Récit de la course : Paris-Versailles 2007, par jepipote

L'auteur : jepipote

La course : Paris-Versailles

Date : 30/9/2007

Lieu : Paris 15 (Paris)

Affichage : 1540 vues

Distance : 16.3km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Paris-Versailles.... le vaccin

Dimanche 30 septembre 2007, 5h30 du matin……

 

Voilà  encore une matinée à flemmarder au plumard de raté.

Le petit déj avalé, je monte dans la cliomaubile en direction de la ville de notre bon roi !!

 

 

 

 

J’arrive de bonne heure, me fais vendre un tiquet de RER par un gus qui me pique 30 centimes au passage…. mais que fou la RATP !! Bref, j’attends le départ vers la capitale tranquille au chaud, dans la machine, c’est bizarre,  y’a pleins de poubelles sur les siéges !!!

 

  

 

 

 

Une vingtaine de minutes plus tard me voilà arrivé…. Il est à peine 8 heure, j’ai du temps, je prends mes repères, me les cailles un peu, me les cailles encore…. Il fait frais ce matin. Je décide de me changer en attendant que gigi qui a récupéré mon dossard la veille arrive.

Je vais passé un peu les détails, mais une fois récupéré mon bien, je file déposer mon sac au camion, y’a une sacrée queue,

(photo d'une autre course)

 

 

 je me glisse entre deux, et une dame me tend un tickuet, après lui avoir dit que mon sac ne rentrait pas dans ceux que l’organisation nous donne. En gros j’ai fais la queue une minute…. Désolé pour avoir doublé les autres, mais j’ai sauté sur l’opportunité !! Je file au pilonne ouest de la tour Eiffel, j’ai rendez-vous avec mes amis tortues de CAP. Net. Gigi, rodie, krylin, chmat (que je verrai pas), brubru,  steph (toujours avec rodie)

On discute un peu, gigi préfère la compagnie de sa chef  elle nous quitte donc, nous partons nous échauffer sur les Trocadéro, quelques montées de marches pour chauffé la machine et retour au point de départ, loin, trop loin des premiers….

10h00, les fauves sont lâchés,  ont arrivent vite sur la ligne de départ, bizarre, ah oui, problème d’organisation… c’est un joyeux foutoir, je suis la tour steph devant moi, il est grand et ouvre le chemin, trottoir, terre plein, route, re-trottoir, re-terre  plein…. Bref ont passent là ou c’est possible. Les 5 premiers kilo sont bouclés en 22’49, le premier ravito arrive, trop bonne idée, sur un seul coté de la chaussée, les gens qui sont à gauche  coupent la route pour y accéder, ah oui, problème d’organisation….. C’est dans ces moments là que je suis content d’avoir mon camelback !!

La cote arrive enfin, je vais la montée au train, je double steph, je continue à mon rythme, j’ai les jambes qui chauffe, mais je garde l’allure, merci les trottoirs, après un virage je suis surpris de voir que ça monte encore…. C’est long deux bornes !! En haut j’arrive quand même à relancer. Dans les descentes je me lâche j’adore ça j’en profite j’ai un peu d’espace. Entre le 5 et le 10éme kilo, je vais mettre 25’29. Après c’est l’alternance de montées et descentes qui se succèdent.  Au 3éme ravito, je vois un SAMU sur la chaussé, je me dis mince un incident, mais non, il est garé là, sympa l’étranglement à la sortie du ravito ça fou pas le bordel, ah oui, problème d’organisation…

Je vais dérouler jusqu’au bout ; les mollets sont tendus, la longue ligne final me semble interminable… j’arrive enfin, avant le gros de la foule, donc pas trop d’attente. Un peu de foule quand même, et là je rencontre un kikoureur, jlw, on discute le bout de gras, un monsieur accepte gentiment de nous prendre en photo, le temps de récupérer la médaille et la pomme, dans un sac noir avec un morceau de sucre et ….. C’est tout…, ah oui, problème d’organisation……, une bouteille de saint yorre plus loin, j’entends un gars vanter les mérites de la FFA sur le podium, parle de trail qu’il espère bien intégrer dans ses rangs,  celui là n’a pas du courir aujourd’hui !! Y’a encore du boulot sur les courses sur route…..

Au point de rencontre Moscou, nous rencontrons d’autre kikoureurs,  le lutin d’Écouves et kikival. Je revois mon ami krylin, très content de sa perf, je croise aussi la pépite souffrant du talon (bonne recup à toi) et tout son team en maillot orange …. Et je ne reverrais plus personne.

Retour à la maison, avec arrêt au Mac sur la route.

La course en bref : les 16.3 bornes en 1h14’42, moi qui espéré aux alentours d’1h20, je suis plus que satisfait. Parcours très sympa, vraiment dommage que l’on se foute de notre gueule.

Je me demande bien ou est passé l’argent de mon inscription, sans doute pour faire venir du beau monde à l’avant de la course….Pour  nous, pauvres coureurs anonymes, j’ai ressentis comme de l’ignorance à notre égard. C’est nous qui faisons vivre de tels événements, il serait bien de ne pas le négliger !!

 

Ah oui à propos du vaccin, il a marché, je serais plus jamais sur ce genre de course….. Problème d’organisation….

3 commentaires

Commentaire de KIKIVAL posté le 01-10-2007 à 22:02:00

content de t'avoir rencontré merci de nous faire vivre ta course bien mené car bien en dessous de ton objectif encore bravo... nous sommes nombreux comme toi a être déçu de l'organisation c'etait vraiment n'importe quoi, 25€ la pomme c'est vraiment tres dur a avalé mais bon on ne se fera plus avoir!!! heureusement que ces rendez vous de KIKOUS en fin de course arrive a nous faire oublier ces deboires. En tout cas bonne chance pour la saintelyon et a bientot j'espere.
kiki

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 01-10-2007 à 22:15:00

Heureux de t'avoir rencontré. Bravo pour ta perf. Dans mon CR, j'avais omis de noter le ravito à droite auquel je n'ai pas pu accéder ainsi que le SAMU dans le milieu de la route. Merci de le rappeler.
A une autre fois sur un trail, peut-être ?

Commentaire de JLW posté le 01-10-2007 à 23:27:00

Salut jepipote, très content de t'avoir rencontré juste avant de recevoir notre pomme de 25 Euros (faut pas oublier notre belle médaille "collector" quand même). Certes il y a eu des problèmes d'organisation mais comme je l'ai écrit sur le post, essayons d'être indulgent cette année après quelques éditions avec d'autres problèmes (résultats erronés, annulation de l'épreuve etc ...) Cette "nouvelle" équipe n'a peut-être pas bénéficié de tout le savoir-faire des 30 dernières années et est d'une certaine facon victime de son succès. Faire passer près de 20 000 coureurs sur des portions étroites n'est vraiment pas évidente. Les vagues au départ sont à mon avis incontournables, peut-être qu'il faudrait aussi envisager des sas comme au MDP ? Soyons imaginatif pour aider cette organisation à trouver les solutions pour notre bonheur de courir cette course mythique.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran