Récit de la course : Cross Inovallée (Zirst) de Meylan 2007, par jcdu38

L'auteur : jcdu38

La course : Cross Inovallée (Zirst) de Meylan

Date : 6/10/2007

Lieu : Meylan (Isère)

Affichage : 958 vues

Distance : 6.5km

Objectif : Se défoncer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Lachez les fauves !!! ...

Le cross Innovallée fétait ce samedi 6 octobre 2007 sa vingtième édition. Gratuit, il est réservé aux salariés (et à leurs invités) de la zone d'activité de Meylan - Montbonnot deux communes de la vallée du Grésivaudan dans l'Isère à quelques kilomètres de Grenoble.

 Il a lieu en alternance sur les communes de Meylan et de Montbonnot une année sur deux. Cette année le départ avait lieu à Meylan pour une boucle de 6,4 km.

 Ouvert à tous les salariés, il n'est pas technique la majeure partie du circuit se fait sur route. C'est donc un cross roulant et par conséquent très rapide.

 Après un long échauffement de 40 minutes dans les règles qui me permettra tout de même de croiser Pinston et le Blueb, nous voilà à 10 h 00 sur la ligne de départ.

 Du départ au km 2 : "chui' p'tet parti un peu vite"

 Le départ est donné, la première partie du circuit consiste à faire le tour du restaurant d'entreprise, entreprise périlleuse à plus d'un titre pour la bonne raison que le chemin n'est pas large avec des virages à 90 °, quelques obstacles sur le chemin comme deux grosses pierres et que le peloton ne s'est pas encore étiré. Il faut donc partir rapidement sous peine de se faire enfermer et ne pas pouvoir doubler et trouver son rythme sur les 400 premiers mètres.

Donc, j'essaie de partir vite bien que je manque de vitesse en ce moment, mes courses longues de ces deux dernières saisons ayant largement émoussé ma vitesse de pointe. Je sors rapidement des 400 premiers mètres et atttaque la première petite cote qui permet de basculer dans la zone agricole et de rejoindre les berges de l'Isère. Le souffle déjà court, je me dis que je suis peut-être un peu rapide pour mon état de forme actuelle, mais bon c'est un cross court donc on s'accroche.

 Le premier kilomètre est avalé rapidement, le deuxième l'est au même rythme et je me retrouve placé vers la 45 ème place.

 Avec mes collègues d'entreprise nous avions décidé de gagner cette année le challenge inter-entreprise. Ce challenge est remis à la société qui, par la somme du temps de ses quatre meilleurs coureurs obtient le meilleur temps par équipe.

Pour la circonstance, nous portons des maillots rouges sérigraphés avec le logo de l'entreprise. Il est manifeste que nous sommes bien partis, au moins quatre coureurs rouge sont dans les dix premiers, et quatre autres dans les 25 premiers. Pour sécuriser la chose, il convient malgré tout de gagner des places pour repousser les autres sociétés encore un peu plus loin dans le classement. Donc j'accélère progressivement pour rattraper des coureurs devant moi.

 

km 2 au km 4 : "Mais pourquoi chui parti si vite".

 

Les kilomètres défilent, je poursuis mon travail de grignotage de place et je passe le kilomètre 3 en quarantième position environ. Nous quittons alors la route pour gagner les berges de l'Isère qui avec la pluie sont bien boueuses voire inondées par de grandes flaques d'eau.

 Par contre, je commence à souffrir pas mal du rythme imposé. Je ne suis pas entraîné pour un tel effort si court et j'ai du mal à monter en pulsation. Le souffle court, je surveille les kilomètres et j'ai l'impression de me trainer sur cette partie. Je n'aurais pas dû partir si vite, c'est vraiment trop rapide pour moi. Bon, mais accroche toi JC, nous sommes à mi course.

 Le terrain boueux me sert à doubler quelques personnes qui préfèrent faire des écarts pour éviter les flaques d'eau ou la boue. Moi, je fais des tout-droit et éclabousse joyeusement ceux qui voulaient rester au sec, mais ca me permet de gagner encore quelques places et c'est plus rigolo de mouiller les chaussures que d'essayer de rester au sec.

 

du km 4 au km 6 : "J'aurais pô dû partir si vite"

 Après avoir passé le kilomètre 4, il en reste 2,4 km autant dire une broutille mais avec le coeur au bord des lèvres, ce n'est pas gagné. On quitte les berges de l'Isère, je dois être maintenant dans les 35 premiers, pour rejoindre de nouveau la route qui nous amène à l'arrivée. Devant moi, les défaillances se multiplient et je continue à ramasser régulièrement du monde, jusque dans la dernière montée ou j'entends derrière moi "Vas- y JC accroche toi". C'est le Blueb qui se fait un finish d'enfer. Je m'accroche à la locomotive pour passer le dernier kilomètre avec lui. Il reste alors 400 m, il pousse une petite accélération et me décroche.

 Un dernier tour de terrain et je termine en 30 ème position en 24 mn 41. Nous placons 10 coureurs de ma société dans les 30 premiers. Contrat rempli, nous aurons deux équipes aux deux premières marches du podium par équipe et un vainqueur en sénior homme.

 

Par contre, promis juré, à l'inter-saison, je ré-attaque sérieusement la VMA. Ca ne me fera pas de mal.

 

JC.

  

4 commentaires

Commentaire de nicnic38 posté le 07-10-2007 à 23:37:00

et les montées Xpress??? c'est pas de la VMA???

Bravo pour ta course somme toute bien gérée... tu n'a fait que remonter!

Commentaire de le_kéké posté le 08-10-2007 à 12:14:00

Bravo Jean-Christophe, moi ta VMA elle me suffirait bien. Tu gambades quand même sacrément vite.
En tout cas encore une course bien sympa.

Philippe

PS: encore merci pour le T-shirt je le porterait maintenant sur toutes les courses

Commentaire de LtBlueb posté le 09-10-2007 à 23:11:00

Salut JChristophe,

merci pour ton récit et pour m'avoir servi de point de mire sur les 2 derniers kilos :wink:

A bientot sur la région :D
L'Blueb

Commentaire de béné38 posté le 10-10-2007 à 22:43:00

Comme le disait Maïlys on se "diéselise" à force d'allonger les distances... et du coup on est hs sur quelques malheureux petits kilomètres.
On peut pas tout avoir ! Voilà en tous cas un rendez-vous bien sympa et un récit fort agréable.
Bravo JC !
Bises
Béné

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran