Récit de la course : Trail Blanch' Font Romeu - 23 km 2008, par le rel

L'auteur : le rel

La course : Trail Blanch' Font Romeu - 23 km

Date : 20/1/2008

Lieu : Font Romeu Odeillo Via (Pyrénées-Orientales)

Affichage : 2213 vues

Distance : 23km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

C'est toujours un immense plaisir de me retrouver dans dans ces montagnes catalanes. Arrivé la veille pour retirer le dossard, et déjà des retrouvailles avec les uns et les autres reconnus sur les trails passés. (ok citadelles).

Comme souvent sur Ft Romeu, le soleil était au rdv à 9h30 pour une départ plutot tranquile pour ma part. qui va piano va sano ! Dessuite des petits singles glacés et déjà pas mal de gamelles à déplorer autour de moi. Ouf, je suis passé à travers. La remontée sur la calme par la piste de fond commence à faire des dégats, sans compter la descente par la piste noire sous les sièges. Et 1 et 2 et 3 et ... par terre (pardon par neige). et puis au détour d'un petit bois bien enneigé, on se trouve devant une patinoire immense avec des candeleros et des bonalis: Le lac de pradeilles. Avec une certaine retenue, je m'engage et j'essaye de traverser sans trop de dégats. C'est une excellente idée de nous faire traverser ces lacs gelés car seul en balade je ne m'y serais pas aventuré. Bientot 2 heures de courses et voilà le splendide site des bouillouses. Ravito au saucisson ou l'on croise les gars du 51 km. Je me permet de les encourager car se qu'ils ont fait est une véritable perf. Après un bon décrassage sur le plateau, j'attaque la remontée vers la calme par l'autre versant avec de la neige jusqu'au genou. vient enfin la fameuse montée de la piste de ski, une pente abrupte qui fait froid dans le dos. Le seul point noir pour moi du circuit, la montée est belle mais à coté des skieurs, bof. ils nous regardaient comme des extraterrestres sortis de nulle part avec parfois des moqueries du style: plus vite fainéant, etc, etc. S' il y a la possibilité de remonter par ailleurs, messieurs les organisateurs n'hésitez pas. La descente par la piste est aussi limite, au beau milieu, un surfer vient me froler pour m'asperger de neige, pas sympa. enfin on quitte la foule pour retrouver les bois de neige vierge et la tranquilité. Mon GPS me donne 20 km, allez plus que 4 bornes. Je me retrouve sur le single emprunté au départ et je me dit que le stade ou j'ai vu le XV de France cet été n'est pas loin. Un dernier effort et après 3h20 et 26 km (et non 24), je franchi le portique. L'effort conscenti sur ces 26 km équivaut au moins à 35 bornes sur le sec. La douche de la piscine fut un réel plaisir sans compter l'excellent repas servi au self. En tout les cas, très belle organisation, à faire ou à refaire.

1 commentaire

Commentaire de gdraid posté le 24-01-2008 à 19:02:00

Merci le rel, pour ce concentré de bon récit.
Bravo pour ta course courageuse, au milieu de skieurs, dont certains appartiennent à cette redoutable race de crétins...
JC

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran