Récit de la course : Cross de Vallis 2007, par Belet

L'auteur : Belet

La course : Cross de Vallis

Date : 30/9/2007

Lieu : Vaulnaveys Le Haut (Isère)

Affichage : 767 vues

Distance : 12km

Matos : TShirt Manche Courte Compression - Cuissard D4 - Chaussettes Raid - Chaussures Salomon XAPro

Objectif : Terminer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Vaulnavey - Cross de Vallis 2007

 Première course depuis des lustres. Jamais couru aussi longtemps, et en plus avec 350m de dénivelé. Mais qu'est ce que je fais là?

 Ah oui je sais. Damien mon pote d'enfance insiste depuis plus d'une semaine pour que je vienne faire le trail de son village. Madame étant en week end parisien, j'ai cru longtemps que l'excuse de la garde de mon fils me permettrait d'y couper... Eh bin non. Il m'a trouvé de gentils bénévoles pour s'occuper d'un enfant de 2 ans pendant la course. Comment refuser après ça?

 Question forme, j'suis au top. Repris l'entrainement depuis 2 mois, 1h d'endurance par semaine avec les autruches du club de Villemoirieu... enfin quand je peux. Si c'est pas de la préparation, j'm'y connais pas. Seule certitude, les 12km je peux les faire. Maintenant, à quelle rythme?

 En guest star, Vendredi & Samedi, un bon rhume. Du genre qui coule et qui tombe sur les bronches. J'sens que ca va me booster, j'ai la VO2max au taquet. Et pour finir par une bonne séance de récup, un pote parisien est de passage sur Lyon, a 2h j'en suis encore à l'ingurgitation de potion magique. Retour à la casa vers 3h, une demi-heure pour préparer mon sac et les affaires de Malo, dodo.

 7h, réveil. Pire qu'un jour de semaine, faut vraiment être malade. J'me booste un peu, m'occupe du môme, faut pas trainer, j'ai la chance que la course ne commence qu'à 10h, mais Uriage c'est quand même à l'autre bout de Grenoble, soit plus d'1h de route de Cremieu. J'suis presque dans l'timing, 9h20 j'suis sur les lieux, j'rejoint Damien pour le 12, et Caro qui fera sa reprise sur le 6. J'aurai p'tet du faire comme elle :).

 On cours avec la poussette à la tente d'organisation, ca servira d'échauffement. Récupération des dossards, présentation express de Malo a ses babysitteuses dominicales. Damien s'échauffe franchement, moi j'alterne les petits aller/retours d'une cinquantaine de mètres autour de la poussette, aucazou. Ca ou rien ca aurait été pareil. C'est que je sais quand je pars, pas quand je reviens, alors j'vérifie que Malo est en confiance. Heureusement qu'il est cool :) 

 

vallis_12km_coupe.jpg
http://vaulnaveys.lehaut.free.fr/Cross_Presentation.php

 

   Descriptif d'avant départ:

 1500m de plat, 1 grosse montée bien méchante sur ~2km, longue descente "gazafond", du plat, une nouvelle montée assez vache mais plus courte, puis descente en roue libre jusqu'à l'arrivée. Moi les montées, c'est mon truc. Donc yapluka. Objectif? Finir, et si possible, le plus rapidement possible. En résumé: Pas plus vite qu'à fond.

  Départ. J'fais gaffe de pas me mettre dans le rouge, les départs "boulet d'canon" j'ai plus 17ans pour les digérer. La route est assez large, pas d'bousculade, chacun se place où il veut, c'est cool. 1er kilomètre tranquillou en 5'30, le voilà mon échauffement. J'accélère à peine en attendant la montée. Que voila. Moi les montées c'est mon truc, j'l'ai déjà dis? Ben je le montre. 500m, facile. Je double à tour de bras. 1000m, j'commence à souffler. Heu, ca va durer longtemps? 1500m, j'ai mal partout. Pas dans les jambes, dans les épaules, et surtout dans les bras. L'impression d'avoir une tonne accroché à l'arrière de chaque biceps! C'est quoi ce truc? Jamais ressenti ça. 2000m, j'arrive en haut, j'suis carbonisé. Ca tombe bien, il reste "juste" 8km à faire :)

 J'marche 50m pour souffler, puis attaque la descente gentiment. La descente, c'est pas mon truc. Et elle est longue cette descente. Bien pentue au début, puis plus douce, n'empêche que ca descend toujours. J'ai un peu récupéré, le parcours est bien balisé, j'suis constant en 5mn au kilomètre. Pas si mal, ca m'énerve juste un peu quand on me passe. Pas beaucoup plus vite, mais impossible d'accrocher ni de me laisser aller. Les jambes suivent, mais j'sens bien que ca coince niveau respiration. Un peu frustrant, mais bon, on avance.

 A peu près à mi parcours, on me double toujours, je reconnais des "anciens" que j'ai passé au tout début de la grosse montée. Qu'est ce que je leur avait mis :))  Mais ca tombe bien, on attaque la deuxième partie du tracé, ca recommence à grimper doucement. Je stabilise mon classement. On papotte avec une féminine.On est toujours à 12km/h, j'suis bien, sauf que je peux toujours pas accélérer. Tant pis. J'en garde un peu, parait qu'ya une autre grimpette en fin de parcours.

 

crossvallis2007_001.jpg

 

 

  Juste après le 2ème ravito, que je squizze à moitié bien qu'il soit très bien fourni, la voilà la grimpette. Echaudé par la première, je m'attendais à pire. Bon en fait, elle est assez raide, je la fais en marchant. Mais comme est courte, ca ne dure pas longtemps. Avec de grands pas, j'arrive même à me rapprocher d'un concurrent qui lui trottine. Dans l'histoire, j'ai perdu ma compagne féminine.

 Plus que 2km. Dans la descente, je ramarre 2/3 concurrents, je commence à me lacher. Avec ou sans poumons, maintenant j'suis sûr de finir. Arrivé sur le plateau, une petite boucle d'1km500. Caro est là en supportrice avec Malo dans les bras. J'allonge la foulée, je donne tout. Je largue mes comparses et en double même quelques autres. Derniers kilomètres en 4 et 3mn, finalement, yavait de la réserve!

 Arrivée. Légèrement fatigué, mais ca va. 1h02, c'est pas si mal pour une reprise, même si j'aurai préféré faire 2mn de moins.

 crossvallis2007_161.jpg

 J'récupère mon p'tit chou, on s'amuse même à faire le finish avec la course des enfants. Puis remise des prix pour les podiums et des différents lots pour tous les autres. C'est un tirage au sort, tant pis pour ceux qui ne sont pas restés.

 Bonne organisation, beau parcours, beau temps. Finalement, ya des jours où on est on est content d'être un malade.

 Arnaud.

 

 

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran