Récit de la course : Trail de Vulcain - 55 km 2008, par testudo42

L'auteur : testudo42

La course : Trail de Vulcain - 55 km

Date : 2/3/2008

Lieu : Volvic (Puy-de-Dôme)

Affichage : 4448 vues

Distance : 55km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

trail vulcain 2008

Direction l'auvergne et ses volcans pour ma première course de l'année, première étape dans ma prépa pour l'UTMB.

Je n'ai pas réservé d'hébergement, je pars donc vers 5h00 du matin direction Volvic (environ 1h45 de route). Je suis dans les premiers à me garer sur le grand parking jouxtant le complexe sportif où je vais retirer mon dossard. Je me change dans la grande salle car il ne fait pas trop chaud dehors à cette heure mais la température devrait être idéale pour la course.

J'opte pour un T-shirt manche longue très léger et un cuissard.Niveau chaussures, ce sera le premier vrai test pour mes Kalenji Kapteren qui me satisfont jusqu'à présent à l'entrainement.

Côté ravitaillement :Kamelbak, boisson aptonia endurance et pâte d'amande pour le solide(+sporténines).

A 8h30 le départ est donné sous le soleil, ça grimpe tout de suite, d'abord un peu de goudron puis les premiers sentiers assez larges et peu techniques qui permettent de bien régler le rythme, la montée du bois de Mauzac est plus délicate avec des portions recouvertes de feuilles mortes où il faut être vigilant.Contrôle du kilomètre 13 après la première grosse difficulté du parcours, le puy de Louchadière, les paysages entrevus au sommet du puy récompensent l'effort déjà consenti, la descente qui suit est costaud, bobo les cuisses.

On atteint ensuite le ravito de Vulcania au km 19 suivi de la montée entre le puy des Goules et le Grand Sarcoui. Un enchaînement de sentiers roulant et de passages en prairie nous emmènent maintenant jusqu'au pied du puy de Dôme, que l'on observe déjà avec appréhension depuis quelques kilomètres.

Pour arranger le tout je commence à avoir des crampes dans les deux mollets, comme d'habitude, je sais maintenant à peu près gérer ça !!!

L'ascension commence tranquille en sous bois puis la pente s'accentue grave, heureusement le sentier bien que très escarpé n'est pas trop technique, la fin de « l'escalade » emprunte un escalier de bois aux marches très larges qui nous pousse jusqu'au sommet après un petit passage sur route.

Vient alors le moment le plus fort de ce super périple, le tour au sommet du puy de Dôme par un chemin bitumé d'où l'on peut embrasser une vue exceptionnelle qui prend encore plus de saveur eut égard au mal qu'on s'est donné pour arriver jusque là.

Contrôle avant la redescente, on m'annonce 32 km puis je commence à dévaler le sentier dit des muletiers croisant bon nombre de randonneurs dont la plupart ont la gentillesse de m'encourager, surtout les enfants, j'en oublie mes crampes.

Dernier remplissage du kamel au pied du puy et c'est reparti pour un peu moins de dix km jusqu'à Vulcania, passage difficile car mes crampes se sont réveillées de plus belle dès la fin de la descente du puy de Dôme.Au ravito le bénévole avec qui j'avais échangé quelques mots le matin me reconnaît et m'encourage, j'en profite pour m'arroser les mollets à la volvic et c'est reparti...

On emprunte maintenant des sentiers souvent herbeux qui traversent les puy coquille et de Jumes sans présenter de gros dénivelés avant de se retrouver sur le parcours que l'on a suivi le matin dans l'autre sens pour les dix derniers km, il faut encore escalader le puy de la Nugère avant la délivrance : la plongée sur Volvic, comme toujours en sentant l'arrivée proche j'arrive à retrouver un bon rythme et à oublier ces maudites crampes !!!

Bilan course : organisation impeccable, balisage parfait, bénévoles sympas et attentifs le repas d'après course était très convenable, je ne parle même pas des paysages !!!

Bilan perso : satisfaction (9ème en 5h24mn46s) ma prépa de début de saison semble bonne, ça a bien passé malgré les crampes, super sensations en côte.Coté matos les kalenji Kapteren d'ont j'avais lu des commentaires assassins ici et là ont assuré, aucune douleur ni ampoule.

Par contre la pâte d'amande sur le long, ça écoeure trop, faudra trouver autre chose avant l'UTMB.


9 commentaires

Commentaire de gdraid posté le 04-03-2008 à 19:57:00

Bravo testudo42 pour ta belle course à plus de 10km/h de moyenne !
Et si tu alternais sucré et salé ?
Sur le très long, les mélanges noisettes-amandes salées vont très bien, après le sucré ...
JC

Commentaire de le bouflon posté le 04-03-2008 à 20:57:00

Bravo pour cette performance. Tu dois avoir un sacré entrainement !

Commentaire de JLW posté le 04-03-2008 à 21:21:00

Je suis très impressionné testudo42. En commençant ton récit on dirait presque un petit débutant ... Vu ta perf, avec tes crampes, tu trompes pas mal le lecteur ... L'UTMB je n'ai pas trop de crainte pour toi. Bravo, même si je finis loin derrière toi, je me suis bien retrouvé ds la description du parcours (peut être pas les même sensations, faut pas exagérer quand même).

Commentaire de rapace74 posté le 05-03-2008 à 07:21:00

et bien voila ca c'est fait!!!!! encore un qui sera devant moi a l'UTMB!!!!!! bravo pour ta course puis tu n'es que 125 places devant moi!!!! ca laisse reveur......
manu

Commentaire de Bleau78 posté le 05-03-2008 à 08:31:00

Super course, bravo pour la perf.

Commentaire de eric41 posté le 05-03-2008 à 12:35:00

Quel perf Testudo.
5h24 avec des crampes j'y crois pas.
J'ai eu aussi un début de crampes au même endroit que toi et j'ai géré aussi sans qu'elles ne viennent.
Eric

Commentaire de mickou posté le 06-03-2008 à 21:11:00

bravo!

Commentaire de LtBlueb posté le 08-03-2008 à 23:13:00

sacré performance . bravo à toi . côté alimentation, effectivement si tu as ressenti une sensation d'ecoeurement avec les pates d'amande sur 5h de course, il va falloir innover pour l'utmb ; un conseil à tester auparavant sur une autre course de prépa : une boisson neutre et du coca au ravito ; n'utiliser pates d'amande ou gel qu'en ultime recours en cas de coup de mou

Commentaire de Jerome_I posté le 28-03-2008 à 16:05:00

J'ai vu que tu avais beaucoup de km sur ton carnet d'entrainement, et bien je vois que cela fonctionne en course. Félicitation, on se verra fin Aout.

Jérome

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran