Récit de la course : Trail du massif de Fontfroide 2008, par Kozo

L'auteur : Kozo

La course : Trail du massif de Fontfroide

Date : 2/3/2008

Lieu : Narbonne (Aude)

Affichage : 1308 vues

Distance : 26km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Font-Froide, un trail diversifié par excellence!

Pour ma 2ème participation  au trail de Font-Froide (1ère en 2006), je n'ai pas été déçu: le parcours est superbe, des côtes difficiles avec même un peu de corde pour le fun (combe d'enfer), de la caillasse, des descentes roulantes et rapides, d'autres techniques et un peu craignos, des sentiers forestiers, de la garrigue...Courir sur les sentiers vallonnés des Corbières m'a fait découvrir un superbe paysage: au sud, les sommets enneigés dominés par le Canigou, majestueux, à l'est la Clape avec Gruissan, son étang et la Méditerrannée et au nord la montagne noire et la plaine du Lauragais bordée de collines. La vue de la croix qui surplombe l'abaye de Font-Froide est superbe, cette fois, j'ai suivi les conseils de mes amis du TCP et je me suis arrêté quelques minutes pour contempler la vue, c'est vrai que d'habitude je file tout schuss et je ne vois rien... Pour cette course j'ai aussi suivi les conseils de mon ami Yannis: ne pas partir trop vite, se fixer des objectifs de dépassement de coureurs à vue. Je pense que la stratégie est bonne mais je suis parti un peu trop loin dans le peloton, du coup il y a eu beaucoup de coureurs à dépasser et j'étais parfois un peu bloqué, notamment dans les descentes étroites. Donc, jusqu'à la croix, pas de problèmes, bonnes sensations, température idéale, vent modéré (je ne l'ai pas trouvé si fort et il ne m'a pas géné), soleil... je redescends le fameux chemin de croix au Km 13 ou 14 pour déboucher sur une vigne, personne devant, chemin à droite et à gauche, mauvais choix, je pars à gauche suivi par GAE11. Freinage d'urgence en voyant la rubalise au coté opposé, demi-tour, accélération et là, l'horreur: je me bloque le pied droit dans un fil de fer, apparemment un câble pour empècher les sangliers de visiter le vignes et méga-placage Chabalien, carpette face contre terre dans la boue sèche et la caillasse, je n'ai même pas le temps de me protéger, mon bras reste derrière. Instinctivement je me frotte le visage et mes mains sont terreuses et ensanglantées, merde, P...! En plus j'e saigne au genoux et à l'avant bras! Très sympatiquement GAE11 reste avec moi pour m'aider à me nettoyer un peu en utilisant l'eau de son camel, je ne pense même pas à celui que j'ai aussi dans le dos... un grand merci à lui pour m'avoir aidé malgré tous ces coureurs qui nous ont doublé en quelques minutes (sans s'arrêter....), dur dur de les voir repasser devant! Bilan effectué, nous voilà repartis mais les sensations ne sont plus aussi bonnes: les descentes sont moins sures et la motivation a baissé, et pour finir, je me fais dépasser par 2 jeunes filles (jolies, certes.... mais quand même!) dans la dernière côte avant l'arrivée, bravo à elles! Petit point d'honneur à les rattraper et doubler le type qui nous sépare, mais tant pis, pas de sprint, elles resteront devant. Quant à GAE, le pauvre, il sera ralenti par des ampoules sous le pied! Bon, cette 2ème partie n'est pas super mais elle ne gâche en rien le plaisir d'avoir participé à ce trail.  Petit salut au passage aux amis Kikou, Mic31, Véro11 ou 36 (ou 40!), Chapi-Chapo, Benoit11 et bien sur GAE11 qui m'a sauvé de ce piège à sanglier!! Et voilà une superbe journée cloturée par un excellent picnic avec mes amis du TCP avant de rentrer à la maison montrer mes blessures à Madame... A bientôt pour les citadelles de Lavelannet!!!

9 commentaires

Commentaire de seapen posté le 04-03-2008 à 15:57:00

Un séjour dans les Corbières qui m'a permis de bien sillonner et visiter le pays donne de l'intérêt à la lecture de ton récit. Sûr que j'aurais aimé courir ce trail. en tous les cas bravo pour ta course et pour la chute j'ai aussi donné. c'est pas marrant du tout. mais tu t'en remettra, j'en suis sûr. Salutations sportives.

Commentaire de moumie posté le 04-03-2008 à 16:13:00

salut,

Bravo pour ta course qui avait si bien commencé.
Heureusement il y a plus de peur que de mal.

Bonne récupération et soigne toi bien
Moumie

Commentaire de petiju posté le 04-03-2008 à 19:11:00

Coucou, je suis la femme de Gae11, en rentrant à la maison il m'a parlé de ta chute. J'espère que tu vas mieux et que tu as quand même apprécié la course. bonne récup

Commentaire de cat2513 posté le 05-03-2008 à 07:47:00

salut Kozo,

Merci pour ton récit très imagé (on s'y croirait), et bravo pour ta course bien menée malgré ta chute.
Bonne continuation et bonne récup.
à +

Commentaire de Kiki14 posté le 05-03-2008 à 11:46:00

merci Kozo pour ton récit mouvementé j'espère que tu n'auras pas de séquelle de ta chute et qu' t'auras plus de chances la prochaine fois... en tout cas c'est bien de voir l'entraide entre coureurs.....je connaissais le coup de la panne ...mais là le coup du sanglier pour voir deux jolies jeunes filles doubler....ça m'esplante.....lol

Commentaire de GAE11 posté le 05-03-2008 à 15:45:00

salut Kozo
la prochaine fois tu prendras casque et genouilleres pour devaller les pentes,j'espere que ta chute n'a pas trop laissé de trace. Au vue de ta fin de course je ne crois pas.

et encore jolie course

A+

Gaëtan

Commentaire de Kozo posté le 06-03-2008 à 15:57:00

Pas d'inquiétude: je vais très bien! même pas mal! j'ai quand même eu de la chance de ne pas me fracasser sur une caillasse des Corbières.
Le principal: je suis toujours OK pour les citadelles!
Il parait qu'il y a eu du vent à Font-Froide? juste un petite brise par rapport à aujourd'hui et hier dans l'Aude!! vent continu à 20Km/h, rafales entre 30 et 60 Km/h,il faut même forcer dans les descentes, et je ne parle pas des montées...

Commentaire de Chapi-Chapo posté le 06-03-2008 à 22:21:00

Ne vous inquiétez pas les gars, les séquelles il les avait avant la chute de Fontfroide !

"méga-placage Chabalien, carpette face contre terre dans la boue sèche"... Hé oui, poussière tu redeviendras poussière. Si tu avais comme moi le centre de gravité au ras du sol, tu te gamellerais moins. V=1/2gt2 donc plus t'es haut plus tu tombes vite.

Un du TCP

Commentaire de regor34 posté le 09-03-2009 à 22:51:00

j'ai trouvé ce trail particulierement technique et physique ,trés peu roulant, et éprouvant.
Même si le site était superbe j'avais tellement le nez sur les cailloux ,les pierres et les rochers pour avancer ,que j'ai du rater les trois quart du paysage
Je remet ça le 29/03 à Balaruc ,34 kms

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran