Récit de la course : Le Tiers de Marathon 2007, par Pilate

L'auteur : Pilate

La course : Le Tiers de Marathon

Date : 28/10/2007

Lieu : Laverune (Hérault)

Affichage : 1016 vues

Distance : 14.065km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

 Le tiers de marathon – Lavérune

Bonjour à tous,

Tout d'abord un grand merci à tous ceux qui ont laissé un commentaire sur la course des grands vins du Pic Saint Loup.
Toujours par manque de temps je ne laisse pas systématiquement un commentaire sur vos exploits pédestre mais je les lis et reste admiratif ;)

Ce dimanche 28 octobre était un peu spécial à double titre:

1- Ses organisateurs, nos amis lavérunois que nos cotoyons souvent l'été pour des entraînements communs autour du massif de la madeleine.
2- Le lieu, Lavérune est limitrophe à Saint Jean de Védas et il nous arrive très fréquemment de nous entraîner sur leurs terres. C'est un peu comme si on courrait à domicile.

Vedas Endurance a donc dépêché un contingent de 30 personnes afin de tenter d'obtenir la récompense du club le plus représenté.

On se fait remarquer très tôt dans la matinée dans un des 4 centi-marathons pour les enfants , le fils d'un endurant védasien décroche une jolie troisième place au scratch.

A 10h00, le grand départ de la course adulte, nous sommes plus de 400. Bien placé sur le départ, trop bien même, on me double sans cesse pendant les premiers kilomètres.
Mon père prend les devants dès les 100 premiers mètres, il doit être 3 secondes au kilo plus rapide que moi, je tourne en 4'15''.
Après une boucle de 1,5km on repasse devant le château (lieu du départ et de l'arrivée), les spectateurs venus en masse nous encouragent.



Le parcours est plat, en majorité sur du bitume, propice à une bonne perf. Nous sommes au milieu de nul part, des champs, quelques chevaux, et de rares habitations.
Au kilomètre 5 le premier ravitaillement, attendu avec une certaine impatience, il fait chaud aujourd'hui!

Sur les cents premiers mètres qui suivent deux personnes du club me doublent dont Jean Philippe, encore lui!!! L'autre, Bruno, n'est autre que le père du 3ème au scratch de ce matin. Petit à petit ils me distance, et aux alentours de 6,5km, le coup de bambou!!!
Je peste... J'avais l'impression d'être frais, je voulais en garder sous le pied pour accélerer à l'approche du km10! Voilà que mon corps me trahi...
Je n'arrive pas à y croire, je ne peux pas passer d'un état limite euphorique (mais controlé en vue de la fin) à un état de délabrement avancé...
Bien décidé à ne pas me laisser faire j'opte pour une foulée plus longue en déroulant beaucoup plus le pied. Ce n'est pas évident au début, je souffre un peu plus mais petit à petit je sens que la forme revient.

Cet état ne dure finalement que très peu, au km 7,5 arrive le second souffle! Jean Philippe et Bruno ont 30 secondes d'avance, il reste assez de km pour les rattraper.
Au km 8 on repasse devant le château où les spectateurs nous encouragent une nouvelle fois, ça fait du bien.



Vers le km 9 on quitte le bitume pour traverser un bois et une longue prairie. je profite de ce bois pour doubler Jean Philippe et du ravaillement du km 10 pour me porter à hauteur de Bruno. Je peux distinguer au fond de la prairie mon père, il est à une 60ène de secondes.
Revenu donc à la hauteur de Bruno celui ci n'accélère que légèrement mais assez pour me mettre dans le rouge.

Au kilo 11 je regarde mon chrono et après un rapide calcul mental je constate qu'il est possible de passer sous la barre de l'heure si on accélère encore un peu.
Aussitôt dit, aussitôt fait, je suis vraiment au delà de mes limites mais quelle agréable sensation! Pour la première fois depuis longtemps je me met dans le rouge non pas pour limiter les dégâts mais pour atteindre un objectif!

Les 3 derniers kilomètres, autour du château, en longues lignes droites, sont atroces. Je serre les dents.
Plus qu'une centaine de mètres... j'aperçois au loin le chronomètre... ça va se jouer à pas grand chose...
J'entame le sprint final, j'en profite pour devancer Bruno, et passe la ligne d'arrivée.



Résultat: 01:00:07... Arg... fâcheuse erreur de calcul mental, j'ai oublié d'intégrer les 65 derniers mètres!
Mais le 14km/h est tout de même atteint!!! Sur une distance au delà de 10km je ne suis que très très rarement aussi rapide!!!
Malgré que mon père soit arrivé 45 secondes devant moi je suis très satisfait de ma course, rares sont les fois où j'arrive devant Jean Philippe et pour la première fois devant Bruno (j'arrive également devant le jeune cadet qui revient régulièrement dans mes CR, apparemment il a complètement craqué)

 

Cependant la journée ne s'arrête pas là, un événement va me faire relativiser cette performance qui me paraît désormais bien ridicule.
Aussitôt la course terminée je file à l'arrivée d'une autre... autrement plus fameuse... plus longue... plus dure... les templiers!!!

On est tout un groupe à se déplacer, nous allons supporter clovis34 dans les derniers kilomètres.
Mais ceci est une autre histoire dont je laisse clovis34 le soin de vous la conter (son tout premier CR  )
(clovis34 je t'ai coincé, maintenant t'es obligé de l'écrire  )



En tout cas , malgré la difficulté de l'épreuve, ça donne vraiment envie de la faire, à chaque fois que j'y repense, j'en ai des fourmis dans les jambes.

Peut être qu'un jour???...

6 commentaires

Commentaire de Gaelik posté le 31-10-2007 à 17:58:00

Une bien belle course avec des belles photos...
Merci qui ???
Bravo mon coeur, et encore félicitation.

Les templiers est une course magnifique, mais qui fait vraiment peur... Je te donnerais l'autorisation de la faire un jour... peut etre... Hihihi!!!

Bravo Davidou pour tes 70km de course et j'attend vite vite le CR !!!

Commentaire de moumie posté le 31-10-2007 à 22:55:00

encore une course bien sympathique où le Président t'as encore passé devant

Sympa aussi pour clovis là il a pas le choix :-)

A plus
Moumie

Commentaire de zakkarri posté le 01-11-2007 à 17:41:00

Slt Pilate !
C'est une belle course, que j'aimerai faire un jour.
Bravo en tout cas !
Superbe allure sur les photos !

a + !

Commentaire de Le président posté le 02-11-2007 à 12:46:00

Belle course mon fils.
Je ne m'attendais pas à te voir aussi près à l'arrivée.
A un détail près, nous avons pratiquement fait jeu égal...
Un petit détail qui permet à certains coureurs chevronnés de passer sous l'heure au Tiers de Marathon et de goûter à l'ivresse des sommets!
Rendez-vous à Montpellier pour la suite de nos aventures pédestro-littéraires.

Petit conseil: Travaille bien ta jambe gauche...

Commentaire de bigout66 posté le 03-11-2007 à 12:40:00

Salut Pilate,

et oui encore une victoire de l'ancien sur le jeune décidément faudrait pas que ça devienne une habitude.
Ils commencent à m'énerver ces vieux à nous battre à chaque fois lol.
Moi j'ai le même soucis que toi mais avec un V3, ca craint.
En tout cas j'espère te croiser aux 20km de Montpellier et pourquoi pas battre ton père pour te venger !!!mdr

@+ ;-)

Commentaire de clovis34 posté le 13-11-2007 à 10:28:00

salut Pilate,

magnifique course, je compte sur toi pour battre ton père au 20 kms de Montpellier.

Encore un grand merci pour le soutien aux templiers, vraiment merci d'être venu partager ce moment magique avec moi.

Pour le récit, je vais le faire mais je n'ai pas autant de faciliter que toi et ton père... mais maintenant je n'ai plus le choix....grrrrr

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran