pas vu avant le départ. On trace la route ensemble. Le ravito arrive. 5° kms 20'04. Nono est là et nous encourage.

 

 

 

Photo Nono 

 

 

 

Fabien m'accompagne dans la montée. En haut nous virons à gauche. Philippe et Jean Pierre notre entraîneur sont à l'organisation et sont postés à cet endroit. Allez les gars. Nous partons sur St Just. Fabien me montre au loin son pote d'Oyonnax que j'ai battu au sprint au cross d'Ambérieu. J'ai du mal à lui répondre car j'ai un coup de moins bien. La ligne droite en faux plat montant va définitivement nous séparer. Il part avec deux gars. Moi je reste à mon rythme derrière. J'enquille les kilomètres constant pourtant en 4'03. Une descente nous amène à la séparation du 10 et du semi. D'ailleurs cela fait quelques temps que je rattrape les derniers de la petite distance. Photo à 100m, mais pas de Photogone. Le ravito des 10 kil. Allez Gilbert, les gars de l'EAB encourage. Nous sommes depuis le 9° kilomètre sur le parcours à l'envers de Montagnat. A l'approche de l'arrivée de cette course, nous bifurquons à gauche. La côte nous attend, Pascal de Photogone aussi. Je dois faire une drôle de tête.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Photo Pascal

 

 

 

 

 

 

Je suis seul depuis longtemps, pas de peloton malgré les 1200 coureurs. Lieu dit "Les Arcuires". Je suis plutôt cuicuit. Deux fois à droite et j'aperçois Florian à un carrefour. Salut Flo. Le 15° est là. Je prends mon seul gel de la course. Dos d'âne. On repasse au ravito de la séparation des 2 courses. Ca remonte légèrement puis c'est le fameux kilomètre de la mort. Une longue ligne droite avec le vent dans la tronche. Terrible. C'est le 16° kilo. 4'44 au mille. Affreux. Nous passons à droite du parc de Bouvent pour remonter par derrière. Re terrible. La fin est horrible. Ca redescend secos. C'est ce qu'on a monté au 6°. Jean Pierre m'encourage. Le retour sur le plat. Le vent a redoubler de force, pas moi. Le ravito tarde a arrivé. Nono me pousse. Je lui parle du vent. 19° 1h20' nous dit un spectateur. Eh bien ça va être chaud pour les moins d'une trente. On tourne à gauche. Ouf, le vent est dans le dos. Le rond point. Je rattrape un vétéran 2 ou 3 vu l'age. Il m'accroche et on se relance. Nous tournons sur la droite pour remonter. Je l'ai semer un peu. Dans le virage, il y a des supporters d'Ambérieu. Allez Gibus. C'est Thierry et Audrey. Je tire sur les bras car ça monte et le vent est de retour. A droite 20° 1h24'. Allez faut tout lâcher. Benjamin qui a fini son 10 est sur le côté. Allez bouffe les ceux là devant. Sus à l'ennemi. Je termine au taquet. Je rentre dans le parc. Il faut aller chercher le virage là bas au fond. Le gars devant moi depuis 2-3 kms n'est pas loin. Il double un gars. Je le double aussi. C'est l'arrivée. Un gars est avec son fils dans les bras. J'accélère encore et double mon point de repère de ces derniers hectomètres. 1h29'07. Je suis content malgré tout car le parcours est dur avec ses bosses et le vent. Moins d'une trente voilà une bonne chose. Jamel, Anne, Philippe et Serge arrivent pas loin derrière. Benjamin est content de sa course. Il a géré les 7 premiers kilos et n'a pas arrêté de doubler sur les 3 derniers. Il est cuit quand même et a termine en 54'32.

 

 

 

Photo Pascal (Photogone) 

 

 

Les gars de la base en terminent entre 1h35 et 1h37. Beau tir groupir. Belet arrive en 1h35 également. Un kikoureur arrive , je l'aborde. C'est Bluesboy. Un bref échange et il s'en va il est pressé me dit-il. Dommage, à une prochaine fois. Francis arrive très déçu en 1h55. Il en a bavé. On se retrouve tous à l'intérieur et on refait la course. Nono nous rejoint. Avec Jamel et Nico01 qui a fini 7° du 10 en 32'18 on assiste à la remise des récompenses du 10 bornes puis une cérémonie particulière s'en suit avec remise de trophées aux jeunes athlètes du département. Hyper long et tout le monde se casse avant les résultats du semi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Photos Nono

 

 

 

 

 

Seuls restent les légionnaires d'Aubagne venus en nombre et qui ont trusté les premières places du semi et du 10. On est tous d'accord que c'était plus dur que les 20,7 kms de Montagnat. Le zéf y était pour beaucoup.

Dans la voiture, avec Nico et Benjamin, nous parlons de notre course, conscients d'avoir participé à une grande messe de la course à pied avec près de 2000 concurrents.

 

3 commentaires

Commentaire de franciss posté le 16-03-2008 à 22:46:00

La grande messe...la grande messe... ben j'ai pô dû prier avec beaucoup de conviction sur ce coup-là ! M'ENERVE CE RDV DE BOURG mais M'ENERVE !
Je m'demande si l'année prochaine je l'ferai pas en reportage photo !!!!

Bien à toi et encore bravo au fiston !

Commentaire de bluesboy posté le 17-03-2008 à 21:10:00

Salut Gilbert

Belle perf malgré le vent,c'est bizarre moi j'ai pas trop senti le vent sans doute parce que j'allais moins vite.Content de d'avoir rencontré ,à une prochaine course peut etre dans le jura

Claude

Commentaire de lulu posté le 21-04-2008 à 22:24:00

Encore un super récit !!!
Dire que je n'étais encore une fois pas très loin de toi........et en plus tu m'as vu ???!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran