Récit de la course : Saintélyon 2006, par Stéphanos

L'auteur : Stéphanos

La course : Saintélyon

Date : 3/12/2006

Lieu : Saint Etienne (Loire)

Affichage : 2705 vues

Distance : 68km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

IMPRESSION

Impression


Pour ma première Saintélyon et mes débuts sur le trail, je suis hyper satisfait de ma performance.

Un petit retour sur la course : les conditions climatiques très favorables (+9°C), la pluie cessant de tomber, je tente le short et deux épaisseurs de textile respirant. Par contre, sur une grande partie, le parcours était devenu très boueux et glissant. A mi-course, je pris beaucoup de risque en doublant des coureurs participant aux relais dans une forte descente, je fis un vol plané, par bonheur sans bobo ni perte de rythme.

Ayant couru les deux tiers de la course entre 80 et 85% de ma f.c.m (03h40 au 45ième KM !). Au 46ième kilomètre survinrent de violentes crampes ; d’où la peur de la blessure, voire de l’abandon : très grosse frayeur ! Après quelques minutes d’arrêt et d’assouplissements, je repars prudemment à 10 ou 11 km/h. Les vingt derniers kilomètres se transformant un peu en longue traversée du désert, incapable d’accrocher les relayeurs, je me suis retrouvé souvent seul avec une perte de lucidité ; retour des crampes six kilomètres avant le final.

Le franchissement de la ligne d’arrivée au Palais des Sports de Gerland est incontestablement un moment fort, avec la certitude d’avoir accompli quelque chose de grand et d’un peu fou.

Je dédie cette performance (équivalent à une victoire pour moi) à mon père parti trop tôt, il y a tout juste un an.

(JPG)

1 commentaire

Commentaire de Hay-David posté le 06-01-2008 à 11:19:00

Bravo à toi Steph! Un bel hommage. Ton temps au final après ta traversée du désert?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran