Récit de la course : La Jalioromaine - 10 km 2007, par béné38

L'auteur : béné38

La course : La Jalioromaine - 10 km

Date : 7/10/2007

Lieu : St Romain De Jalionas (Isère)

Affichage : 1543 vues

Distance : 10.15km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La Jalioromaine ou quoi faire de ses 40 ans

Cette course est organisée par le Comité d’Animation de Saint-Romain-de-Jalionas dans le Nord Isère tout près de Crémieu.

C’est pas très loin de là, à Pont-de-Chéruy que j’ai passé mon enfance avec mon amie de toujours, Marie-Françoise depuis le CP jusqu’au collège. Puis la vie a fait que nos chemins se sont un peu éloignés pour mieux se retrouver ensuite.

Marie-Françoise vit dans le Jura depuis plusieurs années, et s’est mise à courir suite à un défi inter-entreprise, mais elle a du mal à lâcher la clope.

Et comme nous sommes conscrites, pour fêter nos 40 ans, dans un délirium propre à nos habitudes, nous décidons de faire ensemble son premier 10 km.

Comme j’ai fait la montée de la Bastille la veille, j’irai cool et je ferai ma Lolo en la boostant un peu.

3 semaines avant le jour J je lui envoi un petit plan d’entraînement, et régulièrement je prends des nouvelles de sa progression. Elle en ch… mais elle s’accroche, c’est l’essentiel. Puis à quelques jours de la course c’est le doute propre à chaque grand athlète : " je n’y arriverai pas ". Faut dire que Marie n’a jamais couru plus de 6 km ! Pour elle c’est un grand défi, pour moi une grande fierté.

La Jalioromaine propose deux parcours, un cross de 9,5 km " tout plat ", et un trail de 27 km à travers les plaines et collines vers Verna (tient intéressant pour une autre fois). Puis il y a un parcours VTT et une randonnée pédestre.

Les inscriptions se font au Moulin du Peillard. C’est une jolie bâtisse où l’on fait encore du pain.

Le départ se fera tout proche de là. Le trail part en premier nous serons les suivants.

L’ambiance est plutôt décontractée, nous ne sommes que 39 inscrits sur ce cross. Je reconnais un gars qui était au primaire avec moi, c’est lui qui va gagner, il paraît qu’il gagne tout dans la région.

3, 2, 1… c’est parti !

J’avais prévenu Marie que sur ce genre de course, le départ serait très rapide, pas la peine d’accrocher les premiers. Son frère Alain est là, et Laurent son compagnon nous loupe pour la photo de départ. Trop rapides ! !


Alain, Marie-Françoise et moi

Nous nous calons dès le premier kilomètre sur un bon rythme autour des 5.50 ‘ au kilo. Au bout de 3 kilomètres, Marie commence à peiner un peu, alors on ralenti mais pas trop. On se fait doubler, mais c’est pas grave. Nous progressons sur les chemins à travers les champs de maïs, on dirait des murs.

Une petite boucle, puis une autre, le parcours est sympa, et relativement plat, bien que Marie ne soit pas du même avis que moi. Lentement mais sûrement je vois les kilomètres défiler le long du parcours, tandis qu’elle ne remarque rien. Après le 5ème elle me demande si j’ai une idée d’où nous en sommes, je lui annonce presque au 6ème.

Le parcours fait des tours et des détours à travers les champs, il ne fait pas très beau mais c’est sympa d’être là toutes les deux. Nous longeons la route de Crémieu avant de retourner vers le moulin. Ca sent la fin de parcours.

Au-delà du 6ème kilomètre je ne lui dis rien, mais au 8ème, je lui annonce la fin, nous sommes en 57’. Je n’y crois pas, elle tient le choc, se plaint à peine, et surtout malgré les points de côté elle s’accroche.

500 mètre avant la fin, je lui dit que maintenant il va falloir accélérer, mais j’ai super mal aux jambes et aux mollets…. Tu parles d’une récup !

D’abord elle ne me croit pas quand je lui annonce les 500 derniers mètres, puis elle essaye d’accélérer, et je sens bien qu’elle va chercher au fond d’elle-même la force de terminer.

Finalement nous ne serons pas dernière, et terminerons en 1h01.46. Pas mal du tout pour une première !

Marie-Françoise est ravie car elle ne pensait pas terminer.

Enfin elle m’annonce son intention d’arrêter complètement la clope, Marie si tu me lis, je te prends au mot !

De toute façon si tu veux continuer, et elle a le virus ça y est, tu seras bien obligée d’arrêter.

Ce matin je reçois un mail de ma cops : " quand est-ce qu’on recommence ? "

Après la course nous assistons distraitement à la remise des récompenses tout en discutant, et regardez bien sur ma gauche qui est en train de lire l'inscription Béné38 sur le dos de mon tee-shirt ?

Vous ne l'avez pas reconnu, c'est Doko38 qui a fait lui aussi un podium ! Bravo Doko !

Si on m'avait dit que sur cette petite course de village (39 inscrits je vous le rappelle), je rencontrerai un kikoureur, j'aurai bien ri !

 

11 commentaires

Commentaire de titifb posté le 09-10-2007 à 07:32:00

Sympa cette course avec toi Béné-the-coach ! Bravo à ton "élève" et bravo à toi : pour ce CR avec photos (j'adore), et pour l'aide apportée à ta copine d'enfance. La clop ou la cap, il faut choisir...et j'espère qu'elle fera le bon choix !

Commentaire de titifb posté le 09-10-2007 à 07:35:00

"FAIRE SA LOLO" une nouvelle expression pour les KIKOUREURS !
Signifie : Encourager, booster, galvaniser, aider quelqu'un à réaliser ses objectifs, parfois au détriment des siens.

Commentaire de chtigrincheux posté le 09-10-2007 à 11:16:00

Faire sa lolo au masculin comment vas t'on transformer cela ?
Dis donc pour un petit village tu en connais du monde et depuis l’école primaire pfff cela ne nous rajeuni pas
Elle aurai pris une boisson froide plutôt qu’un café elle aurai certainement moins souffert ta cop’s .On croise les doigts pour son arrêt du tabacs rien n’est gagné mais rien n’est perdu avec la détermination c’est tout à fais possible

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 09-10-2007 à 12:42:00

C'est comme ça que j'aime la course à pied, entre copain !
Bravo Béné pour ta participation, Marie a bien de la chance,
et bravo à elle aussi. Sur qu'elle va prendre le virus !

Bises - L'esc@rgot

Commentaire de seapen posté le 09-10-2007 à 15:10:00

une belle histoire d'amitié féminine au travers de ton récit. sans aucun doute renforcée. ah! les bienfaits de la CAP. et ta cop's au vu de sa course va filer bon train devant maintenant. l'élève est fait pour rattraper son maître. bons entraînements et bonnes futures compét.

Commentaire de Françoise 84 posté le 09-10-2007 à 16:01:00

Sympa ta course avec ta "vieille" copine ! Ca y est , une contaminée de plus !!!! Et bravo pour ta Bastille réussie aussi . Bises !

Commentaire de maï74 posté le 09-10-2007 à 17:16:00

2 courses en 2 jours : super !!! Et quelle belle photo de ton amie et toi courant main dans la main, c'est très chouette ! Bientôt Marie sur kikourou ????
Biz

Commentaire de Moicélolo posté le 09-10-2007 à 22:15:00

Bravo à toutes les 2, je suis très fière de Marie. Dis Béné, tu f'rais pas comme pour moi, l'inscrire d'office sur Kikouroù !

Big bisous à toutes les 2

Commentaire de nicnic38 posté le 09-10-2007 à 23:45:00

cool!

tu enchaines les courses... et les retrouvailles!!

qui a dit que la course a pied était un sport individuel... hein???

Commentaire de l'ourson posté le 09-10-2007 à 23:55:00

Double bravo à toutes les 2 : toi Béné pour ce doublé et ta générosité :-) et ta copine pour son zouli chrono pour son 1er dossard et ses poumons pas (encore) au top ;-)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 11-10-2007 à 18:16:00

Deux courses le même week-end ! Quelle classe ! Félicitations.
Je remarque perfidement qu'il ne faisait pas beau ce week-end dans ton pays du sud alors qu'en même temps, j'ai couru un semi-marathon sous le soleil dans l'Orne. Et dire qu'il y en a qui disent qu'il fait mauvais en Normandie !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran