Récit de la course : 28 heures Marche de Roubaix 2007, par seb482488

L'auteur : seb482488

La course : 28 heures Marche de Roubaix

Date : 15/9/2007

Lieu : Roubaix (Nord)

Affichage : 1665 vues

Distance : 144.715km

Objectif : Terminer

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

28 heures de Roubaix...pari réussi !

Ca y est, la 54éme édition de cette dure épreuve est terminée. Victoire du polonais URBANOWSKI avec 240,445 kms devant le russe OSSIPOV (232,420 kms) et le tchéque SIMON (229,840 kms). Chez les femmes, c'est la russe Irina POUTINTSEVA qui s'impose avec 216,655 kms devant la Française Sylviane VARIN (207,960 kms) et l'anglaise Karen DAVIES (123,505 kms). La météo a été clémente et c'est même sous un grand soleil que la ligne d'arrivée a été franchie !
Voici le récit de ma course (pour les plus courageux...) :
1er réveil à 06h30 avec Virginie qui partira au travail puis second réveil à 07h45 avec Flavy qui appelle déjà son papa (qui aurait aimé dormir un peu plus longtemps...). Petit-déj, je mets les sacs de sports et la glaciére dans le Picasso et me voilà parti sur Roubaix après avoir fait un bisou à Flavy qui restera à la maison avec son grand-pére.
Sur place, je vois Laurent Houzé qui m'avait pris mon dossard et nous mangerons ensemble au resto offert par l'organisation. Puis, direction le bus qui nous emménera vers la ligne de départ à Croix. Peu avant le départ, un cortége se forme avec la musique municipale de Croix devant les marcheurs, et c'est parti jusqu'à la ligne de départ ! Appel des conccurents, et coup de pistolet à 13h00 pétante...c'est parti pour 28 heures de marche !
Un conccurent s'échappe dés le départ, il s'agit du Roubaisien Franck GUILLEMANT dossard 60...une bonne partie des marcheurs et des connaisseurs se disent alors qu'il est parti bien trop vite, mais au fur-et-à-mesure de la compétition Franck ne cessera de nous surprendre !
Je suis dans un premier groupe accompagné de Laurent Houzé mais aussi de tous les favoris, je vois Urbanowski, Ossipov, Rieks, Simon, etc...Voyant que l'allure est un peu trop rapide pour moi, je me laisse donc décrocher du groupe et je me retrouve avec Bernard Masse alias Bernard le Pirate qui m'a rejoint au niveau du Parc Barbieux. Nous effectuerons ainsi la grande boucle + 1 tour de circuit permanent ensemble.
Nous arrivons, à l'issue de cette 1ére boucle longue de presque 20 kms, au circuit dit "permanent" long de 3.7 kms. Je regarde ma montre, je suis en avance par rapport à mes prévisions...de 5 petite minutes ! C'est déjà ça de pris ! Je ralentis, laissant partir Bernard à son allure. Les tours s'enchainent, mais les jambes commencent à se faire un peu dures dés le 40éme kms. Et je commence à sentir que ca chauffe un peu du côté des talons...J'adopte un style de marche différend, je ne tends plus mes jambes et je fais plus de marche rapide que de marche "athlétique" (enfin, rapide à 7 km/h est un bien grand mot...). Je regarde à chaque tour mon tableau de prévisions et m'aperçois qu'à chaque fois je réussis à grapiller quelques minutes...jusqu'à porter mon avance de près d'une heure au 62éme km !
Vu l'avance que j'ai, je décide donc de m'arrêter un peu pour regarder l'état de mes talons et pour manger un "vrai" repas (parceque des raisins, des morcaux de bananes, ou autres petits trucs ca va bien un moment, moi j'aime bien avoir un repas à une heure raisonnable comme d'habitude...). J'enléve donc les baskets, les chaussettes, et Oh surprise ! Quelle belle ampoule sur le talon droit ! Je la perce, je mets un zoli pansement dessus, je recouvre le tout d'un élastoplast et je passe à l'autre talon...mais je mets déjà beaucoup plus de temps que prévu...Le second talon comporte un début d'ampoule, rien d'inquiétant donc mais je mets quand même un pansement et un élastoplast aussi dessus. Je mets de nouvelles chaussettes, remets mes baskets et  regarde ma montre...mon avance a bien diminuée ! Je n'ai plus que 40 mn d'avance...20 mn d'arrêt juste pour 2 talons, ca fait beaucoup mais bon, il fallait bien le faire...Je vais pouvoir manger à présent (d'où l'interêt d'avoir des accompagnateurs car j'aurais pu manger en même temps que de me faire soigner, ou alors j'aurais du aller avec mon plat de pâtes à la tente des secouristes...) au passage merci à Virginie (la copine de Laurent)pour avoir chauffé mes pâtes, c'est bien meilleur chaud que froid ! Allez, je mange et je repars...avec seulement 15 mn d'avance sur mes prévisions. Bon, 15 mn c'est très bien, mais quand on sait qu'on avait presqu'une heure avant...
Et c'est reparti, la nuit est tombée, les rues se dégagent et on ne voit bientôt plus que des marcheurs sur la route. Je continue de voir Franck (alias War Admiral sur le net !) qui avance toujours très rapidement dans un style de marche impeccable, impressionnant ! Pour sa 1ére participation, il est en train de réaliser une superbe performance. Le circuit est plutôt vivant car les marcheurs se croisent souvent et cela permet de s'encourager mutuellement (et des fois un simple regard ou hochement de tête suffisent). Laurent Houzé a l'air d'être très bien, il marche toujours à bonne allure. Par-contre, après avoir croisé Bernard plusieurs fois, je ne le vois plus et mes craintes se confirmeront par la suite car j'apprendrais quelques heures plus tard qu'il aura abandonné. La nuit est dure, mais heureusement j'ai la chance d'avoir des "accompagnateurs-surprises" qui me relanceront, m'encourageront et me donneront de bons conseils. En effet, je connaissais Nico Chatillon et aussi Othello...sur internet ! Othello s'occupe du site télé-paris-colmar (je le mettrai dans les liens) et il m'a non seulement filmé mais aussi interviewé ! (au départ et pendant la nuit)...ca fait bizarre de se retrouver face à une caméra et je dois avouer que je n'étais pas trop à l'aise ! Nico Chatillon m'a super bien aidé, il m'a accompagné quelques tours, expliqué ce qu'il fallait faire, ne pas faire, et j'ai pu tenir un certain rythme grâce à son aide. Merci les gars !
Vers minuit, je vois mon pére qui est venu pour m'aider. Il installera une table et surtout un fauteuil pliant et un duvet qui me seront très utile par la suite...
La nuit passe tant bien que mal, l'allure a certes un peu ralentie mais j'arrive à rester toujours un peu en avance par rapport à l'an passé, c'est le principal. Mes pieds me font bien mal (surtout au niveau du plat du pied) mais mes jambes vont bien. Durant cette nuit, je suis passé par la case "tente de secouristes" où j'ai pu me faire soigner superbement bien par un kiné, il s'est occupé de mon pied droit (ampoules) et j'ai pu repartir sans plus être embêté, vraiment génial comme soins, merci à lui (c'est d'ailleurs lui qui m'avait posé un strap l'an passé, ce qui m'avait permis de terminer l'épreuve). Et cette nuit est bien passée car j'avais des accompagnateurs providentiels aussi ! (Merci Nico et Cédric pour toute votre aide !)
Le petit matin a été un peu plus dur, mais j'ai réussi quand même à passer les 120 kms en moins de 20 heures, ce qui me permet de ne plus être éliminé (hors-délais) à partir de ce moment-là. Je peux voir le reste de l'épreuve avec un peu plus de sérénité à présent. Le principal a été réussi : ne pas être hors-délais et l'objectif principal qui était de passer la ligne d'arrivée est en passe de se réaliser. Je pensais continuer à mercher un peu mais finalement je vais dormir une heure et demie. Après ce repos, mon pére se transforme en masseur, pendant ce temps-là, je me débarbouille, un peu de fraicheur ca fait du bien ! Et me voila reparti, doucement, très doucement mais j'arrive à 140 bornes à 16h00. Dernière heure avec les allers-retours de 1km...un ruban est accroché au dossard pour faire savoir aux signaleurs et aux juges que le conccurent s'élance pour les allers-retours et non plus sur un tour de 3 kms.
Et c'est la galére!!! Je n'avance plus, le soleil me tape en pleine tronche (pour un nordiste, je devrais être content...) et je n'ai pas de casquette (je l'ai laissé dans ma bagnole). J'espere donc que mon pére va venir me la rapporter, je le vois accompagné de ma mére. Il tient bien quelquechose à la main, mais ce n'est pas ma casquette, c'est son appareil-photo !!! Et là j'ai de la chance, c'est Nico Chatillon qui se porte à ma hauteur et qui me pretera sa paire de lunette de soleil qui me feront un bien fou ! J'avance très péniblement, et second coup de chance, c'est Othello (le caméraman) qui viendra à mon secours. Il me donne une cadence tel un sergent dans l'armée (gauche, gauche, gauche, droite, gauche...), me dit de bien souffler, et me voila reparti ! Laurent Houzé m'a rejoint, la dernière demi-heure à présent !
Laurent et moi marcheront ensemble pendant un quart d'heure encore, puis nous ralentissons...et comme on voit que quelques marcheurs stoppent aussi dans l'attente de passer la ligne et de ne plus faire un aller-retour supplémentaire, nous faisons de même en nous mettant à l'ombre dans l'entrée d'un magasin...ca se termine enfin, quelle idée !!!
Nous franchirons la ligne après le vainqueur et d'autres marcheurs, et heureusement que Laurent etait là pour me soutenir car j'avais enlevé une basket d'un pied et je n'arrivais plus à la remettre !!!
Et voilà, ca y est, je sais que mon record de l'an passé est battu mais je ne sais pas encore de combien exactement, il va falloir attendre la réception à la mairie.
Reception un peu en retard, mais je sais enfin que j'ai réussi à faire 144kms715 exactement, 12 kms de plus que l'an passé, c'est pas mal.
Des grands coups de chapeaux au roubaisien Jean-Claude DUTERTE qui prenait part pour la 30éme fois à l'épreuve !!! Le belge Serge SEYNAEVE en était lui à sa 25éme participation tout comme le hollandais Ad LEERMAKERS. Et dire que je n'en suis qu'à ma 8éme participation (seulement 02 jusqu'à l'arrivée)...
Superbe perf de Franck GUILLEMANT qui réalis plus de 200 bornes por sa 1ére participation, bravo !
Laurent HOUZE aura fait 160 bornes.
Enfin, pour terminer (ouf !), merci à José-Mora BERNADO qui m'a dit venir sur mon site.
Tous les resultats sur www.marchons.com qui a assuré le direct de l'épreuve.
Allez, c'est fini ! Repos !!!

13 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 17-10-2007 à 19:35:00

Slt Seb

ça valait le coup d'attendre! Tu as écrit un cr haletant comme ta course, enfin ta marche. je t'avoue que je suis assez admiratif pour ceux qui pratiquent cette discipline hors du commun; Courir passe encore mais Marcher!! Je n 'ai que les images du mythique Paris-Colmar/Strasbourg en tête et les qq séquences de Yohan Diniz
Les distances parcourues par les premiers sont impressionnantes! et toi et tes presque 150 km en 28h!! Bravo

Commentaire de Manuwak59 posté le 18-10-2007 à 08:44:00

Salut Seb, c'est avec plaisir que je lis de nouveau ton CR. Je ressens bien l'importance d'être entouré par ses proches pour un évènement comme celui-là. L' abandon ne tient qu' à un fil et si personne n'est là pour te tendre la main ou juste pour te sourire et t'encourager dans les moments difficiles, alors bien souvent c'est l'arrêt et la déception.
En tout cas bravo pour ta persévérance, ton endurance. Bravo aussi à ta famille et tes amis qui ont contribué à cette belle performance car ça en est une !!!
Au plaisir Seb, vraiment ............

Commentaire de corto posté le 18-10-2007 à 08:52:00

Bravo Seb, on ressent enormement ce que tu as du endurer. Un super recit.
Bonne récupération.

Commentaire de Lolarun posté le 18-10-2007 à 10:32:00

pour une première c'est un coup de maître ! superbe récit et quelle épreuve !!! les bras m'en tombent.. Un énorme bravo pour tout ça donc, en te souhaitant de faire exploser le chrono encore l'an prochain et surtout de continuer à y prendre du plaisir! Sympa vraiment cette solidarité autour des coureurs. Merci d'avoir partagé cette incroyable expérience de courage et de détermination avec nous !

Lola

Commentaire de seapen posté le 18-10-2007 à 11:09:00

salut seb482488.
j'ai vu en direct à la tv le fameux exploit de yohann diniz. il a su nous faire vibrer pour la marche sportive. tu as pris le relais et je te remercie de ce récit palpitant.
je te propose de changer de pseudo

seb144715 ça te va ?

Commentaire de Khanardô posté le 18-10-2007 à 12:11:00

Je suis bien content qu'un marcheur nous mette un récit (de cette qualité qui plus est) sur le site !
Bravo... et merci !
Bonne récup maintenant...
Alain

Commentaire de Aiaccinu posté le 18-10-2007 à 12:53:00

C'est bien de voir un autre univers !
Juste une question - pourquoi 28h et pas 24h ?

Commentaire de nictomve posté le 18-10-2007 à 13:22:00

Bravo seb, pour ton récit et surtout ton exploit,
etant traileur sur des distances entre 30km et
55kms,c'est toujours impressionnant de voir des épreuves aussi longue . Bonne récup pour la suite
....
a+ nictomve

Commentaire de seb482488 posté le 18-10-2007 à 17:25:00

Pour répondre à Figatelli13 qui m'a posé la question suivante : pourquoi un 28h et non un 24h ?

Et bien, à l'époque de la création de l'épreuve (en 1954) il y avait 3 séances de cinéma au Colisée rue de l'épeule là même où devait être jugée l'arrivée. La 1ére finissait vers 16h45, la seconde commencait à 17h30 et la 3éme à 20h. L'arrivée des 28h se faisant entre 2 séances, les organisateurs étaient assurés d'avoir du monde dans la rue. De ce fait, la 1ére édition rencontra un énorme succés populaire avec une foule considérable applaudissant le marcheur Gilbert ROGER du CA Montreuil qui avait parcouru la distance incroyable de 250 kms (à voir comment était effectué le mesurage à l'époque quand-même...).

Ce circuit sélectif pour le Paris-Colmar est donc réputé comme étant l'un des plus difficile de tous les circuits sélectifs du fait de sa durée.

Merci à tous pour vos commentaires qui me font très plaisir ! Seb.

Commentaire de riri51 posté le 18-10-2007 à 21:08:00

félicitations!!! vivement ton prochain CR

Commentaire de brague spirit posté le 18-10-2007 à 21:21:00

Super réçit,et comme le bon vin,tu sembles te bonifier avec le temps qui passe,alors pour la prochaine édition,tu vas passer le cap des 150km,bonne récup.Jean michel

Commentaire de gdraid posté le 19-10-2007 à 01:28:00

Bravo seb, pour cette belle marche de Roubaix durant 28h00 !
Merci pour ton bon CR .
Tu souffres d'ampoules, dis-tu ?
N'enduis-tu jamais tes pieds de crème NOK d'Akiléïne, avant le départ ?
Cette crème me permet de tenir sur les longues distances, sans ampoule.
JC

Commentaire de chtigrincheux posté le 24-10-2007 à 08:22:00

Mes CR font rire mais dis donc les tiens m’en apprennent beaucoup sur un monde « parallèle » .Je suis admiratif de ta « folie » (la même qui m’anime d’ailleurs) .Promis à ton prochain délire je ferai mon possible pour venir t’encourager avec des mots à la sauce chtigrincheux

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran