Récit de la course : Semi-Marathon de Bourg en Bresse 2003, par lezebre

L'auteur : lezebre

La course : Semi-Marathon de Bourg en Bresse

Date : 9/3/2003

Lieu : Bourg En Bresse (Ain)

Affichage : 2648 vues

Distance : 21.1km

Matos : rien

Objectif : Faire un temps

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

salut le zoo,

et hop hop un petit semi de fait. Bourg
en Bresse.
c'était terrible : soit ça monte, soit ça descend. tout le temps.
jamais plus de
200 m de plat à la suite. C'est sur, les montées sont pas très
longues, ni trop
pentues, mais c'est vraiment casse-pattes. Je pense que l'on perd
facilement 1
minutes ou 2.

c'est le dernier rendez-vous avant le
grand défi de
ce début d'année 2003, c'est à dire le marathon de
lyon.

comme vous devez maintenant le savoir,
on ne peut
plus se cacher, un rendez-vous avait été pris avec le mille-pattes
pour
rencontrer le siamois à la buvette. Vous savez avant l'épreuve, il
faut bien
savoir se décontracter. Bourg en Bresse, c'est le département de
l'Ain. Il faut
donc se mettre aux couleurs locales.On s'est pris quelques petits verres
de
blanc du Bugey. après on se sent près à relever tous les défis.
même les 1h20
pronostiqué par le mille-pattes. Il y a des fois ou se demande si
le
mille-pattes, il se donne pas un coup de patte sur la tête (avec
toutes ses
pattes, c'est dur de toutes les maitriser). Moi, à 1h20, et pourquoi
pas 8
secondes au 100m. faut arrêter la boisson. le Bugey, c'est sympa, amis
faut pas
exagérer.

rencontre sympathique avec le siamois.
C'est le
premier personnage de cette illustre ML que je rencontre (hors
mille-pattes bien
sur). C'est cool de pouvoir comme cela mettre une tête sur une
personne avec qui
on converse à travers des mails. comme je m'en doutais, c'est une
personne
adorable. Surtout vu que c'est également un nouveau venu dans la
région
Rhônes-alpes, on va sans doute se revoir sur d'autres courses. Surtout
que l'on
a l'air en plus d'avoir le même niveau. . Il semble bien que l'air
marin lui
manque un peu, mais il n'a que très peu goûté à l'air des
montagnes. il va sans
doute bien apprécier.

sinon à peu près 1200 personnes au
départ. beau
soleil. belle course, comme je vous l'ai déjà peu propice aux
grandes
performances (du moins il me semble), mais vraiment sympa : très vert
à travers
de charmants petits villages.
hop hop, c'est parti. premier km à se
faufiler. je
suis pas encore très à l 'aise au départ (faut dire que
c'est que la
troisième course de ma vie, donc...). J'ai pas vu le panneau du
premier km, mais
je pense l'avoir passé en peu près 3mn50. pour l'instant,
c'est plutôt
facile. Jusqu'au 3ème passé en 11 mn 10 s (soit à peu près du
3mn45 au km). je
suis toujours dans le plan que m'a fixé le
mille-pattes.
Et c'est la que cela se complique.
première côte. a
peu près 1 km, mais vraiment sérieuse. ça redescend un peu, et hop
ça
remonte. Je suis quand même dans la même allure. c'était sans
doute une
erreur. je le paye au km suivant. la cela devient difficile. par la
suite, je
récupère un peu : je suis maintenant sur des allures de 4mn50 au km.
Vers le
8ème km, je me retrouve dans un petit groupe. Je force pour le suivre.
j'arrive
au 10ème en 38mn 13s. je bats d'ailleurs mon record du 10 bornes (138
mn 20 s)
sur un semi !!!!.
je suis toujours le groupe, mais en
grande
difficulté : c'est horrible, mais bon il faut souffrir. j'arrive au 13
ème en 50
minutes pile. après je passe dans le rouge foncé pour suivre le
groupe. et ce
qui devait se passer arriva : vers le 15ème j'ai commence à craquer
petit à
petit.
et surtout la dernière petit cote
vers le 19 ème
est trop terrible. la j'étais scotché à la route. j'ai bien perdu
une bonne
minute dans cette cote. mais j'ai continué afin de limiter les
dégats. et vers
le 20 ème, j'ai vu le mille-pattes accompagné de ma femme et du
zebrion. Ca m'a
redonné un coup de boost pour le dernier km.
conclusion 1h22mn51 s (59 officiel,
mais sans puce,
et moi je suis sur de mon temps), soit 114 ème sur 1200.

c'était dur dur, mais bon il semble
que ce soit pas
mal. et comme je le pensait j'ai pas fait 1h20. bon peut être que je
peux gagner
un peu de temps sur un parcours plat, mais bon...

je suis loin de pouvoir faire de tels
efforts sur
la longueur d'un marathon, même plat.

le mille-pattes semblait content. moi
comme
d'habitude j'ai commence à râler. Mais par rapport au premier
marathon que j'ai
fait en juillet 2002, j'ai gagné 16 mn. c'est déjà pas mal. c'est
sur qu'en
travaillant avec le mille-pattes, c'est fort. vraiment fort. en plus
toujours en
bonne humeur...

bon et bien voila pour mon
CR

a dans 3 semaines pour le cr du
marathon de
lyon

Ps : je voulais juste préciser que
souvent je ne
sens pas capable de répondre aux questions ou conseils. Je considère
que je n'ai
pas assez d'expérience pour conseiller quelqu'un. je laisse cette
tache aux
expérimentés de la ML (les papy, mille-pattes...). eux, ils ont de
la
bouteille...

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran