Récit de la course : Saintélyon - Relais à trois 2007, par laurent05

L'auteur : laurent05

La course : Saintélyon - Relais à trois

Date : 2/12/2007

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 3196 vues

Distance : 69km

Objectif : Pas d'objectif

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

balade par une belle nuit fraîche dans les monts du lyonnais avec beaucoup d'amis

 
Temps : 07:03:36
Classement général : 135
Classement Catégor

Dimanche matin une question me taraude, que vais je faire à st étienne avec le soleil que j'ai à antibes, depuis marseille cassis j'ai du courir à peine 3h...

13h départ avec fabien direction Aix pour récupérer L'Dingo(didier) bonne surprise ça me permet de faire la connaissance de Joy qui est passé nous voir avant le départ maintenant ils nous faut prendre franck à Lyon. Tout le monde est là on peut se rendre à st etienne  au  rendez vous avec tout les kikoureurs à la loco (que du beau monde impossible de tous les citer).Un grand merci à Golum pour l'organisation sans faille de ce repas.Vers 22h direction le parc des expos en passant par la voiture pour que didier et fabien récupèrent leurs sacs et se changent(didier il y avait quoi dans ton sac pour quil soit aussi lourd). Apres une séance photos avec une grande partie des kikoureurs présents,on va voir le départ des solos, une vraie marée humaine, très impressionnant .

Avec franck on abandonne lâchement fabien pour se rendre à St Cristo pour le départ de mon relais,on a bien fait de partir assez tôt car il a beaucoup de monde sur la route première impression c'est que ça monte par ici, même en voiture.

Je finis de me m'habiller et direction le stade je suis prêt pour mon relais avec une frontale sur la tête et une autre à la main fabien arrive en 1h34 je suis tout de suite dans le vif du sujet avec les escaliers et la petite côte du départ les premiers sentiers ne sont pas loin, c'est le top de courir dans la boue il faut juste maîtriser quelques dérapages. Dans les descentes je prends, un plaisir fou à doubler, à chaque ravitaillement je m'arrête pour prendre un thé chaud et un biscuit mais sans perdre trop de temps. Une seule fois je finirai à plat ventre dans la boue mais rien de grave c'était en monté. La descente du bois d'arfeuille avec son tapis de feuilles a plusieurs fois voulue me mettre à terre mais j'ai su rester debout avec quelques belles figures de style qui valent des points en patinage artistiques.

Arrivé à St Genoux j’avais envie de sauter le ravitos car son accès n’était pas terrible mais j’ai bien fait de m’arrêter c’était un nid de kikoureurs je retrouve moicélolo kriko jepipote, je prends un verre de thé et je repars assez vite je leurs dit que pour moi la fin et proche et que j’ai envie que ça finisse… le redémarrage de St Genoux est dur après avoir couru une centaine de mètres, je me met à marcher à un rythme assez soutenu ce qui me permet de doubler pas mal de personnes. Dans cette côte plusieurs fois je me retournerais pour admirer le serpentin de lumière sur l’autre versant c’était magnifique.

J’ attaque enfin la longue descente vers Soucieu, je vais la trouver interminable je commence à avoir les mollets qui tétanisent, un début de crampe, je ralentis je n’arrête pas de regarder mon chrono. j’ai un gros problème de repère je n’arrive pas à savoir combien il me reste jusqu’à Soucieu quand j’aperçois enfin des maisons je pense que je suis arrivé mais gros coup au moral quand je vois écrit le haut Marjon sur le panneau. Bon encore un petit effort, il me reste encore 1km quand mon téléphone sonne, c’est mes coéquipiers qui s’inquiètes. Ouf voilà la fin de mon relais je boucle mon relais en 2h59. Je passe le témoin à franck pour qu’il finisse cette belle aventure. Desolé francky mais je ne ferai pas ton relais avec toi comme j'avais plus ou moins prévu. Je me rends compte que j’avais dit une grosse connerie à saint genoux en disant que j’avais presque fini. Bon maintenant direction la doua et le gymnase où je vais m’endormir c’est un coup de téléphone de franck qui va nous réveiller pour nous annoncer qu’il a fini. Finalement on aura mis 7h03 pour cette belle balade de nuit.

Merci à fabien et à franck d’avoir acceptés de venir faire cette course avec moi.

Merci à tout les kikoureurs pour ce beau weekend

à recommencer au plus vite

laurent

5602349.jpg5599940.jpg

 

13 commentaires

Commentaire de maï74 posté le 05-12-2007 à 10:31:00

Ah, les figures artistiques en trail... j'adoooore ! Bravo pour ton relais et pour avoir travaillé le moral avec la fausse joie d'une arrivée imminente ! Bonne récup

Commentaire de taz28 posté le 05-12-2007 à 12:40:00

Je croyais, Laurent, que ta spécialité c'était le ski !! Finalement tu veux rivaliser Candeloro ??

En tous cas bravo pour ta course et ton récit...
Bisous

Taz

Commentaire de Loopinette posté le 05-12-2007 à 13:02:00

Bravo Laurent. Tu as été jusqu'au bout de ton relais malgré la baisse de moral et les crampes. Beau récit !
C.

Commentaire de Khanardô posté le 05-12-2007 à 14:02:00

Merci pour ce récit Laurent. Dis, vous auriez pu vous arrêter, au retour, à Beauchastel, je vous aurais payé le café !
A la prochaine !

Alain

Commentaire de rapace74 posté le 05-12-2007 à 14:52:00

je ne pensais pas que tu savais courir aussi.....
lolllllllll
bravo pour ta course a plaisir de se voir tres bientôt . sur la neige au trail blanc??

manu

Commentaire de gdraid posté le 05-12-2007 à 21:14:00

Bravo Laurent pour ta course bien menée.
Merci pour ton récit agréable.
JC

Commentaire de Moicélolo posté le 06-12-2007 à 14:29:00

Bravo Lolo pour votre course à toi et tes relayeurs... sympa de t'avoir vu sur le parcours ainsi qu'à Soucieux. BOnne récup et vivement le ski de fond ! Lolo

Commentaire de l'ourson posté le 08-12-2007 à 21:47:00

Si on devait te donner un nom de zanimal.. je crois que ce serait le Cabri, à courir et sauter comme ça dans les chemins escarpés et caillouteux ;-)) Bravo pour ta course et au plaisir de te croiser à nouveau chez les Kikous :-)

Commentaire de aie mac posté le 09-12-2007 à 16:08:00

bravo pour ta course.
mais quel dommage d'avoir choisi la facilité:
une chute, ça se prend en descente! l'arabesque est bien mieux notée ;-)
marc

Commentaire de Gibus posté le 09-12-2007 à 21:54:00

Bravo pour ton parcours
En effet ça valait le coup de se retourner pour regarder cette farendole de loupiottes derrière nous : féérique, inracontable
Merci pour ta reponse a mon récit
je suis, a cette heure, encore sur mon nuage et je pense que c grace a ma gestion de course
a bientot
salut

Commentaire de L'Dingo posté le 10-12-2007 à 10:16:00

Super laurent,

je retrouves dans ce que tu as raconté toutes mes sensations de 2004 effectuée dans le brouillard.
Quelques figures artistiques pratiquées bien avant, dans les premiers chemins boueux après Sorbiers.

Hélas pas de serpent de lumières en 2004,juste quelques points jaune juste derrière.

La course "interminable" vers le ravito de Soucieu. Une attente décuplée par le fait que la moindre lumière qui perçait le brouillard (bande réfléchissante,halo de frontale, silhouette de ferme) laissait croire que l'étape se terminait.

Par contre, cette année j'ai découvert un panorama splendide sur le bassin Lyonnais depuis les crêtes.

les à-cotés de la course:
Un voyage sympa avec fabien et frank.
En plus coup de bol, c'était un week-end sans limitation de vitesse :-), et on a pu tenir la dragée haute à toute "Subaru"! bleue-marine avec la "Kangu" :-)) compétition. arff.

merci encore pour ce récit d'une Sté réussie.

Ps: le gros sac c'est un secret de fabrication (et encore t'as pas vu l'equipement pour l'utmb :-)))







Commentaire de Jerome_I posté le 23-12-2007 à 16:45:00

Salut Laurent,

tu as du te faire plaisir sur ce relais qui était la plus belle partie du circuit surtout sur les crètes avec la vue du ruban de frontales, la lune, les étoiles, la vallée du rhone et les lumières de lyon au loin...

Ton génépi, tu l'as oublié dans ton compte rendu... C'est ce qui nous a permis de passer une bonne nuit et de bien digérer les pates ;-)

Jérome

Commentaire de millénium posté le 03-01-2008 à 13:37:00

félicitation laurent pour ce récit (et ta course bien sûr !).
On vit (ou revit) tout ça avec plaisir (si je peux dire !)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran