Récit de la course : Semi-Marathon de Paris 2008, par mysterjoe

L'auteur : mysterjoe

La course : Semi-Marathon de Paris

Date : 2/3/2008

Lieu : Paris 12 (Paris)

Affichage : 2176 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Bonjour,tout d'abord avant de commencer ce compte rendu, je voudrais dire que c'est ma seconde course dans la capitale et ou je pouvais croiser des kikous et que je n'ai pas réussi a en croisé sur cette course, plein de raison a cela, d'abord au vu des résultats il était devant (sniff) puis je n'ai pas encore trouvé ce que je peux porter pour être reconnu comme kikous et comme cette fois je n'ai vu aucun sigle je me dis que je n'étais pas le seul dans ce cas, c'est vrai que c'est pas forcement facile de se mettre un truc sur la tète ou d'adopter un tee-shirt ou autre quand on a ses habitudes,

mais on m'a fais remarquer que je pouvais faire un effort et c'est vrai, donc j'ai commandé le buff que je pourrais porter en echarpe ou brassard et dorenavant je raterai plus les kikous.

Ce semi n'était pas comme les 20km de paris que j'ai fait en octobre, premièrement j'avais déjà vécu une expérience similaire, puis ce n'étais pas mon but puisque mon but est le marathon de Lyon, ce semi de paris était un test grandeur nature du bienfondé des efforts que j'avais fourni pour progresser.

Départ à 2h00 de parigny(Loire) mon épouse qui n'aime pas conduire la nuit prend quand même le volant pour me permettre de prolonger ma nuit, j'ai pris le volant après 4h00 pour arriver route des pyramides à 6h40. Le temps de ce mettre en tenue, puis direction l'entrée du parc floral pour retirer le dossard, il était un peu en retard sur l'ouverture mais on n’était pas nombreux à en pâtir à cette heure-là.

Une fois le sac récupéré, un petit café au stand puis on est parti repérer les lieux du départ (on: était accompagné mon épouse et moi de mon 3eme) parcours fléché, impossible de pas trouvé, on arrive au château et aux sas de départ, on en profite pour découvrir le château de Vincennes qui est impressionnant par le fait que vraiment méconnu de notre part.

Après en avoir fait un tour complet, et quelques photos, nous peaufinons le planning de la course.

Temps, placement, heures d'appel, ou l'on se rejoindra, etc

Il faut que je précise que cette fois j'étais parti avec tout le matériel (et c'est peut dire)

Le GPS au bras gauche avec chrono/distance/moyenne/vitesse, le cardio sur le bras droit et le téléphone avec casque et main libre à la ceinture qui me relié à mon directeur de course (hé-hé) et me diffusait la musique prévue tout au long des kilomètres.

À 9h40 je suis parti m'échauffer tranquillement, j'avais opté pour un échauffement modéré et progressif 20 a 25 minutes de jogging lent avec gestes assouplissements actifs, c'est la première fois que j'essaie et je reste persuadé que le bien être que j'ai ressenti en début de course est venu de cet échauffement.

En revenant sur mon épouse je m'aperçois que les sas sont déjà bondé et fini de me préparer, la ceinture, on allume la technique, on quitte le survêt' et on enfile le sac jogging, le bienvenu d'ailleurs température fraiche et temps maussade étant de la partie. Je file dans mon sas, en l'occurrence le violet.

Je trouve quelque compagnie pour passer le temps avant le départ mais pas un Kikou a l'horizon. Puis la foule commence sont lent déplacement, le cardio s'affole puis se calme, mes pied avancent lentement, j'aperçois l'arche, on s'en rapproche (je la passerai a 10h05'25") et c'est parti.......................

Première étape, sourire aux 500 mètres mon épouse prends les photos, puis suivre les objectifs, à savoir maintenir environ 5'10 du kilomètre, cardio environ 165 et finir.

Fin du premier km ,5'20 pas d'essoufflement, lent et bonne sensation, intérieurement je sais que j'ai réussi mon départ et je laisse mon rythme s'accélérer sans forcer. Tout iras bien, et je passerai le cinquième km en léger retard mais sans problème quand se présenteras le 1er ravitaillement.

Alors là, que dire, que je suis un peu en colère a l’intérieur, OUI, mais certain détails on vite fait de changer beaucoup de chose. Une ligne idéale à ras le trottoir de droite, un ravitaillement non repérable de loin sur le trottoir gauche d'une rue a trois voies, des meneurs d'allures qui se font surprendre comme la plupart des coureurs et l'on voit des groupes entiers couper la routes en perpendiculaires quand sous l'incitation des meneurs d’allures (raté pas un ravitaillement) certain ne vont pas carrément en sens inverse, une aberration, qui va me couter cher. J’avais prévu de ne pas m'arrêter aux 1er ravito car je portais sur moi le nécessaire et préférais le porter moins longtemps et si nécessaire gagner le temps de m'arrêter au dernier, malheureusement en coupant la route en travers une personne m'a attrapé le pied droit et m'a "taclé " je suis tombé et ai fais une roulade, baste pour les ékhymoses cela a changé ma course (et les courses a venir d'ailleurs) m'étant relevé je suis reparti sur le champ en commençant a me sonder.

Ou ai-je mal, peut-tu continuer, puis pourquoi, etc... Pourquoi tu es démotivé, vas-tu finir dans ces conditions?

Les douleurs sont supportables, je sens le coup au tibia, sur la cuisse gauche et la fesse, un gène au genou droit mais rien qui puisse m'empêcher de finir, le plus dur c'est d'en persuader sa tète.

Heureusement, j'ai la musique, puis les coups de fil de mon épouse qui m'encourage et le constat au 11eme km (coup de fil) " allo, t'en es ou? Ben 11km tout rond et 54'55" ça donne quoi? Oh duschnock t'as rattrapé ton retard et pris 2'00 d'avance. Là t'oublie tout, t'es heureux et tu fonces surtout que le cardio est réglé a 165 et bouge pas.

Je passerai le 16eme km avec 20secondes de retard sur mon programme, pas énormément de fatigue mais de la peine à plier le genou, malgré cela motivé par l'adéquation programme/résultat, je n'ai qu'une motivation maintenir le rythme jusqu'a la ligne d'arrivée.

Pas ou peu de fatigue musculaire (preuve que l'entrainement marathon commence à porter ces fruits) je partage les derniers kilomètres avec un bonheur grandissant, effacé mes craintes et mes doutes, je suis en bonne voie, le marathon c'est possible.

je finirai en 1h51'58" avec 2 minutes de retard sur l'objectif mais sans avoir donné, et en gardant la capacité d'aller beaucoup plus loin (au lendemain ,tellement frais que je referais la distance.) seul bémol à ma joie , après l'arrivée le genou a commencé à bloquer, pas moyen de trouver de soignants nous sommes retourné sur le village, ou nous avons pas trouvé nos marques(nous sommes passé à coté pas vu les stands, pas trouvé de médecins, surtout personnes au courant de rien, on est la mais on fait pas parti de l'organisation??)Alors mon épouse à repris le volant et nous sommes rentré. 5h de route ça termine un bon et long week-end.

Restera de ce semi, le souvenir d'une grande compétition + de 20000 coureurs quand même mais comme j'avais glorifié les 20km de paris ,je dénoncerais le manque de rigueur de préparation du parcours pour les coureurs, traçage au sol exclusif(comme si t'étais devin et que tu regardais que le bouts de tes basket?) je pense que même sans mon accident c'est bien de visualiser l'approche d'un ravitaillement ou de savoir que t'as passer tel km en voyant autre chose qu'un trait au sol.

Pour ma part, j'ai eu le verdict ce matin, entorse et luxation du genou sans épanchement si je ne comprends pas exactement ce que c'est, le médecin m'a dit que si j'étais prudent pour reprendre je pourrais préparer et participer au marathon quand même, il a quand même précisé que si ça persistais dans le temps il pouvait y avoir d'autre complications. Bof on verra, c'est ma 1ere blessure, j'ai vu qu'il y avait des collectionneurs pour ça.

Voila pour mon récit de ce semi-marathon de paris 2008, Félicitations à tous les kikoureurs pour leurs résultats, un de ces jours je serais assez rapide pour partager ça avec vous.

 Bonne continuation à tous et à bientôt.

 

 

 

 

5 commentaires

Commentaire de hellaumax posté le 03-03-2008 à 18:35:00

Félicitations pour ta course et bon courage pour la récupération, en espérant que ta blessure ne soit pas trop grave. C'est vrai que l'approche des ravitaillements n'était pas indiqué, et qu'on peut facilement raté le premier place de la Nation (j'avais failli le rater l'an dernier, cette année je savais où il était...) Par contre, chaque kilomètre était indiqué par un panneau très visible, et pas seulement par le marquage au sol.
A un de ces quatre

Commentaire de mysterjoe posté le 03-03-2008 à 19:27:00

oups, il y avais des panneaux au kilometres, désolé alors je veux pas dire de bétises,merci de me l'avoir notifié je ne les ai pas mémorisés

Commentaire de Mustang posté le 03-03-2008 à 21:40:00

Très sympathique récit, c'est de l'aventure! comme toutes les courses!
Dommage pour ta blessure, j'espère qu'elle ne va pas obérer la suite de tes projets,
à bientôt pour d'autres récits

une gentille pensée pour ton épouse qui t'a suivi avec beaucoup de présence dans ton aventure!

Commentaire de l'ourson posté le 03-03-2008 à 23:01:00

Bravo Mysterjoe :-) Tu as très bien couru malgrès ta gamelle...;-( Soigne toi bien :-) Pour ce qui est des Kikoureurs, j'en ai trouvé un à l'arrivée : c'est JCduce ;-) et tu sais pourquoi?!!... ben c'est parce qu'il a eu la bonne idée de se "déguiser" en Kikoureur avec son Buff Kikourou sur la tête à 15€ !!! Sans ça, je lui passais à côté sans même le regarder ...Fô dire aussi que j'ai couru avec ma Kaskette Kikourou Rouge..(pas chère non plus..) Cà aide ;-)..
On a papauté quelques minutes et je suis sur que tu devais pô être loin de nous à ce moment là car j'ai terminé en 1h48 (et lui en 1h40..clap-clap!!..)

L'Ourson_plus_y'a_de_Kikous_"déguisés"_plus_on_s'y_retrouve_;-))

Commentaire de DJ Gombert posté le 04-03-2008 à 19:09:00

Beau récit, quand le courage et le mental l'emporte.
Vraiement désolé pour ton croche-pate (qui me conforte dans mes trails de 500 personnes).

Fais attention au repos et à la réducation du genou.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran