Récit de la course : Semi-Marathon des Pyramides 2008, par patcastelnau

L'auteur : patcastelnau

La course : Semi-Marathon des Pyramides

Date : 2/3/2008

Lieu : La Grande Motte (Hérault)

Affichage : 1443 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Chaud chaud le bitume !

Pas réellement préparés pour un 21, Nicolas (coureur non-voyant) et moi (accompagnateur) étions pourtant sur la ligne de départ en cette belle matinée printanière (et sans vent). Le départ fut tardif (10h30) et massif, puisqu'avec le run de 6 kms, nous étions en tout plus de 2000. Nous passâmes la ligne de départ  1' après le pistolet et les 3 premiers kms furent plus souvent des piétinements que des foulées franches. Néanmoins, nous allions bon train et dès le 6ème km, nous étions sur les bases des 2h05 que nous nous étions fixées. La longue ligne droite qui nous menait à Carnon fut régulière et nous étions au 10 en 58' et au 11 en 1h03'30. Le secret espoir d'un semi en moins de 2h pour Nico me passa alors par la tête et arrivés sur le chemin de halage, je tentai de le tirer jusqu'au 13ème en 5'30. Mais nos organismes avaient souffert et c'est naturellement qu'après le ravito du 15ème, nous nous mîmes à ralentir en revenant sur notre objectif initial. Nous soufflions un peu, mais la chaleur du bitume nous assaillit à partir du Grand Travers. Il ne restait plus qu'à gérer : il nous restait 25' pour les 4 derniers puis 19' pour les 3 derniers. Le dernier épongeage ravito en eau du 19ème km fut le bienvenu : plus que 7' pour le dernier kilo. Et l'interminable ligne droite :"T'inquiète pas Nico, il nous reste 4' ; Allez Nico plus que 3' ; Bon Nico on s'accroche il nous reste 2' ; Allez Nico on sprinte, il reste 1' ". Le tout pour un final en 2h04'20'' ! Record battu pour Nicolas Schnell, sportif non-voyant du club Jogging Castelnau. Seul petit bémol : l'organisation qui ne sut pas tirer le classement des Handi et récompenser cette catégorie sur le podium ! Il y a encore un peu de chemin ... mais dans la course à pieds, l'obstination paye toujours

 

1 commentaire

Commentaire de bigout66 posté le 10-03-2008 à 23:49:00

Un grand bravo à tous les 2 pour ce moment de sport partagé.
J'ai toujours beacoup de respect quand je vois des coureurs handicapés car l'épreuve est déjà difficile pour moi alors je me dis que pour eux ça doit être encore pire.
En revanche je n'ose jamais les encourager en course de peur de les vexer, en fait je me contente de les considérer comme des coureurs lambda et ne veux pas leur faire sentir que l'on percoit leur handicap par des encouragements soutenus.
Toi qui partage son effort tu peux peut-être me dire si des encouragements seraient bienvenus ou si je dois continuer à les croiser sans encouragement mais non sans considération.

@+ et encore bravo ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran