Récit de la course : Les Foulées des Droits de l'Homme - 6 km 2007, par Pilate

L'auteur : Pilate

La course : Les Foulées des Droits de l'Homme - 6 km

Date : 2/12/2007

Lieu : Montbazin (Hérault)

Affichage : 951 vues

Distance : 6km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Bonjour amis kikoureurs,

Une semaine après les 20 km de Montpellier je m'attaque à un objectif majeur, les foulées des droits de l'homme à Montbazin (34), un petit 6km qui peut faire changer beaucoup de choses.

Au sein du club il existe un challenge interne (la chasse au trésor 2007) qui touche bientôt à sa fin. 18 courses ont été choisis et seuls les 8 meilleurs résultats sont comptabilisés. Chaque épreuve est accompagnée d'une énigme à résoudre afin de récolter des points supplémentaires. Le Président étant le créateur des énigmes, il lui est impossible d'y répondre.

Le classement à l'orée cette avant dernière épreuve est le suivant :

  • 3ème: Le Président

  • 4ème: ... moi :)

 

Pour passer devant le Président deux options s'offrent à moi (Peut importe le classement du Président) : Je fais premier du club soit à cette course, soit à la montée de la Pène (final du challenge) ou si je rate la première marche à Montbazin il faut que je termine au moins 2nd en final.

J'avoue que la victoire à Montbazin m'arrangerai, il y a deux distances (6 et 12) et chacune des deux distances rapportent des points. A la montée de la Pène tout le club fait la même distance, il est bien plus difficile de se classer.

Imaginez alors dans quel état d'esprit je suis arrivé sur la ligne de départ, l'estomac noué par la pression mais une féroce envie de faire un temps. Mon principal adversaire du jour s'appel Jean Philippe (encore lui...), le Président étant sur le 12km. Sur les deux dernières courses (Lavérune et Montpellier) je suis arrivé devant mais sur courte distance il est, normalement, meilleur que moi.

Le départ est donné, les embouteillages habituels, mais je m'en sors assez bien. Le premier kilomètre est pratiquement plat, seuls les derniers 100 mètres sont en montée. Je me sens un peu lourd mais rapide tout de même, petit coup d'oeil sur le chrono, 3'50''. Ma stratégie est simple, tenté de dégoûter Jean Philippe dès le début, s'il s'accroche ça se complique. Les deux et troisième kilomètres se passent dans la guarrigue, gare aux chevilles! Sur le sol on peut voir des rigoles creusées dans la pierre, certainement dû à l'activité humaine il y a pas mal de siècles. Tel un métronome je continue en 3'50'' jusqu'à la séparation entre le 6 et le 12. Rapide coup d'oeil sur ce qu'il se passe derrière, Jean Philippe n'est pas très loin.

C'est à ce moment précis que tout à basculé, ce coup d'oeil rapide indique très clairement à Jean Philippe que je ne suis pas très rassuré. Effectivement il n'a pas tort, je commence à suffoquer...

Le quatrième kilomètre se passe en terrain dégagé, il y a du vent, tantôt de côté, tantôt de face. Je sens Jean Philippe se rapprocher de moi... Pourtant je tourne toujours en 3'50'', du moins c'est ce qu'indique mon chronomètre...

Le cinquième kilomètre me prouvera que le bornage n'est pas très bon. Le terrain n'est pas particulièrement piégeux, je n'ai pas eu l'impression d'avoir baissé de rythme et pourtant mon chrono indique au passage de la borne: 4'30'' !!!


Tentative de débauchage de David Laget

A l'entame du dernier kilomètre Jean Philippe est sur mes talons. Il profitera de la superbe montée finale pour me dépasser telle une flèche, me laissant aucune chance pour utiliser la fameuse technique dite du ''suceur de roue'' :p

M'a t'il manqué un brin de motivation? Certainement. A force de me faire toujours griller dans les derniers mètres je vais finir par croire que je fais un blocage... Pourquoi je n'arrive pas à me mettre dans le rouge comme les autres??? J'ai toujours des remontées lorsque j'accélère sur la fin, est ce psychologique? Certainement...

Je termine tout de même en 23'41'', second du club, je relègue mon précèdent record au rang des vieux souvenirs (25'30'') pendant que mon père pulvérise également son chrono sur le 12 (A quoi marche t'il???)

Photo enlevée, trop tard pour les retardataires
Photo prise à Montpellier, comme quoi il n'est pas bon de courir trop vite!!!

Le final à Galargue (15/12/07) promet donc d'être grandiose, une confrontation direct avec mon père... Même si ce n'est pas tout à fait exact on pourrait résumer les choses ainsi: celui des deux qui l'emportera obtiendra la troisième place du challenge...

Les paris sont ouverts!!!

7 commentaires

Commentaire de Gaelik posté le 06-12-2007 à 17:14:00

Je vote.... PIIIIIILLLAATTTTTTTTTEEEEEEEEEEEE
Bravo et merci d'être venus me chercher dans le dernier Km.
Courage je sais que tu vas le faire...
Gros bisous coeur

Commentaire de calimero posté le 06-12-2007 à 18:23:00

La pression monte à l'approche des récompenses de fin de saison!!
Tiendras tu jusqu'au bout? Seras tu assez fort?
C'est le moment de s'accrocher!!

Commentaire de Olycos posté le 06-12-2007 à 20:47:00

Sympathique challenge....
Bon courage a toi pour la dernière course

Commentaire de cedre posté le 06-12-2007 à 20:58:00

Allez Jérémie, il va falloir faire parler le mental parce que le président est en pleine bourre.
Un conseil, accroche toi derrière lui toute la course et lache dans les derniers mètres .....
C'est facile non ;-)

Commentaire de Le président posté le 06-12-2007 à 22:25:00

Je te remercie pour la dernière photo!
On avait dit que toutes les attaques étaient permises sauf celles touchant au physique... C'est un peu trop facile!
Tu viens de signer ton arrêt de mort et par la même occasion de gâcher ta dernière chance de monter sur le podium final de notre challenge interne Védas Endurance. A la montée de la Pène, le dimanche 16 décembre, tu vas souffrir!!!
Tu peux dès aujourd'hui commencer la rédaction de ton testament.
(A ce sujet, je viens de rayer ton nom du mien... au plus grand plaisir de tes frères et de ta soeur!)

Commentaire de McFly posté le 08-12-2007 à 10:31:00

Ahahahahaaaa, ils sont fous à Vedas Endurance.
Vite, vite, la suite !

Commentaire de bigout66 posté le 10-12-2007 à 16:56:00

Salut Pilate,

super chrono mais c'est dommage que tu ne te sois pas accroché à la roue e Jean-Philippe pour le gratter sur le final.
La confrontation avec ton père va être très dure et je suis désolé mais je pencherai plutôt pour une victoire du Président au vue des réultats actuels de chacuns.
Depuis quelques course il est vraiment très bon et sauf défaillance de sa part je vois mal comment tu peux lui passer devant.

Ceci de baisse pas les bras tout et possible en CAP et je crois quand même en toi.

Vivement le verdict du classement final, ouh quel suspens je ne tiens plus !!! lol

@+ ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran