Récit de la course : Les Foulées Castelnauviennes - 13 km 2007, par pidug

L'auteur : pidug

La course : Les Foulées Castelnauviennes - 13 km

Date : 4/11/2007

Lieu : Castelnau Le Lez (Hérault)

Affichage : 1406 vues

Distance : 13km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un petit tour dans le midi !!!

Allez, 3ème course de ma vie (Marvejols/Mende, Course de Roche, et les foulées Castelnauviennes) et premier récit sur Kikourou !

Sur ce grand WE de la Toussaint on décide de venir profiter du soleil méridional en s'éloignant de nos brouillards Nord-Isérois...

On retrouve donc avec joie nos amis dont le Kikoureur Vincent34, bénévole du Jogging Castelnau, il sera pris par l'organisation des "Foulées" le dimanche matin et nous encourage à nous inscrire (ma femme s'étant mis tranquillement à la CAP depuis qq mois va donc faire sa première sur le 5 km :-) )

Ensuite suit donc un WE intensif de préparation scientifique et technico-dietétique de la course : apéro du midi, apéro du soir, couché tard et réveillé par les gosses qui aiment bien la vie nocturne !

Samedi Vincent34 doit aller repérer sa position "d'aiguilleur" sur le parcours avec les autres bénévoles mais vu qu'il s'est fait une belle entorse il y a quelques semaines ce sera en vélo pour lui, je l'accompagne également en vélo : le circuit est sympa, on sent la pression monter sur les organisateurs qui ont vraiment un soucis que tout se déroule bien et que les coureurs soient bien : "Tu préviens bien qu'il y a une marche ici", "Faudra mettre une borne là pour pas qu'ils se prennent les pieds".... L'équipe est sympatique et le boulot est bien fait.

Pour ma part cette reconnaissance en vélo est super, je ne pars pas à l'inconnu, ayant une bonne mémoire visuelle j'ai pour le lendemain une bonne connaissance du parcours qui m'aidera beaucoup...

Suite de la préparation diététique le Samedi soir où on retrouve d'autres amis pour l'apéro du soir et la raclette ! LA culpabilité atteint son paroxysme au moment du dijo où l'isostar est remplacé par un armagnac :-s !!!

Le ptit dernier s'étant chargé du reveil à 5h nous voilà fin prêt à 9h 30 le dimanche matin pour le départ :

Objectif (à moitié avoué) : faire moins de 1h 05 soit se rapprocher d'une moyenne de 13km/h

PAN ! (ça c'est le coup de pistolet ;-) )
Départ assez rapide pour essayer de ne pas être trop géné ensuite, il y a pas mal de monde, passage des deux descentes, puis la partie plate où on longe les vignes, j'ai du mal à prendre mon souffle, la raclette va-t-elle restée dans l'estomac ?

Km 2 : à ma montre qq chose comme 8min40, "houla ! je suis loin des 4 min/km si je veux approcher 1h !"


Là ceux qui suivent se disent que je fait erreur et ils ont raison mais je suis un peu nul en calculs et en plus j'ai l'excuse de ma préparation scientifique et technico-dietétique décrite précedemment !

J'essaie donc de maintenir ce rythme en accusant la raclette et le reste de me couper les jambes...

Séparation des deux parcours (5km et 13 km), maintenant on sait que tout le monde à encore 9 km à faire environ.
L'impression de courir à bonne allure me fait refaire mes calculs mentalement...
Cool ! c'était 5min/km et pas 4 pour arriver en 1h05 !!!!
Je suis donc "en avance" sur mon objectif tant mieux, ça rassure, je vais pouvoir gérer un peu, maintenant je ne cherche plus qu'a rester dans le rythme de mes voisins et ça devrait passer.

km5 environ j'arrive au croisement où se trouve mon copains Vincent34, je fait bonne figure (je rentre la langue pendante !) il m'encourage et me confirme que je carbure (tout ça à mon echelle bien sur et compte tenu de mon objectif !!).

On arrive vers le lac du Cres, la descente caillouteuse qui m'avait inquiétée en vélo se passe bien et enfin un peu de montée où je pense rattraper les concurrents devant, étant en générale plus à l'aise...
Je ne fait que combler un peu de retard, ils grimpent comme moi et une douleur à la hanche m'empêche de mettre la gomme et m'oblige a rester en dedans, c'est peut-être pas plus mal !!!
Au ravitaillement je marche un peu en buvant et emporte 2 abricots secs que je grignotte sur le km suivant.
Au ravito un coureur m'as rejoint, on fait la descente ensemble, sur le plat il "souffle" plus fort que moi me semble-t-il ça m'encourage, "y'en a qui sont plus mal que moi !" (Je sais c'est pas beau de penser ça !!!)

Je gère la fin en essayant de maintenir mon rythme tout en pensant à la fin de course en montée...
Ca y est j'y suis, premier raidillon, je me fait passé mais tout est ok, la hanche tient bon, je ne perds pas trop de temps et mon chrono ne tourne pas trop vite, j'ai vraiment une chance de finir en moins d'une heure....
Le faux plat descendant j'essaye de bien reprendre mon souffle pour m'arracher sur la dernière côte...
C'est parti - un petit groupe de jeunes sous l'abri bus n'a pas un regard pour les coureurs qui donnent leur maximum c'est pas grave - je souffle comme un boeuf, en vue de l'arrivée mon chrono passe les 59 min , je rattrape un concurrent, ma femme (Cool elle n'a pas eu de soucis sur sa course apparement), mes enfants ainsi que la femme et les enfants (ma tite filleule Chérie !) de Vincent34 sont là et m'encourage, j'ai assez de jus pour "sprinter" et passer un coureur...
J'entend que la coureuse que j'ai en point de mire depuis un moment sans pouvoir la rattraper finie 3ème féminine, ça fait plaisir !


Ligne d'arrivée, coup d'oeil à ma montre, qq chose comme 59:30, heureux !
J'entend mon nom au micro, c'est vachement sympa ça !


Un peu plus tard les résultats sont affichés 1:00:14s ! Rooooo ! Pas cool ! Qu'est-ce que j'ai fichu avec ma montre !
Je sais j'ai du rappuyé un peu après le départ et lancer un temps intermédiaire sur lequel je me suis basé !
Tant Pis c'est quand même super et je suis pas trop raide !

11h30 Course des enfants, juste avant le coup de pistolet ma femme me demande de les suivre pour les encourager et au cas où...
ILs partent comme des malades sur les 30 premiers metres j'ai du mal à suivre !! Coup de chance pour moi le fils d'un copain prend un gros point de côté et je fini tranquillement avec lui !!! Il pleure mais est bien fier de récupérer sa médaille, le point de côté est oublié !

La bonne nouvelle du jour, un petit tour sur le site pour revoir les classements : 00:59:22 cool ! Je suis donc bien passé sous la barre des 1h, ce que je n'aurais pas espérer au départ.

Une course bien sympathique, variée et bien organisée avec des bénévoles sympas, peut-être à refaire l'an prochain en essayant de varier l'alimentation préalable : Une choucroute arrosée au Gewurtz ???!!!



1 commentaire

Commentaire de bacchus34 posté le 12-11-2007 à 15:03:00

Salut PIDUG,

Bravo pour ta perf d'environ 59 minutes sur le 13 km, particulièrement aprés un repas pantagruélique et du bon vin.

En ce qui me concerne, je participais au 13 km pour la seconde fois, et mon objectif était de faire aussi bien que ma perf de l'année 2006 soit 57m36sec, mon départ fût trop rapide 3.45/1KM car je planifié de courrir le km en 4,3 de moyenne puis de finir la deuxième partie du 13 en négative-split soit 4.15 finalement grâce à ma pratique du parcourt au moins une quarantaine de jog sur ce parcourt je termine 44ièm en 56m20sec.
A propos, mon autre passion est l'oenologie, je suis oenophile depuis 20 ans et exercé le métier de caviste pendant 7 ans à PARIS. Je me permets de te communiquer mon site:lamagiedessens.
A bientôt sur le forum,
Sportivement, bacchus

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran