Récit de la course : Jogg'iles - 31 km 2007, par vial

L'auteur : vial

La course : Jogg'iles - 31 km

Date : 18/11/2007

Lieu : Miribel (Ain)

Affichage : 1865 vues

Distance : 31km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

joggiles 2007

La tête dans le brouillard 

En prépa sur la stélyon comme beaucoup de futurs « stélyonnistes » je me devais de m’inscrire sur le grand rassemblement qu’est le joggiles. Organisé avec le support de la fédération nationale de cardiologie, ce rassemblement regroupe dans le parc de Miribel-Jonage (69) plusieurs milliers de joggers. Ce rassemblement ne souffre pas de la concurrence directe des 10 km de Vénissieux, se déroulant le même jour, mais Vénissieux est un 10 km classant très coté car très roulant. Aussi les coureurs du Joggiles n’ont pas le profil des autres participants sur les foulées Vénissianes, souvent licenciés en club.

Quelle distance ? Entre 30km (30.600 très exactement), 20 km, 15 k m, 10 km, 5 km, voir 1,600 km (pour les beaucoup plus jeunes que moi !!!), le plateau de « dessert » est bien alléchant…

J’abandonnais mon idée initiale de m’inscrire sur le 30 km , pour me rabattre plus sagement sur le 21 km. Au risque de me faire traiter de « petit joueur » n’est pas Thunder !. Mais j’assure et ne suis pas rancunier puisque je prendrais en charge le rapatriement de Thunder sur Lyon…

J’ajouterais que ma décision fait suite à un certains nombres d’événement : depuis deux semaine, une  prépa un peu « hard » avec mon pote RACINET Florian (grosse pointure, terminant 9 ième sur la CCC 2007), à toujours m’accrocher derrière ses chronos, bien supérieurs aux miens, un p’tit restaurant vendredi midi avec mon groupe syndical, une dégustation vendredi soir à Seyssuel (38) « Aux grands Vins de Vienne » (Condrieu, Cornas, Côtes Roties, St Joseph, St péray), une fête de famille samedi (repas, mais dispensé de soirée dansante), un coucher tardif vers 23 heures. Et ce dimanche matin je maudis celui ou celle qui a fixé le rendez-vous à 7h30 pour la photo KIKOUROU !!

La région de Lyon ne mérite plus sa réputation d’éternels brouillard automnal, mais ce matin sur le Parc de Miribel on se croirait très loin en arrière, au temps des nombreux marécages entourant Lyon, lui donnant son imméritée réputation de ville-brouillard…

Et il ne fait pas chaud (je n’ose pas regarder le thermomètre) mais un bon – 5, voir plus est au rendez-vous. Heureusement que les kikourous et kikourettes sont là pour se réchauffer le cœur.

Des têtes connues (Nono, Moicélolo, Béné38, Tounik, Rapace et Rapacette,…) et des nouvelles têtes (Fimbur, Davidou, Aiemac, Gibus, Cyril’orientation,…..) Présentation, discussions. 8 heures : Départ imminent pour les 30 km (coup d’envoi à 8h10) et je file me changer, puis m’échauffer. Premier kilomètre de chauffe pour le vieux diesel que je suis, et pas de coureurs en vue, alors que le départ est donné. Soudain dans le brouillard, surgit une horde silencieuse à une centaine de mètres de moi : le circuit de départ a changé, juste le temps de couper « à travers champs » pour saluer beaucoup de têtes connues, dont certaines coiffées des couleurs kikourou.

8h30 deuxième départ pour le 20 km avec un petite surprise : on a beau hurler, le starter lance la troupe……alors que la corde de départ n’est pas relevée !!!! Bien placé en première ligne on anticipe, mais derrière ça du être une belle pagaille….sans casse heureusement.

Premier kilo trop rapide (3.36 comme d’hab). Après on se stabilise tout en sachant que la place du premier V2 est déjà attribuée, car on se connaît suffisamment entre régionaux. Je m’aligne avec un copain François, copain mais néanmoins sérieux concurrent car V2 comme moi et toujours dans des chronos similaires. Durant le briefing on nous a menti car le brouillard est moins dense qu’annoncé : le plan d’eau est visible, mais la température n’a pas variée, qui placera sur la ligne d’arrivée quelques « bonhomme de glace » sourcils moustache ou barbe gelées. Mais il est vrai que beaucoup de gens pensent que le course à pied, c’est un sport de givré. Et aujourd’hui ils ont bien raison. Pour l’instant avec le copain tout va bien on grignote quelques places pour ce retrouver un petit groupe de 4 qui tourne bien. Premier ravito : pas le temps…. On joue l’impasse comme une partie de tarot, mais aujourd’hui sur cette partie je n’ai pas la main : Vers le dixième kilomètre je lâche quelques mètres : maudit Condrieu ! Quelques kilomètres plus loin je stabilise le retard mais pas pour longtemps : maudits Cornas, au 15ième je les maudis tous ces grands crus !! Cornas, Côtes Roties, St Joseph, St péray allez au diable. Et le diable arrive à grand pas : à 5 km de l’arrivée un grand gaillard tout de rouge vêtu me dépasse : Est-ce les portes de l’enfer qui vont s’ouvrir toutes grandes pour moi ? Ou simplement le purgatoire ? Ce sera le purgatoire : je m’accroche comme je peux pour limiter la casse, mais le diable me plantera, non pas sa fourche, mais une bonne quinzaine de secondes.. Je passe la ligne, ai l’honneur du micro ‘dis bonjour au micro » bonjour micro…et quelques banalités sous le regard envieux de Thunder, privé de courses car en prépa sur une grosse compét. 12ième en 1h19mn et 9 secondes et 3ième V2 : j’ai pu limiter la casse mais ça « piochait «  un peu (beaucoup) sur la fin.

Une petite boisson chaude (ce matin je dédaigne le vin chaud allez savoir pourquoi ?) Je traîne un peu, file me changer en voyant arriver une kikourette du 30 km (30,600 km  exactement 600 mètres ça compte sur le final) . Et remonte en récupération la longue file des finish ers (du rose, du jaune, du bleu, selon les dossards des distances).

De retour dans le grand hall d’arrivée, je retrouve le groupe des kikourous, me partageant avec mon groupe de course à pied de mes collègues :  l’ATSCAF, d’autres coureurs des clubs du coin. Manque à l’appel Nono l’escargot. S’est-elle perdue dans le brouillard, dans une zone maraîchère de l’est lyonnais, attirée par le cri de la salade grelottant dans la plaine ? La voici enfin, notre Nono l’escargot qui semble en avoir bavé sur sa première longue distance. Qui refusera même de m’accompagner sur une petite récup pour se « décramper « les guiboles. Mais les derniers km ont été durs, alternant course et marche à pied. Trop c’est trop.

Déception chez certains et certaines, apprenant qu’aujourd’hui seuls les 3 premiers et  3 premières de chaque course sont récompensés. Les podiums de chaque catégorie sont primés ultérieurement , les heureux gagnants seront convoqués pour une cérémonie prochaine à Lyon, privant ainsi KIKOUROU de plusieurs podiums immédiats. Après nouvelles photos par notre kikoureur de Photogone, Tounik récompense tout le monde en troquant le pique-nique prévu, contre une petite réception chez lui, bien au chaud.

Retour à la maison avec un petit crochet par Lyon, pour déposer Trundher chez lui.

Lyon arrivée de notre prochain périple, la tête dans les étoiles. Rendez-vous le 2 décembre au matin……

 

7 commentaires

Commentaire de Coach Cyril posté le 18-11-2007 à 21:19:00

super vial

tu as fais unc excelente course !!
tu aurais pu m'attendre quand même !!! 9
Les vieux pourez attendre les jeune tout de meme !! mdr !

Bref.Au plaisir de te revoir.

Cyril


Commentaire de Davidou le minou posté le 18-11-2007 à 21:31:00

Bravo Vial !! Superbe course : 1h19 le 2O km, je dis chapeau, et podium en plus. je vois que tu as la caisse.
Merci pour les conseils de pliage de buff ;-) et j'espère à une prochaine. On se tient au courant pour la remise des prix à Lyon.

Commentaire de Moicélolo posté le 18-11-2007 à 22:21:00

Bravo Vial, pour ton temps et ta place. On se voit à la Sainté et on se tient au courant pour le 11 décembre.

A bientôt. Lolo

Commentaire de flapi38 posté le 18-11-2007 à 23:02:00

Bravo vial, super course.

Je te souhaite de retrouver une bonne grosse patate pour la Sainté-Lyon.

A plus sur une course, enfin au départ en tout cas, car je suis bien loin derrière....

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 19-11-2007 à 08:59:00

Bravo Michel, à fond comme d'hab ! Et encore une perf de plus
pour toi. C'est vrai que cette histoire de podium, c'est un
peu dommage. On aurait (pas moi, hein !) trusté l'estrade ;-)

Bises - L'esc@rgot

Commentaire de Jerome_I posté le 19-11-2007 à 09:27:00

Salut,

bravo pour ta course, 1h19 et bien en trail c'est vraiment un super temps. Tu vas faire un super temps à la saintélyon...

A dans 15 jours.

Jérome

Commentaire de tounik posté le 19-11-2007 à 16:10:00

Dommage que tu ne sois pas venu à la maison, c'est partie remise.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran