Récit de la course : La Course des Châteaux - 10 km 2007, par Loopinette

L'auteur : Loopinette

La course : La Course des Châteaux - 10 km

Date : 28/10/2007

Lieu : Ottrott (Bas-Rhin)

Affichage : 2183 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La montée de la mort !

Enfin !! Après une semaine de ouf au boulot, me voilà bien crevée mais impatiente de courir pour me défouler, que ce soit à Ottrott ou ailleurs. 

L’heure de dodo supplémentaire m’a été profitable. Je pars donc confiante vers Ottrott avec néanmoins un « petit » stress : vais-je trouver ! Bah c’est facile : il semblerait que toutes les voitures aillent dans la même direction ! 

C’est dans la voiture que je recevrais un appel de Tab’. Mais je ne décroche pas en voiture. J’attendrais d’être arrivée pour l’appeler. Elle est déjà au retrait des dossards et je l’y rejoins. Je ne la trouve pas tout de suite. Je fais donc la queue pour retirer mon dossard. Pfiou tu parles d’un monde ! Et pis fait chaud là-dedans quand on gêle dehors ! 

Je chercherai désespérément les vestiaires en vainc. Je ressors dehors dans l’espoir de trouver Tab’. C’est sur Sabine que je tombe, avec Xena (pas la guerrière mais une tite chienne de 4 mois ).

Tab’ fait déjà la queue aux toilettes alors je l’y rejoins. 

Nous décidons d’aller nous échauffer en direction de la voiture pour que j’y laisse mes affaires. Je prendrais les papiers et les clefs sur conseil de Tab’ qui a fait la mauvaise expérience à Rosheim de se faire braquer la bagnole. 

Retour vers Sabine mais c’est sur Astra qu’on tombe. Je l’avais pas vu : Tab si ! Et c’est lui que je chargerais de porter mon barda. Merci Astra ! Je me voyais pas courir avec un porte-monnaie, 36 clefs, un portable et la polaire  dans les mains  

 

Sa pitchoune est là aussi. Elle va courir le 750m en l’honneur de son papa qui ne peut pas courir cause gros bobo à une jambe. Nous partons alors vers le départ. Je crois qu’on est en avance. J’ai juste pas vu que nous sommes dans la première vague qui part à 10h10 et pas à 10h15 !

 

 

 

 

 

On se place bien derrière, là ou y’a personne plutôt que de se tasser devant. Pas vraiment de top départ mais c pas grave : pour la première fois je cours sans cardio. Je suis pas ici pour faire un temps mais bien pour m’amuser et j’ai donc laissé le cardio à Astra.

 

 

 

 

 

 

Tu veux castagner qui là Tab' !

 

 

Et c’est parti… et une petite montée, une ! Tab’ trouve qu’on va un peu vite alors on ralenti. Je lui dis que je ne m’en rends pas compte, j’ai pas mon cardio  

Nous rejoignons assez vite les vignes et les premiers chemins mais pour peu de temps. Il me semble que nous avons monté, puis redescendu puis nous arrivons de nouveau en ville et de nouveau une belle montée. Tab’ gesticule, fait des coucou et je vois pas pourquoi. Je percute au dernier moment que Sabine est là. C’est après coup que je me dis qu’Astra devait être là aussi mais comme d’hab, je l’ai pas vu ! Faut dire que quand je cours, je cours et je regarde pas autour !! Pfff

 

 

 

 

Peu après Tab’ s’arrête. Je cours à petits pas pour l’attendre. Elle me rejoint et marche à côté de moi aussi vite que je cours ! On part en direction des hauts de Ottrott.

Un plat et au bout un premier ravitaillement. Enfin… un verre d’eau quoi.

Les bénévoles nous disent que le manger ce sera en haut… Ah… ben oui nous y voilà : c'est en haut la récompense… mais faut y aller en haut !  Petite descente et devant nous se profile un chemin qui grimpe dans la forêt. Aïe aïe aïe… et c’est parti !  Ce sera presque 2 km de montée dans la forêt que nous ferons en marchant, entre le 4ème et le 6ème km.

J’en reviens pas : tout le monde court et nous double. J’arrive même pas à suivre Tab’ qui marche devant. Et y’en a qui me double en marchant ! Non mais je rêve !

Après ces quelques 1,8 km de montées et de virage à 180°, nous arrivons au ravitaillement qui se trouve sur un plat : verre d’au, tranche d’orange et sucre et… ouaiaiaiaiaiais ! La descente tant attendue ! 

A partir de là nous n’avns plus vraiment d’obstacle. Nous empruntons donc le chemin toujours dans la forêt qui descend raide puis elle devient très légère mais il semblerait que nous continuions de descendre quand même. Un point qui s’est révélé lors de mon dernier entraînement se fait sentir dans mon dos : l’aime pas les descentes qui secouent trop pfff 

Nous trouvons quelques faux-plats mais très brefs. Nous retrouvons les chemins goudronnés, et enfin la ville. C’est au bout d’une descente entre les maisons que nous verrons avec grand plaisir Max67 et sa petite famille venus nous voir. Ca fait chaud au cœur. Astra est avec eux. Virage et un coucou à Sabine assise tranquille sur un muret.

 

 

Je cours bizarre là...

 

 

Nous descendons comme ça jusqu’à l’arrivée qui est tranquille. Je me fais un léger sprint comme d’hab.  Un peu plus d’1h08. Pas si mal quand on sait qu’on a marché 2 km.  

Le ravitaillement sera excellent : un bon thé chaud au citron, des raisins secs, des mini BN au chocolat ! Miam 

 On s’étire et on retrouve Sabine et Xena. Laurent arrivera quelque minutes plus tard accompagné de Simon et ses parents. Simon va courir les 750m avec Jade, la fille de Laurent. Le départ n’étant pas si loin, je décide donc d’aller voir courir ces petits que finalement je n’ai jamais vu courir. C’est à ce moment là que je verrai l’indication des vestiaires… euh : c’est un peu tard Loop !!  

J’ai pas saisi qu’il y a 3 courses et je crois que Jade est dans la première. 1400 m ça me semblait beaucoup aussi pour un bout de chou de 6 ans !!

 

Je me précipite vers l’arrivée : pas de Jade et je comprends à l’annonce du micro que j’ai rien compris. N’empêche que malgré la polaire je caille grave et j’ai perdu Tab’ et Sab’. Tant pis. Je serai tout de même émue par ces petits par une sorte de souffrance sur certains visages et la rage de vaincre sur d’autres. 

Les petits ne tardent pas à partir.

 

 

 

 

Je vois Laurent qui se ramène au loin. Les premiers arrivent d’ailleurs très vite. Et j’ai ainsi le plaisir de voir la ptiotoune arriver dans la foule, tranquille, fraîche et pimpante, style « je me promène papa ! ». Et n’empêche que si Astra avait pas gueuler « vas-y ma puce » je crois bien que je l’aurai râtée elle aussi ! Je l’encourage, j’ai droit à un sourire en coin. C’est trop mignon ces petits !  

Et voilà. Elle a droit à une médaille et une peluche. Simon a une médaille, un jeu de domino et un truc gonflable. Je retrouve enfin Max67 et sa petite famille. Trop contente de les voir. Nous rejoignons les voitures dans le froid. J’ai les mains violettes ! Mais je suis contente de cette belle matinée.  

Merci beaucoup à nos supporters et aux photographes Astra et Sabine. 

C’était chouette, c’était… chouette ouais. Dur mais je me suis bien défoulée. Je suis bien   

Sauf que je me demande quand est-ce que je pourrai me trouver une tête un peu moins en l’air !!!  

9 commentaires

Commentaire de Max67 posté le 28-10-2007 à 17:58:00

Coucou Carole,

Bravo encore pour l'avoir fait !
Il y a de bien belles courses en Alsace qui sont aussi sympathiques à faire qu'à regarder et aujourd'hui le charme du village d'Ottrot a multpiplié notre plaisir, deja grand, de venir te voir courir!
A bientôt pour de nouvelles aventures !

Commentaire de tabuki posté le 28-10-2007 à 18:29:00

chouette ! ouais c'etait chouette chère coéquipière. Bah on remet ça dimanche mais plus au calme et à la façon de Laura Ingals ;-) dans les descentes.. Merci à toi pour cette aventure. Et OUI ON L'A FAIT !!

Commentaire de laurent05 posté le 28-10-2007 à 19:32:00

Coucou carole
Bravo pour ta course merci pour ce beau récit
Pour la chaleur il fallait venir avec nous
A marseille cassis
Bises
A+


Commentaire de astra wally posté le 28-10-2007 à 21:50:00

hello Carole,

ah ben suis content que la course t'ai plu ! C'est vrai que cette montée est "hard" mais quel plaisir de courir dans cette magnique forêt aux couleurs automnales (c'était la minute poêtique). C'était ma toute 1ère course et je suis ravi d'avoir pu y assister même si c'était en tant que spectateur. Merci d'avoir fait un cr dans ton cr sur mon p'tit parasite et son copain. C'est vrai que les courses des petits c'est mignon comme tout.
Laurent

Commentaire de JLW posté le 28-10-2007 à 22:00:00

Dire que j'étais en Alsace jusqu'à hier samedi et que je n'ai pu rester une petite journée de + pour y participer, j'enrage. Pour me consoler j'ai ouvert une bouteille du fameux Rouge d'Ottrott, une bouteille de 1989 que j'avais un peu oublié. Oui il n'y a pas que du vin blanc en Alsace, il y a aussi ce rouge d'Ottrott qui mérite le détour, n'est ce pas titifb ?
Encore bravo Carole pour ta course et ton récit toujours aussi plaisant à lire.

Commentaire de moumie posté le 29-10-2007 à 22:18:00

Salut Carole ou plutôt tête en l'air :-)

Bravo pour ta course entre copine et tes encouragements pour les petits

A plus tard et au plaisir de te rencontrer quand je viendrai voir laurent en Décembre

Moumie

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 30-10-2007 à 08:02:00

Bravo pour ta course et bravo aux petits.

Commentaire de Sam67 posté le 30-10-2007 à 15:28:00

Hi Loop

Avec du retard, me voilààààààààààà.

Bravo pour ta course; super sympa cette course pour l'avoir courue en 2005.
C'est une course dure, donc un grand CHAPEAU !

Finalement, vous avez déjeuné au restaurant de Boersch, Le Châtelain ? Je lui en avais parlé ...
L'année prochaine, après la course, on y ira bouffer ... trop bon !!

A bientôt
Vincent

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 20-11-2007 à 13:10:00

Ben, j'suis très en retard... J'avais râté ce récit, Oops !
Bravo Carole, très sympa cette course des Chateaux... mais...
où sont donc les chateaux ??? OK je -> Merci pour ton récit !

Plein de bises - l'esc@rgot

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran