Récit de la course : Les Foulées du Tram 2007, par La Tortue

L'auteur : La Tortue

La course : Les Foulées du Tram

Date : 14/10/2007

Lieu : Nantes (Loire-Atlantique)

Affichage : 2141 vues

Distance : 14km

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

"bi-athlon" off aux foulées du tram

Foulées du tram 2007.

 

Histoire de me prendre un bain de foule et de faire une coursette avec l’ourson à qui j’avais fait faux bond 15 jours plus tôt pour cause du match de rugby Galles-Fiji à la Beaujoire, je suis allé courir les foulées du tram, grande messe annuelle de la course pédestre nantaise sur courte distance.

 

Au programme, 13.7 km le long de la nouvelle ligne de « busway » (c’est comme un bus, mais ça roule sur une voie dédiée, comme un tramway).

 

Histoire de commencer à éprouver quelques sensations pour le « triathlète » néophyte que j’essaie d’être, j’ai décidé de maintenir ma sortie dominicale en vélo le matin. 100 bornes, faites avec mon groupe du dimanche, pendant lesquelles on a réussi à tenir un petit 30 km/h de moyenne, malgré l’absence de nos meilleurs loco habituelles. J’ai pas mal roulé devant sur le plat, mais j’ai eu beaucoup de mal dans les bosses où j’ai retardé le groupe.

 

Juste le temps d’avaler un poulet_frittes et quelques boules de glace, et RV est pris avec l’ourson pour la course.

 

Le départ est donné de Vertou, devant la salle de sport où j’ai si souvent entrainer une équipe de volley. Je pars à froid, donc prudemment, avec l’impression d’avoir des chaussures de ski au pied, suite à ma pédalette du matin.

 

Au bout de 2 ou 3 km, je retrouve une foulée à peu près correcte et régulière.

 

Passage au km 5 en 26’18, tranquille, mais je sens bien que mes jambes refusent d’aller plus vite. L’ourson est toujours près de moi, et vue la vitesse à laquelle il revient sur moi après chaque arrêt boisson, je sens qu’il est super facile.

 

Le parcours est trèèèèèèès chiant. On se tape toute la zone industrielle de Vertou et ensuite une ligne droite de 5 km pour rentrer dans Nantes ; ligne droite durant laquelle l’ourson va doucement mais surement me lâcher. Je ne cherche pas à m’accrocher, car mes jambes ne veulent pas aller plus vite et que j’ai piscine demain matin, donc pas de folie. Il m’a l’air facile le bestiau. Je sens qu’il ne va pas tarder à inventer une nouvelle recette au marathon de Toulouse : le cassoulet à l’agneau, voir même à la tortue  (bien que l'espèce soit protégée en principe ;-)  )…

 

Passage des 2 bras de Loire et on se retrouve sur la voix sur berge empruntée quelques semaines plus tôt pour mon premier triathlon. J’avais alors eu beaucoup de mal à faire le 2 petits km de CAP et aujourd’hui, je suis beaucoup mieux et même si je sens qu’il y a encore beaucoup de boulot, ça me réconforte car je me dis que mes premières semaines d’entrainement tri commence à porter leurs fruits.

 

Enfin, on rentre dans la partie sympa du centre ville, mais l’arrivée est toute proche. Le parcours aura donc été chiant pendant 13 km et sympa pendant 700m. J’aperçois l’écrevisse et la mini tortue à 100 m de la ligne ! Même ça ne parvient pas à me faire lever les jambes plus haut, et je boucle en 1h10’30’’ à ma montre. Bof, le chrono n’est pas top, mais je suis quand même content d’avoir pu enchaîner après le vélo de ce matin. En plus, même si je ne pouvais pas accélérer, j’ai l’impression de ne pas avoir ralenti et maintenu ma vitesse constante.

 

Ensuite, il faut évacuer les 5200 coureurs par un sas très étroit, donc je vais rester 30’, trempé de  sueur avant de pouvoir sortir. Espérons, que je ne tousse pas trop demain à la piscine !

 

Evidement, petit AAB à la maison toute proche avec l’ourson family pour conclure. Bien qu'il m'ait bien pourri, je lui paie quand même le coup à boire ;-)

 

Voili, ce fut court comme CR, mais la course aussi fut bien courte !

 

Kenavo les poteaux !

Bien amicalement,

La Tortue

2 commentaires

Commentaire de robin posté le 14-10-2007 à 21:03:00

Merci la Tortue j'ai pu respirer l'air du pays.

toujours autant de succes ces foulées du tram !

Commentaire de Le_lombric posté le 15-10-2007 à 09:28:00

C'est bien ça !
Tu laisses l'Ourson en confiance.
Comme cela, à Toulouse il va baisser la garde et hop ! Un petit coup dernière les zoreilles et pourrissage du plantigrade sur la ligne d’arrivée.

Enfin, rien ne sert de courir, mais c’est pas à la Tortue que je vais l’apprendre.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran